Air France n'aura plus de direction de la communication

 |   |  160  mots
(Crédits : Charles Platiau)
Benoît Parayre, directeur de la communication d'Air France depuis novembre 2018 va quitter l'entreprise. La compagnie ne va pas le remplacer.

Du changement au sein du comité exécutif d'Air France. Après l'arrivée récente d'Angus Clarke concomitante à la création d'une direction commerciale d'Air France, Benoît Parayre, le directeur de la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/06/2020 à 12:55 :
Réponse à vb777. Avec un tel pseudo, il est légitime de penser que vous êtes pilote sur B777, chez Air France et bien entendu membre du snpl. Que l'actuel président d'Air France et son prédécesseur (un autocariste qui voulait mettre des lits dans les soutes des long-courriers ?!) affirment que vous ne gagnez pas plus que vos collègues de compagnies aériennes équivalentes est mensonger ! Piloter un Concorde, un B747, un A380 ou un B350 chez Air France offrait et offre des salaires, des conditions de vol et des avantages sociaux sans équivalent dans aucune autre compagnie. Seules à l'époque Air Inter et UTA traitaient (presque) aussi bien leurs pilotes... Vous préférez voir mourir Air France que de concéder quoique ce soit et accepter un traitement qui ne soit pas léonin ! N'essayez pas de jouer sur la fibre "affective", ici totalement déplacée.
a écrit le 01/06/2020 à 11:07 :
Cette économie va dans le bon sens. Maintenant il faut en chercher du côté des pilotes et de leurs conditions des salaires, de travail et d'avantages sociaux extravagants...
Tant qu'ils ne seront pas forcés de travailler aux mêmes conditions que leurs homologues (grandes compagnies aériennes "traditionnelles"), Air France n'aura aucune chance de sortir de ses difficultés. Mais aucun gouvernent, aucun patron de la compagnie n'ont jamais voulu affronter les pilotes et le snpl. Ces derniers ont toujours fait le pari qu'ils étaient irremplaçables et que l'Etat aiderait toujours sa compagnie nationale... cette logique est mortifère !
Réponse de le 01/06/2020 à 12:03 :
Ben Smith lui même a déclaré publiquement( son prédécesseur avait d'ailleurs fait de même au 20h sur la 2) au sénat que ses pilotes sont payés comme leurs homologues des compagnies aériennes comparables !!!
Sortons des pseudo débat affectifs qui font reculer !!
a écrit le 31/05/2020 à 15:46 :
C'est assez baroque comme transition, passer de la communication d'un lieu culturel à Air France... les cercles parisiens, et les copinages qui y sont monnaie courante, n'ont pas fini de nous épater.
a écrit le 31/05/2020 à 12:44 :
Beaucoup de gens dans les bureaux qui ne servent à rien chez AF. Si il servent peut-être à quelques chose: freiner et empecher l'adaptation et le mouvement, pour le plus grand plaisir des concurrents.

Cette boite à 15 ans de retard sur la concurrence.

C'est la seule qui n'a pas annoncé de licenciement face à cette crise, étonnant non?
a écrit le 31/05/2020 à 9:34 :
Faire et défaire voilà un mouvement perpetuel bien humain et bien français. Mais à Air France on adore et on pratique cet art avec constance et permanence depuis 30 ans au moins. C' est exactement ce qui vient de se passer avec la Communication à Air France. On en revient à l'organisation de la communication qui existait depuis 1946 jusqu'aux années 1980. Vive la stabilité managériale .........!!!??? Minou
a écrit le 31/05/2020 à 8:43 :
Ça eût payé :

En pleine crise, le patron d'Air France-KLM touche 800.000 euros de bonus. ... Alors que se tenait mardi 26 mai 2020 l'assemblée générale des actionnaires d'Air France-KLM, Le directeur du groupe, Benjamin Smith, a bénéficié d'une prime bonus colossale. Près de 800.000 euros pour l'exercice 2019.Les actionnaires ont voté à 80 % en faveur de cette prime. L’État français qui est l’un des premiers actionnaires, avec environ 14 % des parts a aussi voté en faveur du bonus. Cette délibération interroge car, dans le même temps, Air France-KLM va bénéficier d’un prêt exceptionnel de sept milliards d’euros de la part de la France, et de deux à quatre milliards de la part des Pays-Bas. Les Pays-Bas n’ont d’ailleurs pas voté en faveur de ce bonus.
a écrit le 31/05/2020 à 7:39 :
demande urgente du départ du ministre des finances qui a demandé a air France de fermer les lignes intérieur
mais qui les reprends et bien Lufthansa
si cela n'est pas du sabordage c'est de la très haute trahison
a écrit le 31/05/2020 à 6:03 :
Veritable effort d 'econnomie, a quand la suppression des billets compagnons, des gp accordés aux parents ? Tout cela source évidente de manque a gagner
Réponse de le 31/05/2020 à 20:10 :
Ce ne sont pas la suppression des Gp compagnons et les Gp pour les parents qui sauveront AF.
Réponse de le 01/06/2020 à 18:46 :
Jalousie peut être 🤔 sans doute oui 😂
Réponse de le 02/06/2020 à 14:25 :
Pitié, laissez tomber la sempiternelle pleurnicherie sur les GP.

1/ Savez-vous comment cela fonctionne ? Non, eh bien renseignez-vous d'abord de façon fiable et précise.
2/ Cet avantage ne coûte rien à la compagnie sinon il aurait disparu depuis longtemps. Comment expliquez-vous que 99% des compagnies aérienes du monde l'utilisent, qu'elles soient plubliques ou privées.
3/ Il y a même des applications FERMEES mais tout à fait légales et officielles qui gèrent, au niveau mondial, cet avantage. Que voulez-vous faire ? Exclure la seule compagnie Air France d'une caractéristique mondiale ou bien supprimer un système mondial qui existe depuis des dizaines d'années ? Vous plaisantez, j'espère.
4/ Dans l'hypothèse "ultra-hypothétique" (vilain pléonasme) où cela coûterait quoi que ce soit à une compagnie, ce serait microscopique dans les comptes de l'entreprise. Ces billets ne sont JAMAIS gratuits et rapportent même une toute petite recette à l'entreprise.
5/ Tout le personnel bénéficié de cet avantage mais sur une année donnée il n'y a qu'un minuscule nombre de salariés qui l'utilisent fréquemment. Au total, c'est de l'ordre de 5 à 10% du personnel qui voyage ainsi. En partant à la retraite, après des dizaines d'années de travail le salarié reçoit exceptionnellement, une seule fois, un billet gratuit; il n'est pas rare que ce soit pour lui la première fois de sa vie qu'il monte dans un avion !

En conclusion, remballez vos pleunicheries. Elles sont basées sur une vilaine et mesquine jalousie, ou bien sur un incident vécu tout à fait exceptionnel qui se produit un fois sur cent mille. (NOBODYis perfect, but who wants to be NOBODY)

Bienvenue, sur TOUTES les compagnies aériennes du monde. Si vous en connaissez une sans GP, réservez lui votre honorable exclusivité.
a écrit le 30/05/2020 à 20:00 :
Ben voilà AF commence les économies par ce qui ne sert a rien !
C'est un bon début
La com c'est juste faire croire que. .. et se faire plaisir...
Utilité zéro
Réponse de le 30/05/2020 à 23:30 :
Et si tu commençait par dire qui tu es, et d’où tu parles ?
a écrit le 30/05/2020 à 19:56 :
Voilà ma foi un signe bien plus crédible que toutes ces déclarations de politiciens ou d'hommes d'affaires qu'il y a une volonté de mieux gérer, je ne vois pas trop à quoi peut servir un directeur de la communication.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :