La banque lettone ABLV déclarée en "faillite" par la BCE

 |   |  328  mots
(Crédits : INTS KALNINS)
La Banque centrale européenne a déclaré samedi "en état de faillite ou faillite probable", la troisième banque commerciale en Lettonie, ABLV Bank, dont la situation s'était fortement dégradée après des accusations de blanchiment d'argent venant de Washington.

La BCE avait déjà imposé lundi un gel des paiements à ABLV, une mesure inédite de la part de Francfort pour éviter une hémorragie de fonds avant de déclarer, cinq jours plus tard que la banque lettonne n'était en réalité pas viable.

La Banque centrale européenne a justifié dans un communiqué cette étape supplémentaire en invoquant les liquidités insuffisantes de la banque ABLV qui "ne sera probablement pas en mesure de payer ses dettes" et de "résister à des retraits massifs de dépôts" de clients affolés une fois le gel levé et en attendant un hypothétique plan de sauvetage de Riga.

De son côté, ABLV crie au sabotage et assure avoir pris la semaine dernière toutes les dispositions nécessaires, en faisant notamment entrer dans ses caisses "1,36 milliard d'euros en quatre jours ouvrés" afin de rassurer la BCE.
"C'était tout à fait suffisant pour que la banque reprenne ses paiements et honore tous ses engagements envers ses clients, mais en raison de considérations politiques, nous n'y avons pas été autorisé", a réagi le groupe bancaire dans un communiqué cité par l'agence BNS.

La situation financière d'ABLV Bank s'est subitement détériorée en fin de semaine dernière après la décision le 13 février par le département du Trésor américain de désigner la banque lettone comme un établissement "de première importance en matière de blanchiment d'argent", impliquée dans des programmes illégaux de développement d'armes en Corée du Nord.

Depuis, la troisième banque en Lettonie a vu son accès au système financier coupé, ce qui menaçait à court terme sa survie malgré une situation financière confortable. À la fin de l'année 2017, la banque disposait d'un matelas de près de 1,7 milliard d'euros de liquidités, pour un total de bilan de 3,6 milliards d'euros.

AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/02/2018 à 21:13 :
J'ai été élevé dans l'Américanisme absolu mais j'avoue que depuis quelques années ce pays m'inquiète dont l' Extraterritorialité du droit Américain qui n'hésite pas grâce à leur Justice de plumer les entreprises Européenne ce pseudo droit devient une arme à absorber -Alstom) ou a éliminer les concurrents ......Ce n'est plus au nom de la loi
avec Steve McQueen mais au Nom de quoi ???
a écrit le 25/02/2018 à 19:36 :
En quelque sorte les américains font la loi, comme cela leur convient. Quant la branche new-yorkaise de la banque HSBC a été prise en train de blanchir les narco dollars de cartels de la drogue mexicains (2015), la banque a juste payé une amende. Pas une seule condamnation. A quand un nouveau scandale de ce genre dans une banque des pays baltes? Encore une occasion de déstabiliser la région, après l'affaire des missiles Patriot vendus à la Suède.
a écrit le 25/02/2018 à 19:21 :
En quelque sorte les américains font la loi, comme cela leur convient. Quant la branche new-yorkaise de la banque HSBC a été prise en train de blanchir les narco dollars de cartels de la drogue mexicains (2015), la banque a juste payé une amende. Pas une seule condamnation. A quand un nouveau scandale de ce genre dans une banque des pays baltes? Encore une occasion de déstabiliser la région, après l'affaire des missiles Patriot vendus à la Suède.
a écrit le 25/02/2018 à 16:38 :
Entrer dans l'Euro n'a pas que des avantages. La BCE n'avait aucun pouvoir s'ils avaient conservé leur monnaie.Si la Banque avait payé une grosse amende ,les US les auraient absous comme pour HSBC
a écrit le 25/02/2018 à 12:40 :
qui disait que le métier de baquier était honorable ?
a écrit le 24/02/2018 à 16:21 :
Et donc les USA ne sont pas les patrons en UE ?
Réponse de le 24/02/2018 à 16:31 :
@picton, on appelle cela le syndrome du Débarquement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :