Le bitcoin dégringole avant Noël : Krach ou ajustement passager ?

 |   |  1152  mots
(Crédits : Benoit Tessier)
Après avoir flambée de manière continue depuis mi-novembre, la plus célèbre des monnaies virtuelles a perdu plus de 25% de sa valeur en une semaine. Une chute que les experts de la finance peinent à expliquer.

Noël en berne pour le bitcoin. Après avoir flambée de manière continue depuis mi- novembre, la monnaie virtuelle qui a fait irruption sur la scène financière internationale en 2017,a perdu plus de 25% de sa valeur en une semaine, soit deux fois deux fois la capitalisation boursière du groupe L'Oréal, par exemple. Selon les données compilées par l'agence Bloomberg, elle cotait ce vendredi 22 décembre vers 22h00 GMT autour de 14.445 dollars, alors que lundi 18 décembre elle flirtait avec les 20.000 dollars. Pour rappel, le bitcoin avait commencé l'année autour de 1.000 dollars puis avait gentiment progressé les mois qui suivirent pour atteindre 5.000 dollars environ en novembre avant de connaître une ascension vertigineuse faisant craindre une bulle, même dans les milieux financiers rompus à la spéculation et à la volatilité.

La Bourse d'échange de bitcoin Coinbase a même été contrainte de suspendre vendredi pendant quelques heures les opérations de vente et d'achat avant un retour à la normale vers 18h30 GMT.

Krach ou correction passagère?

Une chute brutale que les experts de la finance peinent à expliquer. Certains parlent de Krach, d'autres de correction passagère d'une monnaie virtuelle, même si la correction est particulièrement brutale, même pour une devise virtuelle habituée à des variations fortes, et échappant aux cadres monétaires traditionnels.

Contrairement au dollar ou à l'euro, le bitcoin n'est pas émis par des Banques centrales mais "miné", ou créé, de manière décentralisée par des ordinateurs utilisant des algorithmes complexes pour produire une chaîne de blocs de transactions codés et authentifiés (technologie dite "blockchain"). Les banques, qui avec le bitcoin ne jouent plus leur rôle classique d'intermédiaires dans les transactions financières, critiquent notamment un manque de transparence dans la fixation de son prix, dont le bond vertigineux a été jugé jeudi "anormal" par le gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda. Le bitcoin a toutefois gagné en crédibilité ce mois-ci avec le lancement en décembre de produits spéculatifs basés sur la crypto-monnaie par deux marchés boursiers américains de Chicago. Les premiers échanges de produits adossés au bitcoin, mais payés en dollar, sur un marché financier ayant pignon sur rue, le Chicago board options exchange (Cboe), a en effet apporté à cet égard une touche de légitimité.

Autant de bonnes nouvelles que de mauvaises ces dernières semaines

Pour Neil Wilson, de la société londonienne ETX Capital, "difficile de savoir si le glas a déjà sonné". Ces dernières semaines ont apporté presque autant de bonnes que de mauvaises nouvelles pour le bitcoin.

Outre le lancement aux Etats-Unis d'instruments spéculatifs basés sur le bitcoin, par des opérateurs reconnus, le géant bancaire Goldman Sachs envisagerait de se lancer dans le "trading" de bitcoins, selon Bloomberg, ce qui serait, selon les critères du monde de la finance, une sorte de consécration. Mais le bitcoin, accusé de servir à toutes sortes de trafics illégaux, reste très critiqué.

Mercredi, son étoile avait commencé à pâlir après des informations de piratage d'une plateforme d'échanges de cryptomonnaies en Corée du Sud, Youbit. Et jeudi, Haruhiko Kuroda, gouverneur de la Banque du Japon, marché important pour le bitcoin, avait jugé la flambée du cours "anormale". Sans compter les rumeurs récurrentes de création de cryptomonnaies concurrentes et de rivalités entre "mineurs".

Pour les experts, rien de tout ça ne suffit pourtant à expliquer sa chute brutale.

"Il semble qu'il soit temps pour les investisseurs de prendre leurs bénéfices et de les dépenser pour Noël", note simplement Neil Wilson.

Il n'est pas vraiment possible d'acheter ses cadeaux ou sa dinde en bitcoins, dont l'usage commercial reste très marginal. Pour dépenser ses bitcoins, il faut donc les échanger contre une autre devise, ce qui fait chuter le cours. Le Belarus a toutefois emboîté vendredi le pas au Japon en reconnaissant le bitcoin et les autres cryptomonnaies comme moyen de paiement légal ainsi que les "smart contracts" qui utilisent comme elles la technologie du "blockchain". Les opérations en cryptomonnaies resteront aussi défiscalisées jusqu'en 2023, selon un décret signé par le président Alexandre Loukachenko.

Alexandre Baradez, analyste pour IG France, ne trouve "pas d'explication particulière" à la chute, et rappelle que le cours du bitcoin a toujours été erratique. Sa volatilité "est 20 fois supérieure à la volatilité euro/dollar", souligne l'expert.

Il rappelle aussi que la cryptomonnaie reste un tout petit marché par rapport à d'autres grandes devises: il suffit que quelques gros poissons vendent pour que le cours décroche. Selon Stephen Innes, chef des échanges en Asie-Pacifique chez OANDA, les investisseurs du bitcoin font face à "un retour sur terre".

"Une demande effrénée" associée à une disponibilité limitée "a conduit des investisseurs inexpérimentés à être pris la main dans le sac", estime-t-il.

Rebecca O'Keeffe, chez Interactive Investor, attend pour sa part de voir si le bitcoin rebondit, ou s'il se dégonfle pour de bon au profit "d'autres monnaies virtuelles moins onéreuses".

Plus de 1.300 crypto-devises

Le bitcoin a ouvert la voie à l'explosion de nouvelles monnaies virtuelles offrant aux investisseurs un terrain de jeu grouillant mais périlleux. Il existe désormais plus de 1.300 crypto-devises, selon le site spécialisé coinmarketcap. Ethereum, Ripple ou Litecoin, elles reposent toutes sur la technologie de la "blockchain" à l'origine du bitcoin. Malgré les interrogations, et les nombreux avertissements des autorités de régulation, les crypto-devises attirent de nombreux investisseurs, des adeptes de la technologie aux courtiers à la recherche de rendements élevés.

Les investisseurs institutionnels rechignent encore à s'impliquer dans des actifs à la nature juridique imprécise et à la très forte volatilité.

A l'instar du Dow Jones, l'indice phare de Wall Street qui représente les trente plus grandes entreprises cotées des Etats-Unis, il existe même un indice reflétant la valeur des trente monnaies virtuelles les plus importantes, développé par la société Crypto Asset Management, le CamCrypto30 Index.

"Le niveau d'intérêt est hallucinant", indiquait récemment à l'AFP son fondateur Timothy Enneking. "On ne fait pas de marketing et pourtant chaque jour des dizaines de gens nous contactent pour savoir comment investir dans l'espace crypto".

Il est aussi possible de spéculer à la hausse ou à la baisse sur des places de marché privées, souvent basées en Asie. Aux Etats-Unis, la plateforme LedgerX a obtenu cet été le feu vert des autorités mais elle reste confidentielle.

Quelques entreprises offrent aussi une exposition plus ou moins directe aux monnaies virtuelles. Qu'il s'agisse de sociétés uniquement dédiées à l'une d'entre elles, comme Bitcoin Investment Trust ou de groupes plus classiques comme Nvidia, un fabricant de semi-conducteurs utilisés dans les machines faisant fonctionner la "blockchain".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/12/2017 à 13:17 :
D'après la dernière analyse technique,le point d'achat(bas )se situe vers 11000 euros pour le bitcoin,une opportunité a ne pas manquer,le prochain plafond vers 36200 euros pouvant etre atteint dès septembre 2018.De plus tout est garanti et sécurisé grace a la Blockchain qui est inviolable et délocalisée.Ceux qui s'enrichiront seront ceux qui ont tenté leur chance.Pour ma part ,je suis très content que l'ISF ait été supprimée....
Réponse de le 27/12/2017 à 18:25 :
Alors Fonçons , pour etre tous Fortunés. Le Nouveau Monde est en marche.
a écrit le 26/12/2017 à 12:09 :
Je crois que notre société est vraiment mal barrée. Lorsque l’on pense que certains achètent une monnaie virtuelle (bitcoin) avec une monnaie (dollar, euros etc) elle-même assise sur des montagnes de dettes, on peut en déduire que notre civilisation est en phase de déclin.
a écrit le 25/12/2017 à 18:21 :
La Fortune Facile pour TOUS. Les bas salaires, les retraites, SDF, misère, A.P.L sont Relégués au Passé : CE VIEUX MONDE AVEC SES PROBLEMES EST FINI POUR L' ETERNITE. La Fortune Facile Pour Tous.
a écrit le 25/12/2017 à 17:01 :
Hé ben ! que de pigeons déplumés dans tous ces commentaires. Et pour se remplumer que d'Eloges sur leur FORTUNE : leur arnaque, OU sur ce SYSTEME PROVIDENTIEL DE FORTUNE POUR TOUS !!!!! Invincible, Perpétuel, Inébranlable : en effet obsédés, par la Déconfiture POUR EUX SEULS, jours et nuits, et par l'espoir d'afflux massifs d'autres pigeons qui les en sauveront " Crou crou, Crou crou ' LES PIGEONS.
a écrit le 25/12/2017 à 13:34 :
Madoff condamné, à 150 Ans de prison en pyjama orange, sera tellement HEUREUX, avec ces " génies " en compagnons de cellule.
a écrit le 24/12/2017 à 11:27 :
Je suis spécialiste professionnel dans la blockchain,et je peux vous assurer qu'il n'y a aucun risque car tout est dégroupé et délocalisé.Cette baisse est une opportunité historique d'investir a moindre frais dans un produit qui aura plus que triplé dans les deux ans a venir!
Réponse de le 25/12/2017 à 0:11 :
Vous qui êtes un "spécialiste professionnel" de la blockchain, pourriez-vous nous expliquer ce qu'on achète exactement en investissant dans du Bitcoin ? Est-ce autre chose que de la pure spéculation ? Quelle différence avec la crise des tulipes par exemple ? (Encore que, des bulbes de tulipes, on puisse toujours décorer son Jardin avec, qu'en est-il du bitcoin ?)
Réponse de le 25/12/2017 à 13:09 :
Et mon Mari est Le Roi d'Espagne, et moi la plus proche collaboratrice, de l'ombre, de Bill Gates Vous avez tellement LA TROUILLE, que AFFOLE vous etes pret à dire et prétendre n'importe quoi, ou recopier bientot des extraits de texte sur le net.
a écrit le 24/12/2017 à 11:02 :
il y aura toujours des petits malin pour plumer les autre avec de la monnaie de singe.Heureux les simples d'esprit le royaume des cieux leur appartient
Réponse de le 24/12/2017 à 17:29 :
L'ancien patron de TF1 le disait " Il faut écervelé le téléspectateur " je pense qu'il y est arrivé. Don Ricardo + 1000
Réponse de le 25/12/2017 à 12:29 :
La cupidité est une valeur sure,un excellent filon a exploiter
Réponse de le 25/12/2017 à 13:15 :
AMEN
Réponse de le 25/12/2017 à 13:45 :
Don Cabillaud, la Cupidité est un peché. L'Eternel la maudit. OUVRONS NOS CONFESSIONNALS pour les repentants en nombre, très bientot.
Réponse de le 25/12/2017 à 13:55 :
Mon Dieu Non, pas simples d'esprits, CUPIDES : ils et elles devront se repentir Prosternés devant Dieu. Et si gain peu probable reste t-il, Dieu maudit pareille offrande.( Don Grégoire )
a écrit le 24/12/2017 à 10:35 :
C'est normal ! Le BTC est encore à 14000 $ le 24 Décembre !! Alors il n'y a vraiment pas de quoi paniquer, la correction est 100% évidente, tout le monde prend ses bénéfices avant les fêtes. Il n'y a aucunes paniques et certainement que le BTC sera en dessous de 10000, et alors ? ça dérange qui ? C'est ça spéculer, tout simplement.
Réponse de le 25/12/2017 à 13:28 :
Alors je fonce et met LE PAQUET, premier objectif 20000 Dollars, puis 50000 annoncés par certains : ENFIN EN MARCHE IRREVERSIBLE VERS LA FORTUNE.
a écrit le 24/12/2017 à 10:32 :
C'est d'abord une super arnaque.....digne de la "tulipomanie" du 17ième siècle......Comme quoi les bonnes formules fonctionnent toujours : appater le poisson et ferrer lorsque la prise est de bonne taille........
a écrit le 24/12/2017 à 10:08 :
Pourquoi me censure-t-on lorsque je rappelle la tulipomanie (https://fr.wikipedia.org/wiki/Tulipomanie) ?
Le bitcoin est une valeur spéculative appelée abusivement monnaie virtuelle par certains et qui n'a rien à voir avec une monnaie réelle dont la valeur est basée sur la création de richesse et la valeur de biens courants. Bien sûr il peut arriver qu'il y ait des spéculations aussi sur les monnaies réelles pour de nombreux types de raisons.
SVP : merci de publier ce post et peut-être les 2 précédents si possible.
a écrit le 24/12/2017 à 10:03 :
Pour en savoir plus sur la tulipomanie précurseur des spéculation type bitcoin :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tulipomanie
a écrit le 24/12/2017 à 9:24 :
Une monnaie dont la valeur fluctue sans arrêt n' aucun intérêt, ce n'est qu'un instrument de spéculation additionnel et non basé sur la création de valeur réelle.
Bitcoin et cie = tulipe des pays-bas au 17 ou 18ème siècle lors de cet épisode bien connu de spéculation délirante.
Généralement, il faut que la valeur de la monnaie soit assez stable et varie assez lentement avec le temps.
a écrit le 23/12/2017 à 17:59 :
C’est quoi la différence entre une fluctuation de valeurs réels et virtuels ?

Quelle différence entre «transaction »
Visible et invisible

Quelles différences entre responsabilité et traçabilité

Et sans engagement à risque et perte ?
a écrit le 23/12/2017 à 17:41 :
Qu'attendre d'un produit purement spéculatif, sinon qu'il fluctue, sans rimes ni raisons, puisqu'il n'est accroché à rien qu'à l'irrationalité des spéculateurs?

C'est un parfait terrain de jeu pour tous les arnaqueurs et l'histoire du bitcoin n'en manque pas.

Une fois tout ceci compris, on peut laisser les idiots se faire plumer par des rapaces, par contre, c'est le genre de produit toxique qui devrait être interdit de séjour dans les portefeuilles des banques.
a écrit le 23/12/2017 à 17:28 :
Expliquez moi comment une soi disant monnaie puisse baisser de 25 % par l'opération du saint esprit en une semaine ??????
C'est complètement fou toute cette "virtualité" qui ne repose sur absolument rien !
Réponse de le 24/12/2017 à 17:34 :
Mais oui cela repose sur la stupidité des rêveurs de tous poils.
a écrit le 23/12/2017 à 17:16 :
L'arnaque du siècle ! J'oubliais que les Banksters se font complices ! Les États ne disent rien à cette arnaque forminable !
a écrit le 23/12/2017 à 16:36 :
L'arnaque du siècle !
Réponse de le 25/12/2017 à 17:35 :
Pour Feter ( IN ) DIGNEMENT le Centenaire de l'Escroquerie D " EMPRUNT RUSSE " ( ruée ves l'argent cupide, facile, à rendement sans égal. LE BITCOIN : version élaborée encore plus DANGEREUSE.
a écrit le 23/12/2017 à 16:27 :
Pourquoi il y en a qui pensait que ce machin allait indéfiniment augmenter? L'histoire se répète et on trouvera toujours des individus pour acheter au son du cléron pour finir par vendre au son du canon.
Réponse de le 24/12/2017 à 2:35 :
Clairon.
a écrit le 23/12/2017 à 16:12 :
Les spéculateurs professionnels qui ont vendu à 20000$ vont le racheter à 10000$
Et les petits spéculateurs attirés par l'appât du gain vont perdre beaucoup... Tant pis pour eux, ils l'ont bien cherché
Une bonne fois pour toute: il n'y a jamais de miracles en matière de rendement financier exceptionnel, cela n'existe pas. Derrière il y a souvent une arnaque dont profitent quelques uns au détriment de toute la grande masse qui est toujours perdante
a écrit le 23/12/2017 à 15:18 :
C’est uniquement un ajustement il est remonté à plus de 13 000€ la
Réponse de le 25/12/2017 à 17:41 :
Oui, et il va flamber : opportunité pour miser.
a écrit le 23/12/2017 à 14:26 :
Je ne sais pas si ces commentaires n'ont aucune valeur et s'il n'y a pas lieu de marquer son étonnement. Peut-être que cette monnaie est l'avenir d'un monde libéré de la régulation, peut-être qu'il faut lui donner sa chance mais je constate quand même que le 22/12 à 8h, son cours s'est promené en l'espace d'une heure sur une plage allant de 8500 € à 11 849€. Faut avoir le cœur bien accroché pour acheter de l'avenir...quand bien même il est bâti sur une technologie révolutionnaire. Ok pour une correction donc...mais pour qui ?
Réponse de le 23/12/2017 à 15:39 :
pour mon commentaire, je n'ai rien inventé, c'est ce sur quoi je me suis documenté car le sujet m'a passionné
je suis ingénieur de formation, j'ai étudié les mathématiques financières et informaticien depuis plus de 20 ans.
libre à vous de vérifier ce que j'ai écris.
Réponse de le 23/12/2017 à 16:21 :
Le pb est que le coincoin, grille de hash, n'est pas une monnaie. C'en est devenu une par l'entremise de parasites qui l'ont échangé , en prenant une part au passage... Donc ne pas s'étonner que ca ne vaille rien un jour, et n'importe quoi le lendemain... C'est totalement similaire aux dents de dauphins dans les iles désertes du pacifique sud.. ca sert de pivot, et on peut autant l'attribuer a un titre de propriété immobilière infalsifiable qu'a une conversion monétaire...
a écrit le 23/12/2017 à 14:09 :
bitcoin c'est une monnaie de bandit. on ne connait pas le créateur, qui aurait soit disant 44 milliards d'euros en bitcoin qu'il n'a jamais touché. de plus créer de toutes pièce cette spécification et le programme semblent inaccessible à la portée d'une seule personne.

monnaie soit disant infalsifiable, alors que plein d'arnaque ont eu lien sur les portefeuilles, qu'une partie de la blockchain est perdue.

déjà que la finance ça sens le souffre à la base, là on est en plein dans les anarcho-gangster.

donc, si vous avez de l'argent à donner à des trafiquants, allez-y, acheter des bitcons.
Réponse de le 23/12/2017 à 16:31 :
Quelle vue réductrice ! On en reparlera dans 5 ou 10 ans...
Réponse de le 23/12/2017 à 18:51 :
Je n'ai rien compris à votre message.
Il serait sage de savoir de quoi l'on parle avant de donner son avis.
Il y a bien des points sur lequel le bitcoin peut être attaqué mais faut-il encore comprendre ce qu'est le bitcoin ...
Réponse de le 30/12/2017 à 1:36 :
Mr billybof je suis ingénieur (d'état) je n'ai pas besoin de leçons. Si vous ne comprenez pas, ne méprisez pas. Sinon je demande simplement à supprimer mon message.
On en reparlera plus dans dix ans oui du bitcoin c'est certain... Qui se souvient de yahoo, perenoel.fr , equant et autres. Bonne chance.
a écrit le 23/12/2017 à 13:18 :
Les commentaires me semble bien ignorant et véhéments pour rien.
Alors certes l'état des cryptomonaies est actuellement hyper spéculatif et il ne faut pas engager de somme qu'on est pas prêt à perdre, ça reste de la finance. Mais la technologie sous jacente est d'une importance cruciale pour la décentralisation des informations ; à l'heure où les états votent la fin de l'Internet libre on sera bien content d'avoir des réseaux distribués populaires.

En ce qui concerne le titre click bait pourrave, on peut pas parler de krash le bitcoin à fait un bond énorme depuis octobre il fallait bien une correction.
Réponse de le 23/12/2017 à 16:43 :
Oui, et comme ca vous pourrez mieux et plus facilement vous faire arnaquer car les petits porteurs ne détiennent jamais le pouvoir, ce sont les gros qui fixent les cours à la baisse ou à la hausse, pas vous
Bon courage !!!!!!!!
a écrit le 23/12/2017 à 12:56 :
C'est simplement une arnaque pour pigeon crédule dont la finance a le secret!
Réponse de le 23/12/2017 à 13:08 :
Tellement d'ignorance dans votre commentaire ! a
Apprenez à ne pas commenter un sujet dont vous n'avez aucune notion, il faut parfois savoir se taire.
Réponse de le 23/12/2017 à 16:36 :
Très intéressante réponse de Moon qui nous apporte beaucoup d’éclaircissement, grand merci a lui!
a écrit le 23/12/2017 à 12:55 :
C'est simplement une arnaque pour pigeon crédule dont la finance a le secret!
Réponse de le 23/12/2017 à 16:51 :
Peut-être, en tous cas j'ai fait plein de fric avec...
Réponse de le 25/12/2017 à 13:39 :
Et un stressé de plus, angoissé d'avoir tant perdu : il essaie de motiver d'autres pigeons.
a écrit le 23/12/2017 à 12:47 :
"Après avoir flambée de manière continue"
Merci de revoir l'accord des participes passés...
a écrit le 23/12/2017 à 12:35 :
Avec le bitcoin on est au casino, le rationnel n'a plus cours. On peut gagner beaucoup d'argent mais il ne faut pas oublier qu' on est sur quelque chose dont le cours peut être divisé par 10 en quelques jours. Pas un truc de gens raisonnables quoi.
a écrit le 23/12/2017 à 12:15 :
Est-ce que quelqu'un pourrait expliquer à quoi servent ces Bitcoins et qui est intéressé par cette monnaie virtuelle?
Merci d'avance
a écrit le 23/12/2017 à 11:47 :
si vous regardez le graphe, vous constaterez que ca ressemble comme un jumeau au cours de bourse des dot coms avant le bain de sang !
Réponse de le 24/12/2017 à 11:20 :
C'est exactement ça!!!
Mais chaque génération a toujours pensé que la génération précédente n'avait pas toute les cartes en main pour bien comprendre....
""Aujourd'hui, c'est différent, ce sont des nouvelles technologies auxquelles les vieux ne comprennent rien !!!!''
L'expérience ne sert qu'à soi...
Réponse de le 25/12/2017 à 12:48 :
Prenez le soin de vous informer... les dot.com étaient des concepts porteurs de valeurs pour les un et et pas pour les autres
Le bitcoin n'est qu'une des neuf cent quatres crypto monnaies
Ce qu'il y a derrière soit la blockchain est quelque chose de structurant etc
Nous sommes face à une évolution sociétale majeure prenez le temps de vous informer et de vous faire votre prorpre avis car oui il y a et aura des excès etc
Réponse de le 25/12/2017 à 12:49 :
Prenez le soin de vous informer... les dot.com étaient des concepts porteurs de valeurs pour les un et et pas pour les autres
Le bitcoin n'est qu'une des neuf cent quatres crypto monnaies
Ce qu'il y a derrière soit la blockchain est quelque chose de structurant etc
Nous sommes face à une évolution sociétale majeure prenez le temps de vous informer et de vous faire votre prorpre avis car oui il y a et aura des excès etc
Réponse de le 25/12/2017 à 14:19 :
Reve, Cupidité, Illusion de réaliser les films de reve télévisés de La Française des jeux pour l"euromillions. La chance n'est plus à 1 sur 84 Millions, mais à 100% AVEC LE MERVEILLEUX BIENFAITEUR BITCOIN. " La foraine disait 5 fr, vene !!!!!, ici on gagne à tous les coups " : et quand on avait Bien évidemment perdu, ele se retirait ou esquivait ( formée par mère, grand mères, tantes )
Réponse de le 25/12/2017 à 14:20 :
Reve, Cupidité, Illusion de réaliser les films de reve télévisés de La Française des jeux pour l"euromillions. La chance n'est plus à 1 sur 84 Millions, mais à 100% AVEC LE MERVEILLEUX BIENFAITEUR BITCOIN. " La foraine disait 5 fr, venez !!!!!, ici on gagne à tous les coups " : et quand on avait Bien évidemment perdu, ele se retirait ou esquivait ( formée par mère, grand mères, tantes ) ARNAQUE !!!!!!!
a écrit le 23/12/2017 à 11:42 :
"Une chute que es experts de la finance peinent à expliquer."

Sachant que ce sont les mêmes "experts" qui nous disaient il y a dix ans que la prospérité été assurée et qu'il fallait acheter juste avant la plus grave crise boursière de notre histoire et qui nous refont le coup dix ans après alors que les bulles se forment un peu partout, quelque part c'est pas étonnant non ?

De qui parle t'on ? Des soldats néolibéraux qui viennent sur le forums pour nous dire d'acheter aussi ?

Le bitcoin est un sujet passionnant mais hélas le niveau de nos experts financiers est bien trop bas pour arriver à l’appréhender, ces experts là ne servent pas à penser ils ne servent qu'à vendre.

"Ces terribles batailles pour capter le pouvoir de prescrire sur le Net" https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/ces-terribles-batailles-pour-capter-le-pouvoir-de-prescrire-sur-le-net-762500.html
a écrit le 23/12/2017 à 11:07 :
L'article ne mentionne pas un détail qui a de l'importance: le co-fondateur suédois de Bitcoin, Emil Oldenburg, a tout vendu la semaine dernière et a fait un commentaire au vitriol sur cette technologie. C'est plus qu'un gros poisson, médiatiquement parlant à tout le moins
Réponse de le 23/12/2017 à 12:34 :
Le bitcoin n'est pas une technologie, c'est juste un instrument spéculatif totalement virtuel. C'est la blockchain la technologie, blockchain qui peut être utilisée pour les suivis de transactions sans que cela soit appliqué à ces chaînes de ponzy que sont bitcoin et compagnies... Quand aux soient disant experts dont il est fait mention ici, c'est quand même pas compliqué de comprendre que si un gros possesseur se défait de ses bitcoins, bizarrement après une bonne campagne générale pour attirer les particuliers, le cours chute forcément, l'offre devenant tout d'un coup bien plus forte que l'offre + l'effet mouton face au début de chute qui entraîne des ventes paniques des derniers entrés et ça fait un petit krack. Les denriers de la chaîne viennent de s'asseoir sur de grosses pertes.
Réponse de le 23/12/2017 à 18:57 :
Cher Franck,

Avant de faire circuler de fausse informations il serait utile de se documenter.
Emil Oldenburg est le co-fondateur de bitcoin.com et non de bitcoin.
Il n'a aucun rapport avec la création du bitcoin.Le site bitcoin.com est un site pro "bitcoin cash" qui comme par hasard un concurrent direct du bitcoin.

Le site bitcoin.com n'est pas un site appartenant à la communauté bitcoin
Réponse de le 23/12/2017 à 22:26 :
Cher Billybof,

je crains, au risque de vous offusquer, que les arguments de Emil Oldenburg soient extrêmement convaincants.

Les jours prochains nous révèleront si le retournement en W du cours s'opère effectivement.

Vous avez le trêve des confiseurs pour vendre sans trop de casse...
Réponse de le 25/12/2017 à 14:02 :
Hà ! pauvre de vous qui avez TANT misé et TANT Perdu, vous voilà tombé BIEN BAS à essayer.... DE FAIRE DIVERSION.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :