Air France-KLM : Anne-Marie Couderc sera reconduite comme présidente

 |   |  551  mots
Anne-Marie Couderc
Anne-Marie Couderc (Crédits : DR)
Selon des sources concordantes, le conseil d'administration du groupe a validé à l'unanimité le choix de proposer à la prochaine assemblée générale, qui se tiendra en mai 2020, la reconduction d'Anne-Marie Couderc. Si son mandat d'administratrice sera renouvelé pour une durée de quatre ans, Anne-Marie Couderc sera néanmoins contrainte par les statuts sur la limite d'âge de quitter ses fonctions de présidente non exécutive en mai 2021. Des noms circulent déjà pour la remplacer.

Nommée en mai 2018 au sein du conseil d'administration, dont elle était membre, pour pallier dans l'urgence le départ du PDG de l'époque Jean-Marc Janaillac, démissionnaire après un référendum perdu sur la question salariale, Anne-Marie Couderc va rempiler à la présidence non exécutive d'Air France-KLM.

Présidente jusqu'en mai 2021, adminstratrice jusqu'en 2024

Selon des sources concordantes, le conseil d'administration du groupe a validé ce mercredi à l'unanimité la proposition du comité des nominations de proposer à la prochaine assemblée générale qui se tiendra en mai 2020 la reconduction d'Anne-Marie Couderc dans ses fonctions. Si son mandat d'administratrice sera renouvelé pour une durée de quatre ans, Anne-Marie Couderc sera néanmoins contrainte par les statuts sur la limite d'âge de quitter ses fonctions de présidente non exécutive en cours de route, un an plus tard, en mai 2021, lors de l'assemblée générale qui clôturera les comptes de l'exercice fiscal 2020.

En effet, Anne-Marie Couderc, qui aura 70 ans le 13 février 2020 peut, selon les statuts, continuer à assurer la fonction jusqu'à l'assemblée générale qui clôturera les comptes de l'exercice financier au cours duquel elle a eu ses 70 ans. En revanche, cette limite d'âge ne concerne pas les fonctions d'administrateur et Anne-Marie Couderc pourra continuer à siéger au conseil d'administration.

Interrogé, Air France-KLM ne fait pas de commentaire.

La question de la pertinence d'une reconduction au poste de présidence pour seulement un an a rapidement été écartée. Les bonnes relations (et sa complémentarité) qu'entretient Anne-Marie-Couderc avec le directeur général d'Air France-KLM, Ben Smith, mais aussi avec l'Etat français et la direction de KLM ont conduit à son renouvellement, qu'elle avait demandé.

Vu l'enlisement des négociations entre la France et les Pays-Bas sur la gouvernance du groupe, complètement chamboulée depuis l'irruption de l'Etat néerlandais au capital du groupe en février dernier, personne ne voulait créer de nouvelles tensions sur le sujet de la présidence du groupe.

Guillaume Pepy, futur président?

Pour autant, si la question de sa succession est reportée, des noms de successeurs circulent déjà. Notamment celui de Guillaume Pepy (61 ans) l'ancien président du directoire de la SNCF, qui a quitté son poste le 31 octobre. Certains n'hésitent pas à en faire le favori.

"Il a une chance sérieuse, il a géré une entreprises avec des problèmes sociaux et connaît la problématique des transports", explique un bon connaisseur de l'entreprise, plus dubitative sur la capacité de Guillaume Pepy à rester dans l'ombre qu'accompagne la fonction de président non exécutif.

En 2015, quand la question du renouvellement d'Alexandre de Juniac à la tête d'Air France-KLM s'est posée, il avait failli avoir le poste avec le soutien de l'Etat. Mais le conseil d'administration du groupe s'y était opposé et a préféré reconduire Alexandre de Juniac. Circulent aussi les noms de Pierre Mongin (65 ans), l'ancien PDG de la RATP de 2006 à 2009, et de Bernard Spitz (60 ans), président de la Fédération française de l'assurance et membre du conseil d'administration d'Air France. Certains évoquent également le PDG d'Orange, Stéphane Richard, 58 ans, qui a été reconduit l'an dernier à son poste pour une durée de quatre ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/12/2019 à 9:02 :
Remplacer une personne qui atteint la limite d age par une autre ( Mr Pepy) 61ans ? et qui vient de la direction d une entreprise (SNCF) ....qui fait parler d elle en.....Je ne pense pas que ce soit une bonne solution ,
a écrit le 15/12/2019 à 21:35 :
Comment pourrais-je faire pour integrer cette ecole de formation de pilote d'avion j'ai 14 ans
a écrit le 14/12/2019 à 14:00 :
Que des vieux ! Une forme de pré-retraite avec billets gratuits ? Ce ne sont pas eux qui vont dynamiser ( ou dynamiter ) cette boite qui en aurait pourtant bien besoin .
Réponse de le 14/12/2019 à 15:05 :
C’est vrai qu’il est frappant de voir la moyenne d’age des acteurs ....
Un conseil d’administration pour un club de bridge ?
Non, celui d’une grande compagnie aérienne , dont les deux tiers sont français mais dont on a laissé les Pays-bas acquérir autant d’actions que l’état français...sans réagir .
Bon il faut dire que les décisions de l’état français concernant le transport aérien laissent à désirer que ce soit pour Aigle azur ,XL, ou Air France ....on peut comprendre les hollandais.

Étouffement du transport aérien par des taxes = rentabilité ultra faible = valorisation boursière faible = vulnérabilité vis à vis de prédateurs qui n’ont aucun intérêt dans ceux du peuple français...
Mais soyons rassurés , Bruno Lemaire sera là pour donner de la voix et faire trembler les ennemis de la république ....( car il semblerait qu’elle en ait ....)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :