Pour Hollande, UberPop doit être "dissous et déclaré illégal"

 |   |  453  mots
Des débordements ont émaillé cette journée de mobilisation nationale des taxis à Paris et dans plusieurs villes de France. Dix personnes ont été interpellées et sept policiers blessés dans ces incidents. Le ministère de l'Intérieur a également rapporté que 70 véhicules avaient été dégradés.
Des débordements ont émaillé cette journée de mobilisation nationale des taxis à Paris et dans plusieurs villes de France. Dix personnes ont été interpellées et sept policiers blessés dans ces incidents. Le ministère de l'Intérieur a également rapporté que 70 véhicules avaient été dégradés. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
François Hollande a condamné dans la nuit de jeudi à vendredi les "violences inacceptables" commises lors des manifestations de chauffeurs de taxi en France. Dans le même temps, il appelle à la dissolution du service UberPop. Ce matin, au micro de RTL, le ministre de l'Intérieur a indiqué avoir porté plainte contre les dirigeants d'Uber France pour incitation à poursuivre une activité illégale.

Au lendemain d'une journée de mobilisation de 3.000 taxis dans l'Hexagone pour dénoncer la "concurrence sauvage" de l'application mobile UberPop, François Hollande a fait savoir qu'il condamnait les "violences inacceptables" commises dans la journée de jeudi.

"Il y a des violences qui sont inacceptables dans une démocratie, inacceptables dans un pays comme la France", a-t-il déclaré devant la presse à Bruxelles où se tenait un sommet européen, tout en précisant qu'"elles sont sans doute le fait d'une minorité". Le président de la République a cependant assuré qu'il pouvait "comprendre qu'il y ait de l'exaspération".

Dans le même temps, il a estimé que UberPop devait être "dissous et déclaré illégal et la saisie des véhicules devra être prononcée et effectuée", a-t-il ajouté même si, selon lui, "ce n'est pas l'Etat qui peut saisir des véhicules lui-même", la saisie devant "être autorisée par des décisions de justice".

Il a tenu à rappeler que UberPOP "ne respecte aucune règle" sociale ou fiscale et se livre à une "concurrence déloyale", une situation qu'il juge "inacceptable" et "intolérable".

Cazeneuve propose la saisie des véhicules UberPop

Jeudi en fin de journée,  le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a reçu les syndicats de taxis place Beauvau et a promis de fermer UberPOP, "un service illégal". Il a toutefois reconnu qu'une fermeture de l'application ne pouvait résulter que d'une décision de justice mais a proposé que les véhicules UberPOP soient "systématiquement saisis lorsqu'ils sont pris en flagrant délit".

Le ministre de l'Intérieur a également demandé une réunion simultanée des CODAF (Comités opérationnels anti-fraude) de tous les départements dès lundi matin, pour élaborer un plan d'action local contre la fraude dans le secteur du transport de personnes.

Reprise du travail dès vendredi matin pour les taxis

Un communiqué de l'Union nationale des industries du taxi (UNIT), note par ailleurs qu'une réunion de suivi a été planifiée dès vendredi prochain avec Bernard Cazeneuve pour faire un premier bilan sur la tenue de ces engagements. L'organisation appelle à la reprise du travail de ses adhérents "dès vendredi matin", considérant que "le climat de confiance a été rétabli"  après l'entrevue avec le ministre de l'Intérieur  de jeudi soir. "Nous avons obtenu  des gages suffisants pour appeler à une reprise de l'activité", a ajouté l'UNIT.

L'organisation a par ailleurs, condamné avec "fermeté" les violences commises par des chauffeurs de taxis ou de TVC, et souligne que "la grande majorité des manifestants a su conserver son calme face aux provocations".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2015 à 9:08 :
Hollande est il illégal????
Manuel valse est il illégal avec l'avion privé qu'il prend pour aller voir un match .
Avant que notre cher président interdise uber pop il faudrait qu'il s'occupe de son écurie ??
Ils veulent augmenter le pouvoir d'achat et on interdit uber qui permet de donner a manger a certains mais il est vrai que hollande n'as pas ce problème.
juste au passage les français en ont un peu marre d'être gouverner pas des gens qui font trop de social,au frais des français qui travail,Mr hollande la France ne peut pas prendre toutes la misere du monde sinon elle est en train de créer sa misère a bon entendeur respectueusement
a écrit le 28/06/2015 à 9:19 :
Cet idiot se prend vraiment pour un roi ... quelle pitié , quelle honte pour notre pays de tels gouvernants !
a écrit le 27/06/2015 à 19:51 :
Le PS doit être dissous et déclaré illégal avec ses 20% de voix des inscrits au 1er tour !!!
a écrit le 27/06/2015 à 16:27 :
Show must go home...
a écrit le 27/06/2015 à 15:38 :
Que font UberPop et d'autres ? Une plate-forme qui met en relation clients et fournisseurs. Rien d'illégal. Il se trouve que ce sont des voitures pour les uns et des passagers pour les autres. Doit-on avoir un permis spécial pour transporter des personnes ? Non, donc rien d'illégal. Les voitures ne sont pas hélées dans la rue, seule prérogative des taxis classiques, mais vont sur appel d'un point à un autre. Rien d'illégal par rapport à ce monopole fort critiquable. Leur tarif est de moitié moindre, bien. Les chauffeurs ne sont pas professionnels mais serviables rapides et polis. Y-a-t-il un diplôme autre que celui de la connaissance des rues de Paris ? Non, désormais Tom-Tom rend tout le monde professionnel. Les chauffeurs ne sont pas assurés pour les passagers. Faux, il leur serait impossible de circuler, ce point serait le premier soulevé avec raison. Les chauffeurs ne paient pas de plaque. Elle est en réalité gratuite, c'est illégalement que les taxis se la revendent pour 240 000 euros,... en fait pour beaucoup, un permis de séjour pour les immigrés clandestins : il faut dire les choses. Un crédit finance cette folie et le capital est récupéré à la revente, on se paie donc sur la bête sans raison et la bête ce sont les clients. Les chauffeurs de Pop ne déclarent rien au fisc. La législation française permet une petite activité sans déclaration s'il s'agit d'un service contre dédommagement, ensuite le statut d'auto-entrepreneur permet sans grands frais une activité plus importante. Dans certaines limites, rien d'illégal non plus donc. Les chauffeurs gagnent ainsi un petit complément et disposent à titre privé d'une belle voiture. Par contre les taxis qui refusent tous la carte bancaire passent la moitié des courses au noir... UberPop ne présente rien d'illégal pour des courses occasionnelles, en fait le seul problème pour les autres est que la structure fait faire de l'occasionnel à beaucoup de monde, mais il n'est pas illégal pour les chauffeurs de vouloir travailler un peu, surtout en ce moment. Comment Hollande et son populisme épais peut-il encore se laisser aller à des telles imprécations alors qu'il n'en a même pas le droit ? Le trouble à l'ordre public s'il y a est le fait des taxis, pas de Pop. La justice le dira certainement. Hollande sera-t-il condamné pour préjudice ?
Réponse de le 27/06/2015 à 21:52 :
excellente analyse !
Réponse de le 29/06/2015 à 9:01 :
Tout est dit??
a écrit le 27/06/2015 à 12:02 :
Quel manque d'imagination! !!
Le système des taxis est au bout du rouleau uberpop ne fait qu'accélérer la tendance déjà engagée largement (tarifs élevés, proportion de chauffeurs désagréables, circulation difficile, mauvaise répartition des véhicules notamment en soirée)
Il faut libérer la profession du poids de sa licence, par un fonds de rachat compensés par un mode de financement à trouver (c'était une idee du rapport Attali en 2008, qui a été enterré par les taxis eux même)
a écrit le 27/06/2015 à 11:03 :
Vu l'absence totale de vision et de volonté à réformer, FH se classe résolument dans le camp des conservateurs de Gauche chez qui il est urgent de ne toucher à rien et de profiter des derniers rayons de lumière renvoyés par notre grandeur passée. Tant pis pour nous. Et pour parodier Jack Lang, à l'opposé de 1981, on va très bientôt passer de la lumière à l'obscurité totale !!
a écrit le 27/06/2015 à 10:21 :
Lui aussi et son gouvernement en 2017.
Ils ne font preuve d'aucune autorité en toutes circonstances et, particulièrement celle-ci que ces pouvoirs publics indignes ont laissé dégénérée. Il y a qu'à, il faut qu'on et on propose, mais on agit pas avec la fermeté idoine.
Et pendant ce temps la chienlit s'installe durablement.
a écrit le 27/06/2015 à 9:11 :
les chauffeurs de taxis ont fait leur tord monopole peu aimable refus de certaine course ou parcours plus long que prevu avec uber ou autre covoiturage ou moto ensemble toujours propre chauffeur aimable et pas oblige d'ecouter des musique ou retransmission de matche vue le chomage chacun defends son steack
a écrit le 26/06/2015 à 20:54 :
Les chauffeurs taxis casseurs = Retrait pur et simple de la License et du permis… Un point c est tout… C est cela la Justice … Encore faut-il prendre les bonnes décisions… Et ce n est pas l UMPS qui le fera.
a écrit le 26/06/2015 à 20:49 :
il faut avouer que certains d'entre vous ont une logique un peu difficile à suivre
a écrit le 26/06/2015 à 20:14 :
Les taxis parisiens: un monopole familial que la gauche connait bien:
http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20150212.OBS2398/comment-le-roi-des-taxis-compte-contrer-uber-au-detriment-des-clients.html
a écrit le 26/06/2015 à 19:19 :
Le problème maintenant va être qu'il ne sera plus possible de se faire accompagner par un ami ou un parent à l'aéroport sans risquer de se faire tabasser par les taxis ou embastiller par la police...
a écrit le 26/06/2015 à 17:24 :
Moi Président, je ne ferai pas de pression sur la justice!!!!! Faites ce que je dis mais surtout ne faites pas ce que je fais!!!
a écrit le 26/06/2015 à 16:49 :
le gouvernement qui soutient des voyous, on aura tout vu..
a écrit le 26/06/2015 à 16:35 :
Non pas çà !!!! On en a besoin pour se déplacer et eux pour gagner leur vie.
a écrit le 26/06/2015 à 15:25 :
Comme Sarkozy avant lui, Hollande s'écrase devant le lobby des taxis!
a écrit le 26/06/2015 à 15:18 :
Le covoiturage est-il aussi illégal ?
Car il me semble le système Uber y ressemble furieusement !
L'état va-t-il s'en prendre à ces sociétés qui favorise le covoiturage de leur personnel ?
Réponse de le 27/06/2015 à 8:06 :
Le covoiturage est une entente non professionnelle, Uber est un service de travail au noir...
a écrit le 26/06/2015 à 14:24 :
Et oui,, les commentaires le confirment : tout ceux qui sont pour le libéralisme et contre les réglementations, deviennent soudainement anti-libéraux et pour les réglementations dés qu''il s'agit de leur cas. Bravo.pour cette démonstration de corporatisme et de mauvaise foi..
Tiens, on n'a pas eu l'avis de M. SARKOZY sur cette affaire ? La presse oublie de lui poser cette question.
Réponse de le 26/06/2015 à 14:50 :
Il serait plus intéressant d'avoir l'avis de Mr Macron qui a fait une loi sensée s'attaquer aux monopoles et professions réglementées, mais il a oublié les taxis comme par hasard.
a écrit le 26/06/2015 à 14:21 :
C'est bizarre cette attitude du gouvernement de toujours être du côté des casseurs,heureusement aux prochaines élections ce sont eux qui vont se casser et pour longtemps.
a écrit le 26/06/2015 à 14:17 :
dissoudre UberPop ? probablement une blagounette !
a écrit le 26/06/2015 à 14:03 :
Encore une preuve, s'il en fallait une, de la faillite des énarques qui nous gouvernent...
Qui, de Uber ou des taxis a raison? Ce n'est certainement pas à Hollande et à sa clique de décider... Il y a je crois la justice pour cela... Et aussi pour juger toutes les exactions des "taxis casseurs"... A suivre donc, tout le reste n'est que gesticulations.
a écrit le 26/06/2015 à 11:39 :
Bravo Monsieur Hollande, méthode affligeante pour remonter dans les sondages, vous appliquez bien a la lettre la phrase de Tayllerand " Agiter le peuple avant de s'en servir", votre gouvernement laisse pourrir la situation en ne répondant pas aux demandes réitérées des taxis de faire appliquer la loi, vous laissez les taxis et les VTC s'affronter, et vous bénéficiez de la situation en bombant le torse.... Petit garçon !!
a écrit le 26/06/2015 à 10:52 :
Je trouve cela invraisemblable que notre pays ne puisse pas définitivement stopper cette application qui est illégale !!! Je prends très régulièrement le taxi pour mes déplacements pro ainsi que perso ! J'ai tjs eu des chauffeurs sympas ! Ma société avait signer un contrat avec une société de ses fameux vtc, et bien tres honnêtement le service n'est pas celui que les médias veulent faire avaler !! Chauffeur pas professionnel !! Du coup on est revenu à nos bons vieux taxis. Je préfère donner mon argent à ces taxis qui paient leur impots en France ! Qui achètent des voitures !en France. Qui font travailler les banques françaises en faisant leur credit ! Nos 3 deniers présidents écoutés par la NSA, et vous voulez encore consommer Américain !!! NON MERCI ! Je suis francais et je soutiens l'économie FRANÇAISE !!!
Courage on est avec vous !!
Réponse de le 26/06/2015 à 11:16 :
pense qu'il faut acheter FRANCAIS pourquoi avons-nous créé l'UE ? Nous étions maso à l'époque ? encore maintenant ?
Réponse de le 26/06/2015 à 22:15 :
Loic, je ne connais pas votre société mais je pense que plutôt que d'investir dans des déplacements en taxi elle devrait investir dans des cours de français.

Payer des impôts en france, on parle bien de cette profession qui est célèbre pour déclarer un tiers de ses revenus?
Acheter son véhicule en france et faire travailler les banques françaises les vtc le font aussi.
Pour finir vous êtes libre de choisir les taxis plutôt que les vtc mais comprenez que d'autres puissent préférer les vtc.
a écrit le 26/06/2015 à 10:51 :
Les taxis ont tort, mais doivent évidement être indemnisés puisqu'ils perdent leur Priviléges.
Réponse de le 26/06/2015 à 12:45 :
et pourquoi doit on payer plus d impots pour indemniser des gens qui cassent tout car incapable de s adpater ? a t on indmnise les porprietaires de video club mis sur la paille ? les epiciers ruines par les grande surfaces ?
a écrit le 26/06/2015 à 10:45 :
francais, francaise vous desirez que la rance retrouve sa place
1seule solution dans la rue il a encourager uber pendant deux une chianli
et il change d'avis imitez les taxis
a écrit le 26/06/2015 à 10:36 :
UberPop ne fait que confirmer ce que tout le monde sait parfaitement :

le statut auto entrepreneur est le statut de l'autobordel uberpop

le statut auto entrepreneur est le statut de toutes les concurrences déloyales

Si Hollande veut dissoudre, qu'il dissolve le statut de l'auto entrepreneur, par Ordonnace pure et simple, c'est maintenant le changement du bordel de cette invention Sarkozy amplifiée par Valls Macron
Réponse de le 26/06/2015 à 12:06 :
faisons plutôt évoluer les autres statuts vers plus de souplesse et moins de réglementation.
Réponse de le 27/06/2015 à 19:53 :
Sauf que un Ae rapporte plus que ce qu'il coûte : cotise à hauteur de 26% mais ne déduit rien, n'aura pas de retraite (pour valiser 4 trimestre faut toucher le plafond) et fait baisser les chiffres du chômage! Pour ce qui est de la concurrence déloyale dan le bâtiment il a piqué le black des artisans qui maintenant tirent la langue et tentent de récupérer leur black! c'est sans doute parce que les taxis ne font pas de black????
Réponse de le 27/06/2015 à 19:55 :
bien d'accord!!! d'ailleurs nous nous trompons régulièrement de cible!!!
a écrit le 26/06/2015 à 9:57 :
Le Conseil constitutionnel est saisi. A la place de FH et de BC, je ne dirais rien dans l'attente de la décision du Conseil. Si le Conseil valide Uber Pop ( il y a déjà une jurisprudence de Cour d'appel), FH et BC seront dans une situation bien délicate. Sinon, i.e. Si le CC ne valide pas, ce sera sa responsabilité. Donc, silence pour bien gouverner et sévérité contre les taxis casseurs, la violence étant pour eux le pire des arguments.
a écrit le 26/06/2015 à 9:52 :
Pour moi, c'est Hollande qui doit être dissous !! et vite !
a écrit le 26/06/2015 à 9:44 :
Le Président Hollande doit être dissous et déclaré illégal !
a écrit le 26/06/2015 à 9:37 :
Pourtant il serait simple de régler le problème :
Augmenter le nombre de licences individuelles de 5 à 10° par an et octroyer aux taxiteurs individuels 5 à 10 ° du prix de leur licence en avoir d impôt .
Convenir avec cette profession du quota de taxis par métropole .
a écrit le 26/06/2015 à 9:36 :
Vade retro Satanas ! On voit bien que Hollande et ses copains n'ont aucune envie de réformes réelles et qu'ils s'accrochent à leurs vieilles casseroles. Il ne faut pas interdire aux gens de travailler (Uber ou d'autres), mais s'assurer que comme tout un chacun, ils paient des taxes et impôts sur leurs revenus. Les chauffeurs de taxis, comme les cochers de diligence, doivent se réformer ou périr. Hollande est en campagne électorale perpétuelle, pas en recherche de solutions d'avenir pour le pays :-)
Réponse de le 26/06/2015 à 11:21 :
parfaitement exact.
Le monde évolue et les gens comme Hollande essaient de rester figés dans le passé plutôt que de préparer l'avenir.
Réponse de le 26/06/2015 à 11:30 :
J'adore UBER. Dans mes temps libres je deviens taxi. Point de déclaration de charges et autres comptabilité. Je ne suis pas un mauvais chauffeur même si ma vue baisse. Grâce au GPS je conduis à destination les clients. Pour le prix c'est une autre affaire. En cas d'accident??? c'est la législation de mon "employeur" américain qui s'impose. Trop drôle non!
Réponse de le 26/06/2015 à 13:03 :
@Quick: pas de charges ? Si, car tu dois t'assurer pour toi et tes passagers. Quant à ton staut aux US, tu n'en as pas puisque tu es considéré comme travailleur indépendant et que donc tous les aspects du business sont à ta charge et que tu leur verses uniquement la commission :-) Cette commission pourrait d'ailleurs ne pas être déductible des charges de ton entreprise puisque versée en dehors de l'UE.
Réponse de le 27/06/2015 à 5:02 :
ref patrickb
Figé c'est le mot, comme un lapin sous les coups de fusil!!!!!!!!!!!
a écrit le 26/06/2015 à 9:25 :
pauvre Hollande et Valls, heureusement 2017 approche à nous le champagne pour une fois,
a écrit le 26/06/2015 à 9:18 :
J'ai quand même du mal à comprendre comment Uberpop tout en violent la loi peut continuer comme si de rien était. Ily a un loi qui a été votée et qui doit s'appliquer, d'ou l'incompréhension des taxis qui ont galérés pour s'installer et ont du s'endetter pour des licences. Uberpop ne paye aucune cotisation sociale ou impôt sur les sociétés. Comment leurs chauffeurs peuvent ils se mettre à leur compte sachant qu'ils n'ont pas le droit de pratiquer ce métier? mystère?
Soit Uberpop s'installer légalement en France avec une licence de taxi et une formation spéciale est demandéepour chacun de ses chauffeurs, soit l'application doit être interdite. Comment se fait-il que le directeur d'uberfrance ne soit pas arrêté?
Réponse de le 26/06/2015 à 9:54 :
Mais est-ce que Uber viole la loi? Je ne pense pas. Ils ne peuvent pas être taxi (c-à-d ils ne peuvent pas stationner/charger dans les emplacements réservés sur la voie publique). Ensuite, si demain je m'inscrit sur Uberpop et que je touche une rémuneration pour les courses que j'ai effectuées, alors je dois me déclarer comme indépendant (autoentrepreneur si mes revenus sont bas?) et payer les cotisations/impots y relatifs. Si je ne le fais pas, ce n'est pas à cause de Uber.
a écrit le 26/06/2015 à 9:07 :
Les images des émeutes et de l'anarchie dans Paris font le tour de toutes les TV dans le monde! Et la chanteuse Américaine Courtney Love, molestée par les chauffeurs de taxi qui déclare qu'on se sent plus en sécurité à Bagdad qu'à Paris ! Bon pour la candidature de Paris pour les J.O !
Réponse de le 26/06/2015 à 12:08 :
Voilà le bon côté des choses... Si ça peut nous épargner d'accueillir cette manifestation déplorable et ruineuse à Paris, c'est toujours ça de pris.
a écrit le 26/06/2015 à 8:48 :
On va encore donner raison aux chauffeurs de taxi ! C'est sans fin !! Quand est ce que la France aura des vrais taxi comme ce qui existe ailleurs. Je vis en Asie et il y a des taxis partout et a toute heure. Je ne reviendrai pas en France travailler, ce pays ne se modernise pas. Bye bye.
Réponse de le 26/06/2015 à 12:09 :
On ne vous retient pas.
Réponse de le 27/06/2015 à 9:39 :
Tu as raison reste en FRANCE mais surtout ne travaille pas fait comme nos FRANCAIS d origine exterieure on remplace le mot travail par on VA EN CROQUER ON VA EN CROQUER le demere .BYE BYE la FRANCE PROFONDE

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :