Pour Tim Cook, la voiture autonome est une "disruption majeure"

Apple confirme enfin son intérêt pour les voitures autonomes, "une technologie essentielle". La firme à la pomme planche sur le sujet depuis 2014.
Anaïs Cherif

3 mn

Le fabricant d'iPhone reste très évasif sur l'avancement de ses recherches, mais il assure se concentrer sur les systèmes autonomes.
Le fabricant d'iPhone reste très évasif sur l'avancement de ses recherches, mais il assure se "concentrer sur les systèmes autonomes". (Crédits : © Robert Galbraith / Reuters)

Après plus de deux ans de rumeurs, c'est officiel. Apple s'intéresse à la voiture autonome. "C'est une technologie essentielle, qui nous paraît très importante", assure auprès de Bloomberg Tim Cook, le PDG d'Apple. Ce dernier n'avait jusqu'ici jamais communiqué sur le sujet. "D'une certaine façon, nous voyons cela comme la mère de tous les projets d'intelligence artificielle. C'est probablement l'un des projets d'intelligence artificielle les plus difficiles sur lesquels travailler actuellement." Le fabricant d'iPhone reste très évasif sur l'avancement de ses recherches, mais il assure se "concentrer sur les systèmes autonomes".

Le patron d'Apple évoque une "disruption majeure pour l'automobile", pour désigner la voiture autonome, le transport partagé et le développement de l'électrique - "trois vecteurs de changement". Le géant américain a déjà montré son attrait pour le secteur en investissant un milliard de dollars l'année dernière dans Didi, le Uber chinois.

| LIRE AUSSI : La voiture autonome: une révolution automobile et urbanistique majeure

"Nous verrons où cela nous mène"

Des rumeurs récurrentes circulaient depuis 2014, date à laquelle Apple aurait commencé à plancher sur le sujet. La firme de Cupertino aurait alors recruté 1.000 salariés pour son projet baptisé Titan en interne. L'objectif initial : construire ses propres véhicules autonomes. Mais en septembre dernier, la marque à la pomme revoit ses ambitions à la baisse et licencie des "douzaines d'employés" impliqués dans le projet, selon le New York Times.

Le projet Titan fait alors l'objet d'une "réinitialisation" : au lieu de chercher à concevoir et produire une voiture en intégralité, le groupe se concentrerait désormais sur les technologies permettant aux véhicules de conduire de manière autonome. Interrogé par Bloomberg, Tim Cook botte en touche : "Nous verrons où cela nous mène." Depuis un an, Apple aurait déjà testé son système autonome sur une demie-douzaine de voitures dans la baie de San Francisco.

"Il leur serait difficile de révolutionner la production de voitures, mais il y a une excellente opportunité pour Apple dans l'utilisation [des véhicules], déclare au Guardian Nick Reed, directeur du cabinet TRL spécialisé dans les nouveaux transports. Leur force est intégrée au style de vie numérique (...) que ce soit à la maison, dans votre bureau, sur votre smartphone et maintenant dans votre voiture."

Graph voiture autonome Apple

Crédit : graphique de notre partenaire Statista, publié en décembre 2016

Anaïs Cherif

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.