Immobilier : pourquoi Emerige remodèle son actionnariat

 |   |  316  mots
La transformation de l'aérogare des Invalides telle que pensée par le promoteur dans le cadre du deuxième concours Réinventer Paris.
La transformation de l'aérogare des Invalides telle que pensée par le promoteur dans le cadre du deuxième concours "Réinventer Paris". (Crédits : Dominique Perrault architecte_Adagp)
Eurazéo Patrimoine vient d'acquérir 44% du groupe Emerige pour 90 millions d'euros. Outre l'apport de moyens financiers et humains, la filiale de l'investisseur Eurazéo co-investira, en direct et au coup par coup, dans les projets du promoteur immobilier en France et à l'international.

"Un jour, on investit ; un jour, on sort", résume, lapidaire, le président du directoire de Naxicap, Eric Aveillan, à La Tribune. Entré au capital d'Emerige en 2006 avec une prise de participation de 5%, le fonds de Natixis dédié au private equity ressort, treize ans plus tard et selon ses dires, avec un retour sur investissement de 20%. Pôle d'Eurazéo consacré à l'investissement dans l'immobilier, Eurazéo Patrimoine vient en effet d'annoncer l'acquisition de 44% du promoteur francilien, auprès de son président-fondateur Laurent Dumas et de Naxicap, pour près de 90 millions d'euros.

Le patron d'Emerige, qui a réalisé 282 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018, conserve toutefois la main sur son entreprise avec 51% des parts. Les 5% restants relèveraient de l'actionnariat salarié, c'est-à-dire appartiendraient aux cadres dirigeants et aux employés.

Des moyens financiers et humains, ainsi que du co-investissement

Eurazéo Patrimoine apportera son expertise ainsi que des moyens financiers et humains pour accélérer la croissance et le développement du promoteur immobilier né en 1989. La société d'investissement co-participera également, en direct et au coup par coup, dans les projets d'Emerige.

Lauréat des concours d'urbanisme Réinventer Paris et Inventons la métropole du Grand Paris, ce dernier, qui revendique la première place de promoteur à Paris intra-muros et la cinquième en Île-de-France, est en outre en train d'ériger sur l'Île Seguin 53.500 mètres carrés d'hôtel, de commerces, de cinéma, de bureaux et d'art.

Lire aussi : Grand Paris : avec Emerige, l'amour de l'art s'invite sur l'île Seguin

Au delà de la région-capitale, le groupe immobilier veut renforcer ses implantations dans le Sud, ayant ouvert en 2014 Emerige Espagne et en 2018 Emerige Méditerranée entre Nice et Saint-Tropez. Désormais, il souhaiterait amplifier son développement à l'international, regardant des opportunités dans les pays voisins, sans en cibler un en particulier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :