Le bonus vélo augmente de 50% (et de 100% pour les personnes handicapées et précaires)

Ce 15 août, la prime d'État dite « bonus vélo » pour encourager l'achat d'un vélo électrique va augmenter de moitié (voire doubler selon le cas), et gagnera en simplification. Le montant sera encore rehaussé pour les personnes en situation de handicap et celles ayant un revenu fiscal très bas. Dans le cas de l'achat d'un vélo cargo, d'un vélo pliant ou d'une remorque électrique pour vélo, beaucoup plus coûteux, le bonus sera adapté, avec des montants bien plus élevés, jusqu'à 2.000 euros.
Le montant maximal pour l'achat d'un vélo électrique passera de 200 à 300 euros (+50%) et ne sera plus conditionné au versement d'une aide de la part d'une collectivité territoriale.
Le montant maximal pour l'achat d'un vélo électrique passera de 200 à 300 euros (+50%) et ne sera plus conditionné au versement d'une aide de la part d'une collectivité territoriale. (Crédits : Reuters)

Selon le décret paru samedi 13 août au Journal Officiel (JO), les aides de l'Etat pour l'achat d'un vélo électrique, dites "bonus vélo", sont fortement augmentées ce lundi 15 août, avec des montants supplémentaires pour les personnes en situation de handicap ou à faibles revenus.

Un "bonus vélo" réservé aux revenus modestes voire très modestes

Le montant maximal pour l'achat d'un vélo électrique passera de 200 à 300 euros (+50%) et ne sera plus conditionné au versement d'une aide de la part d'une collectivité territoriale. Il reste réservé aux personnes dont le revenu fiscal par part est inférieur à 13.489 euros.

Pour les personnes en situation de handicap et celles dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur ou égal à 6.300 euros, l'aide pourra aller jusqu'à 400 euros.

Vélo cargo, pliant, remorque : jusqu'à 2.000 euros de bonus

Ce bonus vélo augmente considérablement lorsqu'il s'applique à l'achat d'un vélo cargo, d'un vélo pliant (désormais éligible) ou d'une remorque électrique pour vélo: pour ces véhicules beaucoup plus coûteux, le bonus maximal sera de 1.000 euros pour les bénéficiaires de l'aide.

Et, de 2.000 euros pour les personnes en situation de handicap et celles dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur ou égal à 6.300 euros.

Pour tous les autres types de vélo, celles-ci auront droit à une aide d'un montant équivalent à 40% du prix d'achat, jusqu'à un maximum de 150 euros.

En effet, les vélos classiques non électriques deviennent également éligibles au bonus pour les ménages sous conditions de ressources et pour les personnes en situation de handicap.

En 2023, la prime à la conversion véhicule polluant/zéro émission sera doublée

Enfin, pour ceux qui souhaitent se débarrasser d'un véhicule polluant pour acheter un vélo électrique, le montant maximal de la prime à la conversion est porté à 1.500 euros. Et à 3.000 euros pour les personnes en situation de handicap ou à faibles revenus.

Enfin, cette prime à la conversion sera aussi accessible à plusieurs membres d'un même foyer fiscal à partir du 1er janvier 2023.

(avec AFP et JO)

___

ANNEXE : 
Le décret publié au Journal Officiel (JO) est disponible à la lecture ici:

Décret n° 2022-1151 du 12 août 2022 relatif aux aides à l'acquisition ou à la location de véhicules peu polluants

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 17/08/2022 à 12:12
Signaler
Ce n'est pas assez, il faut offrir des bons vélos électriques français aux français les plus modestes et ensuite vous verrez, avec l'inflation ils s'y mettront naturellement. Mais sans chemin sans véhicule à moteur c'est se moquer du monde, qui a env...

à écrit le 15/08/2022 à 19:50
Signaler
Poutine avait raison de dénoncer la décadence occidentale qui offre des primes aux pédales... pendant que les chinois s'équipent en automobiles.

le 17/08/2022 à 12:13
Signaler
Ah ben si Poutine devient la référence intellectuelle on est sauvé alors...

à écrit le 15/08/2022 à 15:11
Signaler
Bon, c'est amusant car j'ai appelé la choupinette Agnès Pannier-Runacher au 01 40 81 21 22, mais sans succés (la boite vocale ne spécifiant pas qu'elle ne bossaite pas le 5 aout, mais je m'en doutais). Cependant on a accés à un questionnaire pour bie...

à écrit le 14/08/2022 à 6:22
Signaler
Vélo, vieille invention qui électrise toujours.

à écrit le 14/08/2022 à 3:22
Signaler
C'est quoi la plaisanterie ? Un vélo non électrique coûte moins de 1000€. La batterie d'un vélo électrique coûte entre 300 et 600€. Et on voit des vélos électriques de 3000 à 7000€ voire plus, c'est-à-dire déjà les prix d'un scooter ou d'une moto éle...

le 15/08/2022 à 15:16
Signaler
Des vélo à 6000, si cela existe (pour des semi pro): mon VTT/Giant avec un cadre carbone (sans batterie, donc un vrai vélo). Seul problème, comme je fais 2500 KM/an, prévoir 400 €/an d'entretien. Bref, nous avons à faire à des plouc qui n'ont j...

à écrit le 13/08/2022 à 21:55
Signaler
C'est sans envergure ,c'est décousu , c'est tellement navrant de voir l'élite du pays noyée dans le conformiste du confort de leur carrière .Si la petite classe moyenne ne peut plus rouler en voiture ils rouleront en vélo électrique, du moment qu'ils...

le 15/08/2022 à 13:55
Signaler
Moi, je résonne autrement. Je me rends compte en France qu'avec toutes les aides incroyables, il n'y a plus besoin de faire des études longues pour vire correctement. On en arrivera dans un avenir proche que les citoyens à faibles revenus roulerons ...

le 15/08/2022 à 15:22
Signaler
Ayant un jardin, j'ai pu constater que nos amis les bêtes avait une 'fâcheuse' habitude à aller au moindre effort (ce qui dénote une intelligence). Dés l'instant que nos amis écologistes ont trouvé l'idée de remplacer des centrales nucléaire par de...

à écrit le 13/08/2022 à 17:51
Signaler
D'accord avec Alban delescarmouche, l'obsession du gouvernement français pour l'électrique, est comparable à son engouement pour le diésel dans les années 80 : Même dogmatisme, même aveuglement. En l'espace de quarante ans, l'état n'a rien appris

le 13/08/2022 à 21:33
Signaler
@Charlie. " La critique est aisée, mais l'art est difficile ". A part ne rien faire, ce qui n'est pas une option, tu proposes quoi?

le 15/08/2022 à 10:00
Signaler
@Valbel89 : Si, justement, ne rien faire est un option. Il vaut mieux ne rien faire, que faire n'importe quoi. En France, on a un gouvernement qui se croit plus malin que les autres. Alors il "fait des choses". Regarde pour l'épidémie de Covid-19 : O...

à écrit le 13/08/2022 à 16:14
Signaler
Comment jeter de l’argent par les fenêtres et encombrer nos rues et trottoirs, sans par l’état du recyclage de la batterie en fin de vie. Cette fuite en avant sur l’électrique va faire du film de Walt Disney Wally un film d’anticipation et les obèses...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.