Hollande bûche déjà sur le dossier Dexia

 |   |  583  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le directeur de campagne du vainqueur de l'élection présidentielle, Pierre Moscovici, a rencontré mardi l'actuel secrétaire général de l'Elysée, Xavier Musca, selon le journal le Monde, pour discuter de la situation de la banque franco-belge Dexia, en cours de démantèlement.

En pertes au premier trimestre, la banque franco-belge Dexia s'est imposée mercredi comme le premier dossier financier sensible auquel doit s'attaquer François Hollande avant même d'avoir endossé officiellement ses habits de président. Selon les informations du journal Le Monde, le directeur de campagne du vainqueur de dimanche, Pierre Moscovici, a rencontré mardi l'actuel secrétaire général de l'Elysée, Xavier Musca, pour discuter de la situation de l'établissement financier en cours de démantèlement.

Le gouvernement belge n'a pas attendu la passation de pouvoir à Paris pour réclamer le contrôle opérationnel de l'établissement bancaire et demander une réduction de sa participation de 60% aux 90 milliards d'euros de garanties d'Etat accordés à Dexia. Un alourdissement de la facture française pourrait s'avérer particulièrement périlleux à concilier avec une équation budgétaire déjà difficile à tenir pour le futur gouvernement de François Hollande. Gouvernance contestée, pertes récurrentes, probable recapitalisation, la situation de l'ancien leader mondial du financement des collectivités locales a continué de se détériorer après l'annonce de son deuxième plan de sauvetage à l'automne dernier.

Dexia aurait besoin d'être recapitalisée
Ce démantèlement qui se veut "contrôlé", n'a toujours pas été approuvé par la Commission européenne. Les négociations avec les équipes du commissaire européen à la concurrence, Joaquin Almunia, s'avèrent cruciales car Dexia n'a pas les capitaux nécessaires pour payer des taux d'intérêt élevés en échange des garanties d'Etat. Luc Coene, le gouverneur de la Banque centrale de Belgique, a déjà indiqué que Dexia aura vraisemblablement besoin d'être recapitalisée. Cette crise intervient alors que le gouvernement français doit aussi gérer une "panne" du financement des collectivités locales et des services publics locaux. En effet, la nouvelle banque des collectivités locales censée être créée par la Caisse des dépôts (CDC) et la Banque postale pour prendre le relais de Dexia Crédit Local n'est toujours pas opérationnelle. Ce schéma avait pourtant été entériné l'an dernier avec la décision de démanteler Dexia, qui a aussi conduit les autorités belges à nationaliser les activités de banque de détail en Belgique.

Perte de 431 millions d'euros pour les trois premiers mois de l'année
Dexia réunit ce mercredi son assemblée générale à Bruxelles et devrait nommer dans la journée Karel De Boeck, ancien directeur général du groupe financier Fortis, comme administrateur. Le gouvernement belge a indiqué officiellement mardi qu'il souhaitait voir Karel De Boeck devenir directeur général de la banque à la place du Français Pierre Mariani, mais les autorités françaises n'ont pour le moment donné aucune position officielle sur ce dossier. Dexia a annoncé mercredi une perte nette de 431 millions d'euros pour les trois premiers mois de l'année, imputable à des "éléments non récurrents", essentiellement le coût des garanties publiques couvrant ses financements et des dépréciations. La banque a précisé que les garanties des Etats français, belge et luxembourgeois représentaient un coût trimestriel de 128 millions d'euros. Elle a également inscrit dans ses comptes une dépréciation de 145 millions d'euros sur sa participation dans Kommunalkredit Austria et un "ajustement" de 102 millions d'euros lié à la cession de Dexia Municipal Agency. La banque a subi une perte nette de 11,6 milliards d'euros en 2011.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/05/2012 à 6:46 :
A lire certains commentaires, on a le sentiment que certains aigris souhaitent l'échec de François Hollande. Le niveau est tellement bas, tellement bas. Je suis français, je suis de droite, vraiment de droite, je souhaite la réussite de François Hollande parce que tout simplement j'aime mon pays, j'aime mes concitoyens, et que c'est FH qui est en charge de leur sort.
Réponse de le 10/05/2012 à 7:58 :
Que signifie réussir ?????????
Si cela signifie: L'immobilisme (aucune réforme) et la hausse de VOS impots pour faire tourner le sytème encore 5 ans !!!
Alors oui, F.H va réussir !
BRAVO MONSIEUR ! Soyez fraternel ! Cela fait partie de la devise de l'état, et vous etes libre de l'être !!!
Maintenant la Fraternité qui consiste à prendre l'argent dans ma poche pour le donner aux autres !! C'EST ASSEZ !!!!!!
Monsieur Hollande n'aime pas les riches !!! je suis "riches" et moi, je n'aime pas monsieur Hollande !!!!!
Réponse de le 11/05/2012 à 15:00 :
A lire le nombre de points d'exclamation utilisés par phrase, vous êtes également fou à lier.
a écrit le 09/05/2012 à 22:58 :
La Finance est elle bien l'énnemi de F.H !!!
Si oui, alors DEXIA doit faire faillite !!!!
Je parie ma tete qu'il sauvera la banque !!!!!
a écrit le 09/05/2012 à 20:47 :
Euh euh euh...!
- En avant toute... Valérie sort le carnet de chèques !
- Mais François les comptes sont a zéro !!!
- Mais ma chérie, demande a Sapin, lui il sait faire des chèques en bois !!!!
a écrit le 09/05/2012 à 20:03 :
c'est parti.............. la dure réalité va faire déchanter les nouveaux venus qui croient détenir la vérité . les français vont pouvoir se cramponner............
a écrit le 09/05/2012 à 19:40 :
Dexia est la banque des collectivités locales. Elle a proposé des emprunts dont les taux d'intérêts sont calculés en fonction des parités de change euro/dollars et euro/francs suisse. C'est complétement absurde pour des collectivités locales! Ou est la logique? Ou est le besoin?
Réponse de le 09/05/2012 à 22:57 :
Cela partait du principe (devenu faux) que l'euro garderai sa valeur face au franc suisse !
Donc que le taux resterait faible !!!!
(en fin c'est le discours commercial de banque pour attirer les maires)
Hélas, l'euro ne vaut plus rien face au france suisse !!!!!
Donc bonjour la hausse des taux !!!
a écrit le 09/05/2012 à 19:27 :
Rebsamen va pouvoir l'aider il était dans le staff pendant plusieurs années ;est parti sentant la fumée monter !
Réponse de le 09/05/2012 à 22:55 :
AH cette bonne vieille ville de Dijon !
a écrit le 09/05/2012 à 19:12 :
Euh euh euh...!
a écrit le 09/05/2012 à 18:22 :
dexia finance la correze et tulle certainement
a écrit le 09/05/2012 à 17:45 :
Dexia doit fermer
Réponse de le 10/05/2012 à 16:51 :
et les salariés ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :