Didier Julienne : « Les métaux rares n'existent pas »

 |   |  78  mots
SCIENCES VS CROYANCES. Dans ce format, des experts interrogent des idées communément admises, que l'on trouve souvent sur les réseaux sociaux, pour leur apporter un éclairage rationnel et factuel. Dans cet épisode, les "métaux rares", avec Didier Julienne, expert en négoce et en matières premières.

Pourquoi les métaux sont-ils associés à la notion de rareté ? Quelles sont les familles de métaux auxquelles appartiennent l'or et le lithium ?

Didier Julienne, expert du négoce et de l'industrie minière, tient un blog sur La Tribune et en son nom.

Lire aussi : Pourquoi Donald Trump n'achètera pas les terres rares du Groenland

Lire aussi : Les terres rares, un enjeu géopolitique sino-américain

REVOIR : Sciences VS Croyances « L'économie », avec Olivier Ezratty.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2019 à 14:37 :
Ce dont certains parlaient c'est le cobalt, autres éléments "dopant" du lithium dans les batteries, pas trop le lithium (sauf à dire que ça va provoquer de l'exploitation de gens pour en produire beaucoup, à savoir si de l'emploi c'est de l'exploitation ? Sujet de philo).
Je me demande pourquoi les creusets en platine (fusion 1800°C) au labo coûtaient horriblement cher, peut-être parce que c'est pas "rare" mais difficile à mettre en œuvre (quid de ceux pour évaporation sous vide, en tungstène ? Fond à 3400°).
Les piles à combustible vont en engranger beaucoup de platine (et sont donc chères), en espérant que le recyclage futur sera efficient.
Quand jeune j'étais peiné de voir des appareils ménagers en décharge, le cuivre des moteurs, la tôle, c'est pas du rebut, pas usé, du moins valorisable. Rien que pour les 6 bobines plates d'un lecteur de disquettes 5 1/4, 30g de cuivre ! Maintenant que vieux, y a des déchetteries, un petit pas a été fait. Mais jeter à la poubelle se fait encore (grille pain en métal l'autre jour).
a écrit le 29/11/2019 à 11:49 :
La question de la rareté est donc non dans le traitement mais dans le volume de la substance. Le recyclage doit donner pouvoir s'intégrer dans la dimension du "rare".

J'ai appris que le lithium est recyclable, du coup a quand et ou se passe le recyclage?
Pour le moment il y a des usines pilotes, mais du coup cela reste une question!
a écrit le 29/11/2019 à 11:22 :
Cela ne serait pas étonnant en effet, l'oligarchie financière s'appuyant une fois de plus sur le seul élément de langage "rare" voulant forcément dire dans l'inconscient collectif "cher" et donc pour eux une véritable source de dividendes.

Que c'est agréable de lire des pensées à contre courant !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :