BASF optimiste pour 2011

Après avoir dégagé en 2010 un bénéfice net triplé par rapport à 2009, le leader mondial de la chimie par le chiffre d'affaires anticipe une forte hausse de ses bénéfices en 2011.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

BASF a annoncé jeudi qu'un relèvement du dividende et une forte hausse des bénéfices étaient probables pour l'année 2011. Le leader mondial de la chimie par le chiffre d'affaires propose un dividende de 2,20 euros par action sur les résultats de 2010 contre 1,70 en 2009. De son côté, le marché attendait 2,14 euros.

Le bénéfice d'exploitation est de 1,765 milliard d'euros au quatrième trimestre, alors que le consensus prévoyait 1,94 milliard. Le groupe a justifié ce résultat par le provisionnement de 200 millions d'euros pour un programme de ressources humaines ainsi que par des coûts exceptionnels affectés à la maintenance de ses usines.

BASF bénéficie en revanche des baisses de coûts induits par l'acquisition en 2009 du producteur de plastiques et de papiers Ciba, ce qui lui avait valu dans un premier temps à peu près 1 milliard d'euros en coûts d'intégration.

Le chiffre d'affaires trimestriel ressort à 16,424 milliards d'euros, au lieu de 15,69 milliards attendus, résultat de la répercussion sur le consommateur final des coûts de production.

BASF pense enregistrer en 2011 une nette hausse du chiffre d'affaires et du résultat d'exploitation, croissance qui devrait se poursuivre également en 2012, notamment en raison de la bonne tenue du secteur automobile, l'un des principaux débouchés du groupe, qui produit des pots d'échappement catalytiques.

La demande du secteur du bâtiment reprend également en ce qui concerne les mousses isolantes produites par BASF.

Comme annoncé dernièrement dans une interview dans La Tribune, BASF a présenté ce jeudi des résultats records. Malgré la crise, le chimiste a dégagé un bénéfice net 2010, triplé par rapport à 2009, à 4,56 milliards d'euros contre 1,41 milliard en 2009. Son quatrième trimestre 2010 est également ressorti supérieur aux prévisions.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.