Dassault Aviation vend quatre Falcon 7X à l'Egypte

 |   |  397  mots
Confronté aux difficultés du marché des avions d'affaires, Dassault Aviation va donc réduire ses livraisons de Falcon de 60 à 50 appareils d'ici à la fin de l'année
Confronté aux difficultés du marché des avions d'affaires, Dassault Aviation va donc réduire ses livraisons de Falcon de 60 à 50 appareils d'ici à la fin de l'année (Crédits : Reuters)
Selon nos informations, l'avionneur tricolore a signé un contrat portant sur la vente de quatre Falcon 7X pour environ 300 millions d'euros au Caire, qui a démenti cette information.

C'est une bonne nouvelle pour Dassault Aviation. Selon nos informations, l'avionneur tricolore, qui a déjà vendu 24 Rafale à l'Égypte en février 2015, a signé un contrat portant sur la vente de quatre Falcon 7X (autour de 300 millions d'euros) au Caire en vue de remplacer l'actuelle flotte à usages gouvernementaux composée actuellement d'avions américains. Le contrat est signé, l'acompte est attendu.

Pour autant, Le Caire et Dassault Aviation ont tour à tour démenti cette signature. Si elle était confirmée, cette prise de commande va faire du bien à Dassault Aviation dans le contexte du marché des jets d'affaires haut de gamme en nette perte de vitesse ces derniers mois.

Réduction des livraisons de Falcon en 2016

Au premier semestre 2016, Dassault Aviation a enregistré 22 commandes de Falcon et 11 annulations de Falcon 5X, en raison du retard de deux ans dans le développement du moteur Silvercrest de Safran Aircraft Engine. Au premier semestres 2015, l'avionneur avait enregistré 25 commandes de Falcon mais dans le même temps 20 Falcon commandés par NetJets avaient été annulés. En valeur, le montant des prises de commandes de Falcon s'est élevé sur les six premiers mois de l'année 2016 à 778 millions d'euros (contre 610 millions d'euros au 1er semestre 2015).

Confronté aux difficultés du marché des avions d'affaires, Dassault Aviation va donc réduire ses livraisons de Falcon de 60 à 50 appareils d'ici à la fin de l'année (contre 55 en 2015). Au premier semestre, il a livré 15 appareils, contre 18 au premier semestre 2015. Les "perspectives 2016, c'est, on le voit, une certaine faiblesse de l'aviation d'affaires", a confirmé en juillet le PDG, Eric Trappier, lors de la présentation des résultats semestriels. Dans ce contexte, le groupe prévoit une baisse de son chiffre d'affaires cette année. Eric Trappier va donc accélérer la transformation de son groupe, notamment dans le numérique, afin de réduire ses coûts et accroître sa compétitivité.

"Nous sommes presque un miroir de la macro-économie", a estimé Eric Trappier. 2016 "reste marquée par l'instabilité, une instabilité économique, politique, géopolitique. Même aux États-Unis (premier marché mondial pour l'aviation d'affaires, ndlr), où l'économie va mieux, nous avons l'attentisme lié aux élections américaines". Pour autant, "nous ne sommes pas dans une crise, nous sommes dans un tassement du marché", a-t-il estimé, en prédisant "un niveau bas pour un certain temps (...) en termes de production".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/08/2016 à 1:23 :
Je vous remercie
J'ai modifié cet article
Et
J'ai ajouté des articles niant la signature du Caire et Le Dassault
a écrit le 19/08/2016 à 23:53 :
Vous avez refusé de publier mon commenrtaire: il pue l'autre, il pue l'islam. C'est la liberté d'expression version la tribune.
J'ai compris: je ne vous dérangerai plus jamais avec mes commentaires, mais je ne lirai plus jamais la tribune, c'est promis.
a écrit le 19/08/2016 à 15:52 :
Quelle est la source de cette nouvelle et pourquoi il ya rien sur le site officiel de Dassault a propos de ce contrat?
a écrit le 19/08/2016 à 15:18 :
L'Etat égyptien a démenti. Dassault aussi. Mais pas un mot ici de ces démentis !
a écrit le 18/08/2016 à 1:31 :
Il n'y a pas de nouvelles sur ce sujet
Sur le site officiel de la société qui fabrique le plan
http://www.dassault-aviation.com/en/dassault-aviation/news/
Vous causez un problème avec l'opinion publique égyptienne
Quelle est la source de vos informations?
Aucune annonce de tout accord avec le gouvernement égyptien
a écrit le 17/08/2016 à 22:49 :
Pauvre contribuable !
a écrit le 17/08/2016 à 15:54 :
en tout cas ils ont bien copiés le gulfstream, bravo!
a écrit le 17/08/2016 à 15:27 :
@BONJOUR ; Une petite question ; que devient la vente des rafales à l'Inde ?
a écrit le 17/08/2016 à 12:28 :
Cher Messieurs ,le gouvernement Egyptien a nier carement cet accord d'achat de 4 avions FALCON ,priere de confirmer Ou nier cette nouvelle
a écrit le 17/08/2016 à 10:49 :
ils vont les payer avec l'argent du tourisme 7X
a écrit le 17/08/2016 à 8:16 :
système de défense à destination Falcon 7X protéger contre d'éventuelles attaques lancées les missiles sol-air à guidage thermique en les faisant dévier de leur cible. Pour ce faire il utilise une caméra thermique à leur décollage à l'aide de missiles sol-air à très courte portée Une fois l'attaque identifiée, un laser est employé sur le missile pour perturber son système de guidage et lui faire perdre sa cible.

Le système se situe sous le fuselage de l'appareil, dans un module aérodynamique étudié pour être facilement installé sur des avions existants.
a écrit le 17/08/2016 à 4:34 :
😩😢😭
a écrit le 17/08/2016 à 1:30 :
Un avion est livré que quand toute la somme est payée
En quoi est - ce que ce sont les contribuables français qui payent?
Arrêtons ce French bassin
Ce sont des avions gouvernementaux donc il devrait y avoir en supplément des équipements de communication et de sécurité contre les missiles par ex.
Ce qui peut justifier ce prix
a écrit le 16/08/2016 à 20:17 :
@ BONSOIR : Et comme d'habitude tous ces jolis contrats qui va payer ... LES CONTRIBUABLES FRANCAIS !
a écrit le 16/08/2016 à 12:01 :
le 16/08/2016 à 11H 59 pas de nouvelle de cette vente sur le site officiel ????????

http://www.dassault-aviation.com/fr/dassault-aviation/actualites/
a écrit le 16/08/2016 à 9:51 :
Cofacė bien sur
a écrit le 16/08/2016 à 9:27 :
4 avions vendus pour 300M, soit EUR 75 par avion, ce qui correspond au prix catalogue d'un A320 neuf. Cela me semble bien cher....
Réponse de le 16/08/2016 à 12:43 :
Ce sont les saoudiens qui paient et les égyptiens sont devenus si friands de nos équipements qu'ils en oublieraient le prix! Dommage que les indiens qui doivent nous acheter des Rafales depuis bientôt dix ans ne soient pas dans le même état d'esprit.
Réponse de le 16/08/2016 à 12:56 :
On ne sait pas exactement ce que contient ce contrat, il y a potentiellement aussi l'entretien sur le long terme et la formation des équipages

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :