Retraites : les enjeux de la réforme sont-ils bien posés ?

 |   |  266  mots
L'ÉCO FACE A FACE #1. En pleine réforme des régimes de retraites qui a déclenché des grèves et des manifestations dans toute la France, deux experts du sujet confrontent leurs analyses sur les points majeurs qui font débats, en 5 temps. Avec Laurent Pahpy, analyste à l'IREF, face à Audrey Rain, économiste à l'IPP. Épisode 1.

Tandis que la France est immobilisée par les grèves et par d'importantes manifestations contre le projet de réforme des retraites, le gouvernement tente d'éviter l'enlisement. La ministre des Solidarités Agnès Buzyn recevra lundi tous les partenaires sociaux, avec le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye, indique l'AFP.

«Aujourd'hui nous continuons et nous terminons les concertations avec les partenaires sociaux, nous les recevrons tous au ministère des Solidarités et de la Santé lundi avec le haut-commissaire aux Retraites », a-t-elle déclaré sur Europe 1, expliquant que la «colère des Français» qui s'est exprimée la veille avait été «entendue». «En fonction de tout ce qui aura été remonté par ces concertations, ces négociations avec les partenaires sociaux sur les différents points, le Premier ministre fera des annonces en fin de semaine prochaine pour dessiner les contours définitifs de cette réforme», a-t-elle ajouté.

Sur la forme, si de nouveaux blocages sont à prévoir dans les principales villes, sur le fond, les enjeux de cette réforme du financement du système des retraites ont-il été bien présentés aux Français ? Les réponses de Laurent Pahpy, analyste à l'Institut de Recherches Economiques et Fiscales (IREF), un think tank d'orientation libérale, et Audrey Rain, économiste à l'Institut des Politiques Publiques (IPP) financé par deux institutions partenaires (PSE-École d'Économie de Paris et Centre de Recherche en Economie et Statistique).

Toute la semaine, pendant les grèves, retrouvez «L'Éco face à face» sur LaTribune.fr.

Lire aussi : Retraites : plus d'un fonctionnaire sur quatre en grève

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2019 à 10:25 :
Un think tank néo libéral? Ces gens là croient en la lutte de classe et pensent que leur classe sociale va gagner. Pas besoin de regarder la vidéo, on sait à l'avance ce qu'ils vont dire.
a écrit le 07/12/2019 à 22:22 :
Bonjour,
La capitalisation comme solution? Pourquoi le taux de retraités en dessous du seuil de pauvreté est alors plus élevé dans les autres pays? Tout simplement parce que les travailleurs pauvres ne peuvent pas se faire une retraite par capitalisation.
Le système n'est pas redistributif? Ah bon! A l'heure actuelle, 30% du système de retraite est utilisé pour la redistribution (femmes, arrêt maladie, chômage, minimum vieillesse...). Dans le futur système ce sera 10%.
Ne prenez pas les français pour des lanternes; ils sont contre votre néolibéralisme producteur d'inégalité.
a écrit le 06/12/2019 à 16:37 :
Une "réforme" c'est un événement qui s'impose de l'extérieur au contraire d'une "adaptation" qui s'impose de l'intérieur! C'est le cas depuis notre appartenance a l'UE de Bruxelles!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :