Air France-KLM : et pourtant les avions sont pleins à craquer

 |   |  378  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
En juillet, les avions du groupe ont été remplis à hauteur de 87,4% en moyenne. Sur le réseau Amériques, il atteint même le niveau record de 91,3%. Cette performance complexifie la tâche des navigants et peut compliquer la perception des difficultés d'Air France.

Si Air France-KLM est en perte, ce n'est pas parce que les avions sont vides. Bien au contraire. Ils sont bondés. En juillet, un mois durant lequel le trafic a augmenté de 1% à 7,5 millions de passagers (et de 1,8% (mesuré en passagers kilomètres transportés), le coefficient d'occupation a encore progressé de 0,4 point pour atteindre 87,4% en moyenne sur l'ensemble du réseau. Sur le réseau Amériques, il atteint même le niveau record de 91,3% (+0,7 point). Les vols sur l'Asie sont également très chargés (89,4%). Ceux du réseau Caraïbes/Océan Indien (85,2%) et l'Afrique Moyen-Orient aussi (83,6%), tandis les appareils en service sur les vols européens sont remplis à hauteur de 82% en raison de la baisse de capacités mise en place pour s'adapter à la réalité du trafic. Ces forts coefficients d'occupation se combinent avec une recette unitaire « en hausse par rapport à juillet 2012 » selon Air France-KLM. Ce qui laisse augurer une bonne performance financière cet été, une période cruciale pour les compagnies aériennes.

Deux "inconvénients"
De tels coefficients d'occupation (en particulier ceux qui sont proches ou dépassent les 90%) complexifient la tâche des hôtesses et stewards, pour maintenir un bon niveau de qualité de services. En outre, ils peuvent rendre dififcile la perception les difficultés d'Air France par le personnel. En particulier ceux qui travaillent dans les aéroports (comptoirs d'enregistrement) et les navigants, lesquels constatent au quotidien les forts remplissages des avions (néanmoins, ce sentiment se vérifiait surtout lors des premières années de la crise qui touche le groupe depuis 2008). «En voyant les avions remplis, il est toujours difficile de comprendre que la compagnie est en pertes », explique un salarié d'Air France. Or le problème de la compagnie française depuis maintenant cinq ans, est d'avoir des coûts supérieurs à ses recettes lesquelles ont chuté depuis 2008. Une situation complètement à l'opposé de celle observée chez PSA par exemple où le personnel ne peut que constater la baisse des ventes de voitures.
 

Tous les indicateurs en baisse dans le cargo

Contrairement à l'activité passagers, le cargo voit son trafic reculer de 5,8%, avec des capacités en baisse de 2,9%, entraînant une baisse du coefficient de remplissage et de la recette unitaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/08/2013 à 12:09 :
mauvaise gestion tout simplement
virer le patron et les parasites CE ou syndicats et mettez un bon gestionnaire
a écrit le 13/08/2013 à 21:56 :
complexifier... mais bien sur ...
a écrit le 12/08/2013 à 8:03 :
Je signale une coquille dans l'article :

"En outre, ils peuvent rendre dififcile..."
a écrit le 10/08/2013 à 9:52 :
Et pourtant Air France est une compagnie nationale
Réponse de le 11/08/2013 à 15:13 :
Privée...
a écrit le 09/08/2013 à 18:03 :
Et pourtant AIR FRANCE a des resultats catastrophiques..... cherchez l'erreur.... tous les avantages des salariés et les effectifs surabondants.... Les avions pleins de GP et autres privilégiés qui ne paient rien....c'est assez nul tout cela
Réponse de le 09/08/2013 à 18:27 :
pauvre tâche
sache que les GP ne montent à bord que dès lors qu il y a de la place dans l avion
Quant aux avantages ,il faudrait se tenir à jour, cela fait des lustres qu ils ont disparu.
Réponse de le 11/08/2013 à 15:55 :
À Ronnie :

Votre réponse est agressive et fausse. Les GP peuvent réserver leurs billets des semaines ou des mois en avance comme n'importe quel passager. Dans ce cas, ils les payeront certes plus chers que s'ils bénéficiaient d'une place vide non réservée (90% de remise), mais tout de même 50% de moins que le tarif public.

Inutile de vous dire que pendant les périodes d'affluence (juillet et août) le personnel n'utilise que les places réservées...
Réponse de le 11/08/2013 à 21:19 :
@FH : Totalement faux et mensonger !
Réponse de le 12/08/2013 à 8:19 :
@Ronnie :
Ronnie, vous faites erreur,
La loi Veil impose une réduction MAXIMALE de 30 % sur les billets réservés.
C'est la Loi, elle est appliquée.
Alors deux choses :
- soit les salariés montent en effet uniquement lorsqu'il y a de la place,
- dans le cadre de billets réservés, la réduction maximale est appliquée : 30 %.
C'est une belle réduction, mais loin des 90 % dont vous parlez de manière diffamatoire. La Loi est appliquée car Air France est désormais privée.
Ce n'est pas le cas de la SNCF où ces réductions ne sont pas soumises à la Loi Veil..

Renseignez vous avant de vous ridiculiser !
Réponse de le 14/08/2013 à 10:42 :
C'est faux, Ronnie a bien raison, 90% de remise sur les billets, ils ne payent même pas les taxes. Une amie est fille d'un pilote AF et bénéficie bien de ces avantages. Un ami d'un ami est stewart chez AF sur l'Asie en particulier et il voyage gratuitement lorsqu'il son ami est dans l'avion.
Le personnel navigant AF est nanti et gavé de privilèges.
Extrait d'une conversation véridique entre un stewart et une hôtesse lors d'un vol AF depuis Johannesburg: tu te rends compte, les hôtesses de TAM (Brésil) voyagent 170 jours par an, c'est plus du double de nous!
a écrit le 08/08/2013 à 21:16 :

IL SUFFIT DE REGARDER LE BAREME EN BOURSE ACTION A MOINS DE 70 POUR CENT ?
a écrit le 08/08/2013 à 12:40 :
On parle bcp de classe aff ou first, mais moi qui ne voyage qu en éco je suis très heureux Chez SIA Emirates et Cathay. J ai rendu ma carte AF le mois dernier
a écrit le 08/08/2013 à 12:27 :
Il suffit aux salariés de regarder leurs feuilles de paye pour comprendre
Réponse de le 08/08/2013 à 16:04 :
Pour comprendre quoi ??
Réponse de le 08/08/2013 à 16:19 :
Pour comprendre la jalousie des gens...
Réponse de le 08/08/2013 à 16:35 :
Ah oui ?? ben faut regarder celles du personnel au sol pas celles des pilotes pour voir la vérité mais bon c est tellement plus simple de croire n'importe quoi et de s en prendre aux employés que peu le feront...
Réponse de le 09/08/2013 à 18:05 :
sans compter tous les GP et autres privilégiés qui ne paient pas ou si peu leurs billets..C'est honteux.... et ces hotesses ou stew qui se prennent pour des stars alors qu'ils ne sont que des pousse-gamelles..... Virez moi tout cela!!!
Réponse de le 12/08/2013 à 8:21 :
@ Jackys : Ce que vous dites est faux.
Concernant les billets, la règle est simple. Elle est régie par la Loi
La loi Veil impose une réduction MAXIMALE de 30 % sur les billets réservés.
C'est la Loi, elle est appliquée.
Alors deux choses :
- soit les salariés montent en effet uniquement lorsqu'il y a de la place,
- dans le cadre de billets réservés, la réduction maximale est appliquée : 30 %.
C'est une belle réduction, mais loin des 90 % dont vous parlez de manière diffamatoire. La Loi est appliquée car Air France est désormais privée.
Ce n'est pas le cas de la SNCF où ces réductions ne sont pas soumises à la Loi Veil..

Renseignez vous avant de vous ridiculiser !
a écrit le 08/08/2013 à 9:52 :
France ou Air France, même gestion ....
a écrit le 08/08/2013 à 0:30 :
Et bien voici l'équation parfaite de la gabegie d'air france !! Des remplissage excellents mais des finances dans le rouge. Ce n'est plus une compagnie aérienne depuis bien longtemps. Ses dirigeants veulent vendre des billets (ah ça oui : il faut bien les payer les retraites chapeaux, primes d'encadrement et toute la structure administrative digne de l'ère soviétique) mais la gestion des avions et ce qui va avec : trop compliqué... Résultats, la compagnie à tellement d'inertie, le coût des touchées est tellement élevé qu'Air france n'est plus compétitive et est même très loin derrière. Les bases provinces font perdre de l'argent car elles n'ont créé quasiment aucune offre point à point (65% sont des vols vers paris pour alimenter le hub). Enfin, merci à tous ces clients qui continuent de plébisciter air france malgré tout, et qui vont jouir de toutes nouvelles cabines business et première. Des cabines, au passage, neuves chez air france mais déjà surclassées par les compagnies du golf et asiatiques... Mais Chut, c'est la vision du PDG qui a pris 3 fois SIA et qui copie. J'espère au moins qu'il pèse de tout son poids (750k?/an quand même) pour empêcher Emirates d'obtenir la cinquième liberté au dessus du ciel européen... Sinon on va les voir de très près ces cabines premières nec plus ultra... Et merci aussi à l'état Français de verser autant d'impôts à ryanair a travers ses subventions. Faisant place à l'esclavagisme moderne au service du billet à 10?... Dsl pour l'orthographe et bonne nuit.
Réponse de le 08/08/2013 à 9:41 :
Je ne peux que confirmer ces propos sur la classe Affaires en Europe d'Air France. A cote, l'Aeroflot propose le grand luxe... ca laisse reveur...
Recemment, j'ai aussi achete un A/R Istanbul - Biarritz a 500 euros avec AF. Bagage autorises: 0. Aucun. Tout le monde sait que lorsque l on fait un voyage a l'etranger, on n'emmene pas de bagages voyons. Qui est le rigolo chez AF qui a decide de vendre des billets internationaux sans le droti d emporter au moins un bagage???
Réponse de le 08/08/2013 à 10:30 :
@serge13. Ce que ce "responsable" vous a dit est parfaitement vrai: les "subventions" sont interdites par Bruxelles. Ce qu'il a omis de préciser c'est que les "moyens détournés" pour obtenir la même participation, eux, ne sont pas (encore) proscrits. N'hésitez pas à passer par Pau, Angoulême, et autres, pour d'autres sources d'information...
Réponse de le 08/08/2013 à 10:46 :
un peu comme AF qui bénéficie d'aides pour la magnifique raison d'un maintient territorial ... ou encore les lignes TGVAir qui profitent largement des largesses de l'état envers la SNCF, ....
Réponse de le 08/08/2013 à 11:06 :
Je vous souhaite, serge13, d'avoir, dans votre profession, la chance un jour de faire face à une concurrence déloyale (subvention, moyens illimités comme pétrole gratis,salariés employés au rabais ou par des brookers) et vous tiendrez ensuite mon discours de refuser la cinquième liberté à Emirates et vous pesterai contre ryanair. Mais continuez de payer des billets à 10 euros sans vous demander si un aller Venise au départ de Beauvais coûte vraiment 2000? (200 passagers fois 10?).... En comment une ville bâtie en plein désert peu s'équiper de 300 avions dont 100 a380 et envahir le ciel mondial sans que quelqu'uns dont je fais partie disent : "défendons nous".
Réponse de le 08/08/2013 à 11:10 :
@@pm (un autre) sur le TGV, soit vous disposez de très bonnes informations (sommes preneurs) , soit c'est une bête approche, complètement gratuite. Sur la "continuité" territoriale, n'hésitez surtout pas à proposer à Ryanair, ou tout autre à postuler; ça risquerait d'être drôle...
a écrit le 07/08/2013 à 20:39 :
Et dans ces 91.3%, combien de % voyagent aux frais de la princesse ?
Réponse de le 08/08/2013 à 10:43 :
La société AF, la "société", les actionnaires, ...

J'ai lu récemment sur un site spécialisé qu'un GP payait +/- 1000? pour un trajet en coutant 4000, les 3000 de différence, qqun doit bien les mettre ...
Réponse de le 08/08/2013 à 11:13 :
@serge votre "site spécialisé" n'aura pas omis de vous signaler que (comme dans toutes les compagnies aériennes du monde) le personnel ne voyage que si les clients n'ont pas rempli l'avion. Dès lors les 1000EUR (un peu beaucoup...) sont "toutbénef'".
a écrit le 07/08/2013 à 16:04 :
il est difficile d'imaginer que ce soient seulement les salaires ,certes trop nombreux mais modiques, des personnels d'escale et de piste, qui fassent l'hypertrophie de la masse salariale. On voit bien que les quelque dix mille personnes déjà parties n'ont que très peu modifié la tendance dominante. En revanche, il semble que la nouvelle direction répugne encore à tailler dans le gras des effectifs administratifs, là où se cachent toujours et le niveau d'incompétence et la rente pansue de l'ancienneté.
Réponse de le 08/08/2013 à 10:22 :
@bill: que non ! dans dans le domaine qui nous intéresse, on peut avoir des informations qui battent en brêche tous les clichés éculés que nous livre TAM... La réponse que le commentateur PNC lui a fournie lui colle assez bien: on a vraiment l'impression d'un quidam qui n'a pas réussi à intégrer la compagnie française, et qui, lusophone a priori, est entré dans une société qui pose (au mieux) 1 avion par jour à CDG. Et qui a pu, au hasard d'une réunion, entrer dans les locaux d'Air France; sans même penser (tout comme ce doit être vrai pour le QG de son entreprise), on y trouve toute l'expertise (par exemple vis à vis des fournisseurs (Aéroports de Paris) ou l'Etat) dont, par contrecoup, son entreprise bénéficie, gratuitement... Et qui, à partir de sa petite expérience, va vous expliquer COMMENT on gère plusieurs centaines de mouvements par jour à Paris... Vous aurez certainement remarqué que jamais vous ne trouverez un "yaka" dans mes post; juste des tentatives de coller aux faits (à tel point que cet article reprend les termes d'un de mes commentaires passés). Oui, il y a problème si la rentabilité n'est pas là; mais les solutions simplistes (et totalement hors contexte), ça gonfle...
Réponse de le 09/08/2013 à 10:49 :
@pm: dans vos posts, il n'y aucun "yaka", il n' y a juste rien comme d'habitude, surtout aucune info, que de la critique, du franco-français quoi....toujours défendre le conglomérat des potes (autorité aéroportuaire + compagnie nationale), penser qu' on est frustré et qu'on veut a tout prix être recruté dans une compagnie qui doit se débarrasser de 3000 personnes.....mais j' ai un travail moi vous savez...à l'international pas basé en France de 1980 que vous défendez constament (corrigez mes fautes aussi, je parle mal la France en tant que lusophone)
a écrit le 07/08/2013 à 14:49 :
Alors là on atteind des niveaux....pleurnicher parce que la cabine est à 90% pleine et que ça donne du travail.... On n'est pas sorti de l'auberge. C'est sûr que si on est entré dans l'aérien pour se pavaner de hilton en sheraton et se montré agacé en guise de service client, va falloir se remettre en question.
Réponse de le 08/08/2013 à 10:15 :
Désolé mais Easyjet avec des avions tout aussi remplis offre un service très convivial et efficace. Les équipages sont jeunes, de bonne humeur et ça ce ressent. Ok il faut payer pour avoir une boisson mais c'est toujours servi avec le sourire.
AF devrait aussi s'inspirer des pratiques du britannique qui lui permettent d'être une compagnie "à bas coûts" = une compagnie qui rationalise tous ses coûts de fonctionnement. Juste un exemple, sur les A320 (-18-19-21) pourquoi ne pas faire descendre les passagers par l'avant et l'arrière de l'appareil pour gagner du temps? Le temps c'est de l'argent et ça permet de rattraper plus facilement un retard et c'est toujours sympa pour les passagers de passer sur le tarmac (souvenirs de la grande époque de l'aviation)!
Réponse de le 08/08/2013 à 11:06 :
C'est diffférent. le service long-courrier est beaucoup plus lourd. Et Easy n'en fait pas
Réponse de le 08/08/2013 à 14:03 :
@PNC AF: pitié, arrétez de croire que tout le monde veut servir des plateaux en Y sur un 777-300! j' ai un autre travail que ça, merci. Et puis en plus je suis plutot de votre coté en général. La gabégie se fait ailleurs que du coté des PNC qu' on préssurisent. Mais aussi de votre coté reconnaissez que quand vos syndicats se plaignent de l' upgrading des prestations en Y parce que ça fait trop de travail, trop de prestations à faire en C ou que ça couine parce que la cabine est à 90% pleine, c'est quand même abuser de chez abuser. Les hotesses robots de la Singap s'executent en souriant en plus, donc le modèle n'est pas la soupe à la grimace façon AAmerican si vous voulez vous en sortir
Réponse de le 09/08/2013 à 10:01 :
Oui passer sur le tarmac quand il pleut ou -10°C c'est excitant!!!
Réponse de le 10/08/2013 à 10:03 :
Vous pouvez aussi vous geler les miches sur un quai de gare si vous détestez les tarmac!
Moi j'adore aussi pouvoir voir l'avion de l'extérieur. Je suis un grand fan d'aviation et je trouve ces machines formidables! Qu'importe la température extérieure.
a écrit le 07/08/2013 à 14:20 :
si les avions sont pleins et que les comptes sont dans le rouge c' est que la masse salariale est trop élevée ...
Réponse de le 08/08/2013 à 17:38 :
AF gérée comme le CE?
Réponse de le 08/08/2013 à 20:15 :
a tous ceux qui pensent que les salaires a Air france sont plus élevés qu ailleurs mais vous rêvez un mécano AF gagne beaucoup moins que s'il travaillait chez easy jet quand aux PNC cela n est guère mieux
Réponse de le 09/08/2013 à 9:58 :
Alors pour quoi ne quitte t il pas af?
Réponse de le 09/08/2013 à 18:08 :
air france a des gouts d'air rance ... de plus en plus
Réponse de le 15/08/2013 à 13:00 :
Que c'est donc bien français ...et mesquin de penser que l'autre gagne plus que soi , obtient plus d'avantages ou subit moins de contraintes professionnelles! Arrêtons d'opposer les gens entre eux, les salariés du privé ou du public, ceux qui travaillent dans les grandes sociétés ou les très petites entreprises, les retraités aux actifs,etc.Réjouissez-vous plutôt d'avoir un job , tentez d'en tirer un épanouissement personnel.Plutôt que de jalouser votre voisin, prenez les mesures appropriées pour vous hisser au niveau du voisin convoité en suivant des formations, préparant des concours ou examens.Si votre vie ne vous convient toujours pas, émigrez et ayez le courage d'aller voir si "l'herbe est plus verte ailleurs!".Arrêtons d'avoir une vision étriquée des situations et de toujours convoiter ce que l'on n'a pas.Pour avoir une vision juste d'un métier, il faut l'avoir pratiqué!Je voyage beaucoup, rarement sur Air France, mais en aucun cas, je ne tirerai à boulets rouges sur les personnels d'air france qui font leur métier sèrieusement, comme n'importe quel salarié doit le faire!On peut critiquer l'institution, mais ne mélangeons pas tout, les personnels ne sont pas responsables des stratégies économiques décidées par leur hiérarchie.Alors respectez les personnels d'Air France, qui ont le droit à leur dignité comme n'importe quel travailleur! wallis( je n'ai aucune acquaintance avec Airfrance, ni ne connais un quelconque membre d'Air france, je suis tout simplement lassée de voir les français si mesquins!)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :