Cosmétiques : le japonais Shiseido rachète l'américain Bare

 |   |  356  mots
Shiseido, premier groupe de cosmétiques japonais, a annoncé ce vendredi le rachat la société américaine Bare Escentuals pour 1,7 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros) dans le cadre d'un développement mondial de sa marque. L'action Shiseido a terminé la séance en hausse de 5,05% à la Bourse de Tokyo.

Le premier groupe de cosmétiques japonais, Shiseido, a annoncé ce vendredi le rachat la société américaine Bare Escentuals pour un montant de 1,7 milliard de dollars (soit 1,2 milliard d'euros) dans le cadre d'un développement mondial de sa marque.

Le groupe japonais propose un prix de 18,20 dollars par action dans le cadre d'une opération en numéraire, ce qui représente une prime de 43% par rapport au dernier cours de clôture de Bare. Le groupe américain, qui dispose d'un réseau de 800 points de vente aux Etats-Unis, fonctionnera comme une division séparée de Shiseido et sera gérée par sa directrice générale actuelle, Leslie Blodgett, ont déclaré les deux groupes.

Shiseido, dont les origines remontent à 1872 et qui a été le premier groupe japonais à proposer des gammes de produits de beauté occidentales, s'était jusqu'ici surtout tourné vers la Chine pour trouver des relais de croissance hors du Japon, où le marché se contracte en raison du vieillissement de la population. Avec le rachat de Bare Escentuals, société basée à San Francisco, Shiseido fait par ailleurs son entrée sur le segment, actuellement en forte croissance, des cosmétiques fabriqués à base d'ingrédients naturels.

L'action Shiseido a terminé la séance de ce vendredi en hausse de 5,05% à la Bourse de Tokyo, où l'indice Nikkei n'a pris que 0,68%.

Shiseido, qui réalise 62% de ses bénéfices au Japon, continuera à envisager d'autres acquisitions à l'international mais le groupe n'est pas actuellement engagé dans des discussions, a dit lors d'une conférence presse Shinzo Maeda, président de la société.

Standard & Poor's Ratings a annoncé ce vendredi qu'elle plaçait la note A+ du groupe sous surveillance négative. Cette annonce est motivée par les conséquences du rachat de Bare Escentuals qui pourrait détériorer les finances du groupe japonais dans la mesure où il devrait financer l'acquisition par un endettement supplémentaire d'environ 180 milliards de yens soit 1,9 milliard de dollars. La dégradation est cependant limitée à un cran, Shiseido ayant un gros potentiel de génération de cash flow.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :