Méga-levée de 255 millions pour Mirakl, nouveau record de la French Tech en 2020

 |  | 1037 mots
Lecture 5 min.
Mirakl, startup française spécialisée dans l'édition et la gestion de marketplace, est désormais valorisée 1,5 milliard de dollars.
Mirakl, startup française spécialisée dans l'édition et la gestion de marketplace, est désormais valorisée 1,5 milliard de dollars. (Crédits : Mirakl)
C'est à ce jour la plus grosse levée de fonds bouclée par une startup française en 2020. Mirakl, spécialisée dans l'édition et la gestion de places de marché, annonce avoir levé 300 millions de dollars (soit environ 255 millions d'euros). Désormais valorisée 1,5 milliard dollars grâce à cette méga-levée, la jeune pousse parisienne rejoint le club très fermé des licornes françaises.

Nouveau record pour la French Tech. Mirakl, qui propose un logiciel d'édition de marketplace, annonce ce mardi avoir bouclé une série D de 300 millions de dollars (soit environ 255 millions d'euros). A date, il s'agit ainsi du plus grand tour de table de l'année mené par une jeune pousse française.

C'est surtout la deuxième plus importante levée de fonds de l'histoire de la French Tech, depuis que l'écosystème s'est structuré sous la bannière du coq rouge en 2013. Seule l'entreprise de drones Parrot avait réussi à lever 300 millions d'euros en 2015, bien que sous la forme d'une augmentation de capital.

Cette série D a été menée par le fonds international Permira et les investisseurs historiques ont également remis au pot (83North, Bain Capital Ventures, Elaia Partners et Felix Capital). Au total, la startup parisienne a levé 393 millions de dollars (un peu plus de 334 millions d'euros) depuis sa création en 2012.

Avec ce dernier tour de table, Mirakl est désormais valorisé plus de 1,5 milliard de dollars. De quoi lui faire rejoindre le club très fermé des licornes françaises, ces startups non cotées en Bourse et valorisées plus d'un milliard de dollars. Si le gouvernement actuel a pour objectif d'avoir 25 licornes d'ici 2025, la France en dénombre une...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/09/2020 à 23:12 :
Petit rappel : une licorne est une chimère, ou une arnaque en langue économique.
a écrit le 23/09/2020 à 10:09 :
Comme y'a déjà de nombreuses petites françaises qui sont passées licornes US ou UK, on va se calmer et attendre. Parce que le marché des marchés est sous domination anglo-saxonne, et que 83North c'est la Silicon, Bain est un énorme fond US et Felix c'est Londres. Elaia, connaissais pas, siège à Paris, mais le rapport de déjà 3 contre 1, sans tenir compte des sommes réellement engagées......
A suivre
a écrit le 23/09/2020 à 10:08 :
Comme y'a déjà de nombreuses petites françaises qui sont passées licornes US ou UK, on va se calmer et attendre. Parce que le marché des marchés est sous domination anglo-saxonne, et que 83North c'est la Silicon, Bain est un énorme fond US et Felix c'est Londres. Elaia, connaissais pas, siège à Paris, mais le rapport de déjà 3 contre 1, sans tenir compte des sommes réellement engagées......
A suivre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :