Le Qatar veut acheter des avions ravitailleurs MRTT à Airbus (et des NH90)

 |   |  272  mots
Le Qatar a signé une lettre d'intention pour l’achat de 22 NH90 (Airbus, AgustaWestland, Fokker) a aussi l'intention d'acheter 2 avions ravitailleurs MRTT, a indiqué le ministère français de la Défense.

Quelques jours après la visite en France du ministre qatari de la Défense, le général Al Atiya, le Qatar a signé une lettre d'intention pour l'achat de 22 NH90 pour près de deux milliards d'euros à un consortium européen emmené par Airbus Group, a annoncé jeudi le ministère français de la Défense. Dans le détail, il s'agit de 12 NH90 pour le transport tactique et de 10 exemplaires de la version de lutte anti-sous-marine. L'accord comprend également des prestations d'accompagnement et de formation, a précisé le ministère de la Défense.

Client potentiel du Rafale

Lancé en 1992, le programme NH90 (pour NATO Helicopter), est construit par six pays européens, dont la France, l'Allemagne et l'Italie et assemblé dans six usines dont une en Finlande et une en Australie. L'hélicoptère est produit par la société NHIndustries, basée à Aix-en-Provence, dont Airbus Helicopters (ex-Eurocopter) détient 62%, l'italien AgustaWestland (groupe Finmeccanica ) 32% et le néerlandais Fokker Aerostructures le solde.

Le pays du Golfe, partenaire commercial de longue date de la France, a également l'intention d'acquérir deux avions ravitailleurs MRTT dérivés d'A330 d'Airbus, a précisé le ministère à l'issue d'une visite de Jean-Yves Le Drian à Doha.

Le Qatar est également considéré, avec l'Inde, comme l'un des client potentiels prometteurs pour le premier contrat à l'export de l'avion de combat Rafale de Dassault Aviation .

Paris intensifie également sa campagne d'exportation de l'avion transport militaire A400M d'Airbus Group construit avec six autres pays de l'Otan, dont la Turquie, après les deux premières livraisons à l'armée française l'an passé

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/03/2014 à 6:13 :
J'espère que Qatar obtiendra à nouveau l'autorisation de venir atterrir à Nice! c'est quand même la moindre des choses, surtout que les arrivées de touristes asiatiques explosent (+24% en 2013 et 100 000 chinois), bien nécessaire à l'industrie touristique en ces temps de récession.
a écrit le 27/03/2014 à 19:08 :
22 hélicoptères pour près de 2 milliards d'euros, cela fait près de 100 millions/hélicoptère. Or un rapport du Sénat sur le projet de loi de Finances 2013 donnait comme prix unitaire d'un appareil NH 90 TTH 28,6 millions d'euros pour ceux acquis par l'armée française. D'où vient la différence ?
Réponse de le 27/03/2014 à 20:19 :
@Candide : oui, je me pose aussi la question. Il y a des pièces détachés et peut-être des équipements spécifiques, mais ça n'explique pas tout. Il faudrait avoir le détail des prestations de formation et de soutien intégré à ces deux milliards. Mais ça fait un sacré différentiel avec le rapport que vous citez.
Réponse de le 28/03/2014 à 7:29 :
Le prix du NFH marine est beaucoup plus élevé. De plus, il est probable que le contrat soit "tout compris", incluant le suivi et l'entretien sur plusieurs années, voire peut-être aussi les armements de la version marine avec des torpilles MU90. Ce serait intéressant si l'article était plus complet...
Réponse de le 28/03/2014 à 12:21 :
Il faut bien rémunérer les intermédiaires, le prince X ou le neveu Y.
Réponse de le 30/03/2014 à 13:24 :
@Patrick : oui, bonne remarque, j'avais lu trop vite le message de Candide, c'est vrai que le NFH est sensiblement plus coûteux que le TTH... mais c'est quasiment moitié-moitié dans la commande qatarienne, donc on pourrait effectivement attendre plus de détails. Mais les pays du golfe sont souvent assez discrets sur le détail de leurs acquisitions...
Réponse de le 31/03/2014 à 11:54 :
Oui, il s'agit d'un PAckage, Helico, équipements embarqués, contrat de maintenance...
a écrit le 27/03/2014 à 17:39 :
correction: les frégates sont construites a Lorient

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :