CMA CGM observe un ralentissement du commerce mondial mais réalise néanmoins une marge d'Ebitda de...46%

CMA CGM a dégagé un bénéfice net de 7 milliards de dollars au troisième trimestre, en léger recul par rapport au trimestre précédent, mais 25% plus élevé que l'année dernière malgré un commerce mondial qui commence à montrer des signes de ralentissement.
(Crédits : MOHAMED ABD EL GHANY)

Les signes de ralentissement se confirment dans le fret maritime, le meilleur baromètre de l'économie mondiale. Et CMA CGM, numéro trois mondial du secteur, s'attend à ce qu'il s'accentue au quatrième trimestre en raison de la flambée des prix du carburant et de la baisse des dépenses de consommation. Autant d'éléments qui impacteront les bénéfices, jusqu'ici extraordinaires. Au troisième trimestre, l'armateur marseillais a encore réalisé un bénéfice net de 7 milliards de dollars (6,7 milliards d'euros), 1,4 milliard de plus que l'an dernier pour la même période (+25%). Ceci pour un chiffre d'affaires de 19,91 dollars, en hausse de 30% par rapport au troisième trimestre 2021. L'Ebitda, le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement atteint 9,15 milliards de dollars, soit une marge énorme d'Ebitda de...46%. Ces profits pharaoniques s'émoussent néanmoins par rapport au trimestre précédent (7,6 milliards de dollars).

« Nous observons actuellement une baisse de la demande qui conduit à une normalisation des échanges économiques internationaux et une baisse significative des taux de fret », a cependant noté le PDG du groupe, Rodolphe Saadé, cité dans le communiqué de résultats du groupe.

« La détérioration du contexte géopolitique a aussi impacté le groupe CMA CGM », détaille le groupe qui chiffre à 822 millions de dollars sur un an la hausse des prix de l'énergie pour l'armateur.

Dette quasiment nulle

Pour autant, l'année est exceptionnelle. Depuis le début de l'année, les bénéfices s'élèvent à 21,8 milliards d'euros. Une performance record qui place CMA CGM au niveau d'autres géants hexagonaux comme TotalEnergies ou le groupe pharmaceutique Sanofi que la gauche souhaiterait voir soumis à une taxe sur les « superprofits ».

Investissements tous azimuts

Malgré ce ralentissement, CMA CGM se dit confiant à l'approche d'une année 2023 incertaine pour l'économie et le commerce mondial. L'endettement a été ramené à seulement 78 millions de dollars au 30 septembre, en baisse de 5,3 milliards par rapport au 30 juin dernier. Le groupe compte continuer à investir, notamment pour verdir sa flotte de plus de 580 navires. Ces derniers mois, il a également fait usage de ses profits records pour investir tous azimuts (Eutelsat, Air France-KLM) ou racheter des entreprises dans la logistique (Colis Privé, Gefco...) et la presse (La Provence). Un secteur qui plaît à Rodolphe Saadé. Récemment sur France Inter, il a évoqué d'éventuelles nouvelles acquisitions dans le secteur des médias, après le rachat du quotidien La Provence et sa tentative avortée de contrôler M6.

L'armateur marseillais va aussi devenir le nouveau sponsor principal de l'OM et s'afficher sur les maillots olympiens à partir de juillet 2023 pour deux saisons, ont annoncé jeudi les deux parties.

L'acquisition de Gefco, un transporteur automobile français, a permis de contribuer à la forte croissance du segment logistique de CMA CGM qui a enregistré un chiffre d'affaires de 4,34 milliards de dollars (+51,3% sur un an). CMA CGM a également récemment racheté le terminal portuaire de Nhava Sheva (ouest de l'Inde) et veut doubler sa flotte de fret aérien, actuellement composée de six appareils, d'ici 2026.

(Avec agences)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 27/11/2022 à 8:38
Signaler
Pendant que l'extrême droite nous amuse, et c'est certainement fait exprès vu que argent et fascisme s'etndent comme larrons en foire davos lui ne se cache plus du tout: " Les dialogues de la Grande Réinitialisation Dans la perspective de la réun...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.