Armement : la Pologne, ce pays européen qui achète "Made in USA" à tour de bras

 |   |  509  mots
La Pologne souhaite consacrer à la défense dans le cadre de son plan de modernisation jusqu'à 133 milliards de dollars environ pour l'achat de nouveaux armements et équipements.
La Pologne souhaite consacrer à la défense dans le cadre de son plan de modernisation jusqu'à 133 milliards de dollars environ pour l'achat de nouveaux armements et équipements. (Crédits : Kevin Lamarque)
Depuis trois ans, la Pologne a commandé pour au moins 10 milliards de dollars à l'industrie de défense américaine.

La Pologne mérite plus que jamais son surnom de 51e état des Etats-Unis. Pourtant, membre de l'Union européenne, elle continue à acheter à tour de bras des armes américaines. Ainsi, depuis plus de trois ans, Varsovie a consacré 10 milliards de dollars environ pour acquérir des armes américaines. Ce qui contredit largement les propos du Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki, qui a affirmé lors de la visite d'Emmanuel Macron début février à Varsovie, qu'il souhaitait développer les industries de défense en Europe, dont le char du futur (programme MGCS lancé par Paris et Berlin). D'ici à 2035, la Pologne souhaite consacrer à la défense dans le cadre de son plan de modernisation jusqu'à 133 milliards de dollars environ pour l'achat de nouveaux armements et équipements. Les industriels américains peuvent déjà se frotter les mains...

Très récemment encore, les Etats-Unis ont accepté début mars une nouvelle demande de Varsovie d'acheter 180 missiles antichars et 79 systèmes de lancement fabriqués par les américains Raytheon et Lockheed Martin. Le montant de l'opération a été estimé par le Pentagone à 100 millions de dollars. Le 20 décembre, les forces spéciales polonaises, en présence du président de la République de Pologne Andrzej Duda, ont reçu quatre hélicoptères Sikorsky S-70i Black Hawk commandés en janvier 2019.

La Pologne, l'eldorado des groupes américains

Le gouvernement conservateur polonais multiplie les efforts auprès de Washington, qu'il considère comme son allié le plus sûr, afin de renforcer la présence des troupes américaines sur son sol. Le président polonais Andrzej Duda a signé en septembre un accord de défense avec les Etats-Unis. La Pologne s'est récemment "offert" sans aucun appel d'offres et sans compensation industrielle 32 avions de combat F-35 de Lockheed Martin livrés sur la période 2024-2030, dont les six premiers aux Etats-Unis. L'arrivée du premier appareil en Pologne est attendue en 2025/26. Le montant du chèque qu'a signé Varsovie s'élève à 4,6 milliards de dollars. A terme, il pourrait atteindre 6,5 milliards de dollars, selon le Pentagone. L'armée de l'air polonaise dispose déjà d'une cinquantaine de F-16 américains.

Dans le domaine des missiles, Varsovie n'a pas fait non plus dans la demi-mesure. En février dernier, Washington et Varsovie ont signé un contrat sur vingt lance-roquettes mobiles HIMARS américains, pour 414 millions de dollars. Surtout, en mars 2018, la Pologne a acheté, pour 4,75 milliards de dollars, le système antimissile américain Patriot, visant à renforcer sa défense anti-aérienne. La livraison des deux batteries est prévue pour la fin de 2022, et la réalisation de la capacité opérationnelle initiale (IOC) est programmée à l'horizon 2023/2024. Par ailleurs, le Département d'État a approuvé en novembre 2018 la vente de 150 missiles air-air de moyenne portée (AMRAAM) AIM-120C-7 pour un coût estimé à 250 millions de dollars. En 2016, la Pologne avait également sonné à la porte de Washington pour commander 70 missiles de croisière (200 millions de dollars). Accepté par les Etats-Unis...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2020 à 20:55 :
Normal, le matériel US est meilleur et moins cher vu la quantité fabriqué, à part celui Russe ou Chinois que les polonais se refusent d'acheter. Dans cette catégorie plus la production est importante plus les prix diminuent.
a écrit le 19/03/2020 à 10:25 :
C'est normal , c'est le retour du contrat . Les US sont à l’origine de l'entrée des polonais dans l'UE , après l'aide de l’Allemagne bien sur et en faisant un bras d'honneur à la France !Le deal , on vous permet de rejoindre l'UE qui va vous donner des milliards des contribuables français et vous nous achetez toutes vos armes , des broutilles aux français et vous bloquez le fonctionnement des institutions comme l'ont fait les rosbifs que vous allez remplacer ! vive l’Europe ......!
Réponse de le 24/03/2020 à 21:02 :
La souveraineté des pays cela vous parle? Vous n'êtes pas les seuls à verser des fonds d'aide aux pays de l'est. Tous les pays de l'ouest participent. Il n'y a donc pas de raison pour qu'ils achètent français! D'ailleurs la Norvège, le Danemark, les Pays-Bas, la Belgique, l'Espagne, le Portugal, l'Italie ont acheté des avions américains! Pourquoi pas les Polonais?
a écrit le 12/03/2020 à 1:48 :
La Pologne a acheté entre des canons de 20 mm français pour ses forces spéciales - décision que les FS allemandes ont suivit -.
a écrit le 11/03/2020 à 16:09 :
Faire confiance à Trump et croire que l'achat de matériel militaire sous- entend l'intervention des Etats Unis en cas de conflit, voilà un pari bien risqué et naif.
a écrit le 11/03/2020 à 10:19 :
Il n'y a pas que la Pologne : la Belgique aussi depuis longtemps, car le coeur de l'UE étant à Bruxelles quoi de plus normal que d'acheter avions LOOKEED et des Hélicos aux USA ?
Quant à la Pologne elle est tellement mal vue par les Pays bien pensants comme la France de Macron qu"elle a raison de bouder l'industrie aéronautique européenne.
Dommage.
Je suppose que l'Italie, la Hongrie, et l'Autriche ne seront pas pressés non plus de ne pas faire d'appels d'offres avec les USA.
Réponse de le 12/03/2020 à 1:58 :
Pour la Belgique, je rappelle les 106 Mirage 5 :) Et les Hercules sont remplacé par des A400M.

Et quel hélicoptères américains ??? Bruxelles a achevé des NHIndustries NH90 et des Agusta A-109. Je ne sais plus si les Alouette III de la marine sont en service, les Sea King ont eu prit leur retraite. Bref, zéro hélicoptères américains.
a écrit le 11/03/2020 à 8:16 :
Je m'excuse pour mon pauvre français. Je suis polonais. Les fonds européens nets représentent environ 1,5% du PIB de la Pologne. Ils ne sont pas destinés à l'armée. Ce n'est un secret pour personne que la France n'est pas encore favorable à la Pologne. La plupart des Polonais veulent des changements dans les tribunaux, où il y a principalement des juges de l'ère communiste ou leurs enfants. L'Union européenne intervient dans ce domaine sans avoir de compétence conventionnelle. Nous avons un bandit derrière la frontière orientale avec laquelle l'Allemagne principalement (NS II) fait affaire, et la France veut construire une alliance avec Poutine. Seuls les États-Unis nous sont laissés, car nous ne sommes pas traités comme des partenaires par l'Europe occidentale. Lors de la dernière visite, le président Macron a décidé de modifier la politique à l'égard de la Pologne. Il existe de nombreux domaines dans lesquels la Pologne peut coopérer avec la France. Sous-marins, satellites militaires, navires de guerre. Nous avons de tels plans d'achat et la France peut être un partenaire pour nous. Mais soit l'engagement militaire de la France à l'Est, soit une alliance avec Poutine. C'est ton choix. La Pologne pourrait envoyer des troupes en Afrique pour aider la France. Le gouvernement polonais est ouvert à la coopération.
Réponse de le 12/03/2020 à 12:15 :
Alors sortez de l'UE et nous garderons notre argent. Vous dites que l'UE vous traite mal, mais la Pologne ne fait rien pour modifier cela quand vous dites que vous prenez ce qui vous intéresse dans l'UE (comprendre l'argent) et vous asseyez sur ce que vous ne voulez pas (comprendre les traités que vous avez signés). Donc la parole de la Pologne ne vaut pas plus actuellement que celle des USA
a écrit le 10/03/2020 à 21:11 :
@Biglouton
Cher monsieur (ou madame),
Je ne suis pas spécialement eurolâtre et donc je ne pense pas réciter un catéchisme comme vous le suggérez aimablement. Je ne fais que m’appuyer modestement sur un certain nombre d’évidences factuelles que quiconque faisant preuve d’un minimum d’honnêteté intellectuelle devrait pouvoir valider. S’agissant de catéchisme, il me semble que la prose UPR qui revient en boucle ad-nauseam sur ces forums s’en rapproche beaucoup plus. Vous nous ressassez le coût de 153 Mds€ pour la France, soi disant stimulé par l’article 63 du TFUE à hauteur de 100Mds€. Cet article ne fait que permettre la libre circulation des capitaux en Europe, et n’est pas destiné à organiser l’évasion fiscale comme vous le suggérez. Certes, la France investit environ 50Mds€ par an à l’étranger (IDFE) mais elle est aussi un des pays les plus attractifs en matière d’investissements étrangers qui dépassent les 40 Mds€. On est loin du chiffre des 100 Mds que vous répétez en boucle. Par ailleurs, un minimum d’honnêteté intellectuelle serait de citer aussi l’article 65 TFUE si vous mentionnez le 63. Cet article précise que l'article 63 « ne porte pas atteinte au droit qu'ont les États membres de prendre toutes les mesures indispensables pour faire échec aux infractions à leurs lois et règlements, notamment en matière fiscale ou en matière de contrôle prudentiel des établissements financiers, de prévoir des procédures de déclaration des mouvements de capitaux à des fins d'information administrative ou statistique ou de prendre des mesures justifiées par des motifs liés à l'ordre public ou à la sécurité publique. »
S’agissant du contrôle des législations Européennes et des budgets, je vous précise aussi que le Parlements nationaux ont un droit de regard et qu’une Commission des affaires Européennes existe à l’assemblée nationale .
Pour « essentialiser » pour utiliser cette pitoyable novlangue, les chiffres que vous avancez sont totalement farfelus de même que vos caricatures sur les décisions affectant les transports aériens. Par ailleurs, n’importe quelle étude objective prend en compte non seulement les coûts mais aussi le bénéfices. Je vous signale au passage que le fond stratégique d’investissement mis en place par l’Europe et garanti par la BEI a généré 450 Mds€ d’investissements en Europe sur les 6 dernières années dont 100Mds pour la seule France. La encore, il s’agit de chiffres corroborés par l’administration française. Ca dépasse un peu le cas de la Pologne à mon humble avis. Pour finir, je signale aussi aux thuriféraires du frexit que Bloomberg évalue la perte due au brexit en Angleterre à 200 Mds€… On est loin des 350M€ par semaine promis au NHS..
a écrit le 10/03/2020 à 16:20 :
L’UE n’est pas une Nation, c’est juste une zone de libre pillage, pardon libre échange, faite pour les multinationales, USA et Chine surtout. Aucune politique commune fiscale, sociale, ou étrangère. Sauf monétaire, tiens donc, qui ose nier que l’UE est faite par et pour les multinationales ? La règle de l’unanimité à 27 est là pour maintenir ce statu quo. Ce débat creux sur les choix de la Pologne est irrationnel.
Réponse de le 10/03/2020 à 18:18 :
La mise au rencart de la règle de l'unanimité à 27 vous a été proposée en 2005. Parions que vous y avez voté contre. Car au fait la majorité a voté contre sans même savoir ce qu'il y avait dans cette fameuse constitution mais simplement pour marquer son opposition au gouvernement de l'époque. Effectivement la majorité qualifiée proposée aurait permis de résoudre bien des problèmes fiscaux comme celui des GAFA.
Réponse de le 11/03/2020 à 18:48 :
Merci de rappeler qu’en plus d’être une zone de libre pillage, l’UE est aussi une zone de non droit puisque le rejet français a été ignoré, le Traité de Lisbonne ayant remplacé en 2009 le projet de Traité établissant une Constitution pour la non Nation Europe. Apparemment, ce traité de 2009 n'a pas résolu "bien des problèmes fiscaux comme celui des GAFA".
a écrit le 10/03/2020 à 15:41 :
Une réponse à un compatriote polonais qui a oublié Yalta et le fait que ce sont les américains(Roosevelt)avec Churchil qui ont trahi la Pologne et l'ont donnée à Staline.Mon père a fait près de 6ans de stalag et ma mère déportée aux travaux en Allemagne où d'ailleurs je suis né en juin 1945.Je suis un antiaméricain primaire(je le revendique)Au départ il faut savoir que les américains sont intervenus tardivement après Pearl Harbor obligés de déclarer la guerre à la triple alliance.Je na vois pas pourquoi on ose être contre les français qui ont respecté l'alliance avec la Pologne en déclarant début septembre 1939 la guerre à l'Allemagne.Alors que les Anglais ont abandonné le gouvernement polonais en exil à Londres.
Réponse de le 10/03/2020 à 17:11 :
Les américains mis à part fiche le bazar dans le monde entier en exportant leurs guerres imbéciles et leur vision de la démocratie (pour la presse), à coups de missiles, à quoi servent-ils ?
Réponse de le 10/03/2020 à 18:41 :
Bravo pour votre analyses l
Les E U sont antrées en guerre par ce que les financiers trouvaient l addition des bateaux coulés par les U boat trop elevée
Ils sont sorties de la guerre avec une economia florissante et de plus ils nous ont fait payer leur aide fort chère
Réponse de le 10/03/2020 à 19:06 :
Si les américains n'étaient pas intervenu pas sûr que les allemands auraient perdus et deuxièmement les russes vainqueurs ne se seraient pas arrêter à Berlin mais a Brest et a Gibraltar et peut être continué en Afrique !!! Entre la peste soviétique et le choléra nazi, je préfère l'oncle Sam.
a écrit le 10/03/2020 à 14:51 :
@ABC "Des dépenses cadrées pour" Vous nous récitez votre catéchisme sur ce que l' UE devrait faire mais qui s' en soucie en France dans la mesure ou aucun droit de regard de la part des français ne s' exerce sur le montant des sommes versées à l' UE et ici en l' occurrence, sur le montant du ratio de 2.7 milliards d' euros qui revient à la Pologne ni même sur son affectation. Elle se verra de toutes les manières ponctionnée quand bien même ses infra structures et ses hôpitaux publics et le reste comme décrit ci-devant, sont en ruine.

Et pour essentialiser, à quel moment a t-on dévoilé aux français le coût réel d' appartenance du pays à l' UE c' est -à-dire 153 milliards d' euros annuels au cumul, tous chiffres confondus, et à quel moment leur a t-on leur permis d' arbitrer sur l' usage qui est en est fait au vu des sommes absolument dantesques ? La France dans l' UE est l’antithèse absolue du principe de souveraineté dont dépend absolument le principe régalien et les médias ne jouent pas quant à eux leur rôle d’ information sur les affaires européennes sinon cette blague de l' UE à 27 aussi coûteuse qu' antidémocratique aurait cessé depuis longtemps. En réalité, 72 % des Français souhaiteraient être mieux informés sur ces sujets.

Sur l' évènement du moment qui est le coronavirus, on voit l' expression technocratique de l' UE dans toute son aberration qui consiste à commander aux aéroports de brûler du kérosène en faisant voler les avions à vide pour conserver les slots de transports ! On mesure ainsi les folie des doux dingues qui pilotent la machine. On pourrait prendre mille autre exemples car tout est du même tonneau et si l' UPR qui veut sortir de l' ornière UE ne le dit pas de manière argumentée et qui ne reste d' ailleurs pas sans propositions, qui va le dire ?

Mais si les médias jouaient vraiment leur rôle, les Français comprendraient ce qu'est l'Union européenne et verrait sa fin accélérée, les anglais l' ont déjà compris. À l’aube du troisième millénaire, «la jeunesse française rêvait de vivre l'Auberge espagnole de Romain Duris, 20 ans plus tard elle semble craindre que l'Europe ne lui rejoue le Grand dictateur de Charlie Chaplin», résume le président d’Odoxa.

Mais vous avez sûrement un emploi à y défendre, moi pas.
a écrit le 10/03/2020 à 14:46 :
Message à ABC : malheureusement tous les membres de la secte UPR qui représentent moins de 1% des électeurs sont présents sur ce forum et passent leurs journées à écrire une logorrhée de fausses informations ...
Merci pour votre contribution, elle éclaircit le sujet de base...
Réponse de le 10/03/2020 à 17:04 :
"Merci pour votre contribution, elle éclaircit le sujet de base..." Un copain à vous ..?!

Je veux bien vous entendre à nouveau rapporter que l' Upr est une secte, reconnaissance implicite que ce parti est, en creux, le caillou dans la chaussure de la propagande pro UE chevillée à la presse subventionnée mais que penser alors de cette UE là ?
L ’ UE se comporte comme l’Église de Scientologie. Si un membre veut quitter l’organisation pour retrouver sa liberté, on le harcèle, on l’intimide, on le dénigre, on cherche à nuire à sa réputation, bref, on s’efforce de lui pourrir la vie ; pour le punir mais aussi – et surtout – pour tétaniser ceux qui seraient tentés de faire la même chose..

Qui ne manqueront pas de rappeler aux uns et aux autres, ces morceaux prosaïquement choisis, comme autant d' éléments de langage en provenance de la grosse commission et directement centrifugés autour du Brexit de ces vilains anglais, non ..?
Réponse de le 11/03/2020 à 2:04 :
Gedeon,
Mais laissez donc l'UE tranquille pour une fois. Elle qui n'avait rien ddé à propos du Brexit.
Car les brit n'ont pas eu besoin que l'UE les fustige, les harcèle, les condamne occupés qu'ils étaient à s'étriper entre Brexiter et Remainer à 50-50 pdt 3 longues années qui ont suivi le résultat du vote référendaire du sieur Cameron, 1er ministre de l'époque, et rien n'est terminé.
Car ils vont pleurer pour arracher leur accord de libre échange avec l'UE.
a écrit le 10/03/2020 à 14:40 :
Le F35 est supérieur au rafale même en air air ne nous laissons pas intoxiquer.
La "situation awarness" ou connaissance tactique en temps réel des positions des forces ennemies est le béa ba de la domination.
La capacité à faire des arabesques, des ronds dans l'air comme en meeting ne sert à rien, le syndrome maginot ou préparons nous à la guerre d'avant bien francais.

D'autant moins que ces évolutions ont toujours lieu à vide sans armement, armement qui de plus crée de la trainée comme il n'est pas embarqué en soutes, ça freine.

Le F35 est furtif ce qui veut dire qu'il est certain de voir avant d'être vue, il possède donc l'initiative, il peut tirer le 1er. Dès lors le rafale est sur la défensive obligé de pratiquer ses danses de saint guy et là c'est la sirale infernale, le F35 pousse son avantage, multiplie les salves sur des pilotes de rafale rinçés dans leur étuve et jamais en mesure de se placer à l'offensive.

Un deuxième aspect important, le F35 possède deja de l'IA embarquée, utilisée pour calculer beaucoup plus précisément la DLZ ou zone de lancement dynamque, qui évolue en fonction des vents d'altitude, densité de l'air, vitesse de la plateforme de lancement, bref non seulement le F35 voit avant d'etre vue mais en plus il peut tirer de plus loin avec une meilleure confiance.

Troisèmement, dans les 10 miles , zone de "merge", où les pilotes à la meilleur acuité visuelle peuvent commencer à distinguer l'adversaire, encore faut il savoir où regarder, le F35 possède le système DAS toujours avec support de l'IA qui scrutent automatiquement à 360 degrés et au delà des 10 miles les anomalies thermiques par rapport au fond, bref il peut tout à la fois alerter d'un missile ou à plus forte raison d'un avion, "situation awarness" totale !

Lockheed Martin : toujours une guerre d'avance !
Réponse de le 10/03/2020 à 15:03 :
C'est fabuleux : et en plus il est pas cher , les mises à jours sont gratuites et la maintenance coute pas un cent ...? :-)
Trust me, my name is superman, and I work for L.M.....
Réponse de le 10/03/2020 à 15:11 :
Et pourtant lors des RedFlag les Rafales s'en sortent justement très bien, on voit l'amateurisme dont vous faite preuve, le Rafale est LARGEMENT plus maniable que le F35, et à plus de capacité d'emport.

D'ailleurs pour votre information, le F35 n'est pas omnirôles comme le Rafale, et les américains le font voler de concert avec le F22 Raptor (ou des avions de 4è génération), qui est lui bien plus réussi et à craindre que le F35.

Le meilleur avion de chasse est le F22, pas le F35, cet avion est une vaste blague et le Rafale apparaît dès lors comme une meilleure option (puisque le F22 n'est pas vendu).
Réponse de le 10/03/2020 à 19:59 :
Ah! Vous voulez parler de cet "échec volant" si cher à Trump...
Paraît que les mauvaises langues disent qu'il lui faut l'appui du F22 pour compléter sa couverture aérienne et sa capacité d'emport.
Paraît aussi que son logiciel est une usine à gaz qui nécessite une maintenance fastidieuse car des bugs apparaissent furtivement.
Paraît aussi que ses qualités opérationnelles seraient inférieures aux appareils qu'il doit remplacer en raison de nbreux PBS de conception.
Bref, un bijou technologique surpayé aux capacités opérationnelles non démontrées.
Enfin, restons prudent à cause de ces mauvaises langues et ne le claironnons pas trop, car les états major des pays frères pourraient se vexer.
OTAN en emporte le vent...
a écrit le 10/03/2020 à 14:13 :
Comme l'ont écrit les posts précédents. Cet atlantisme assumée et sans complexe est surtout lié à l'histoire du pays. Les polonais n'ont pas oublié 39-45 , ils n'ont pas oublié la lacheté franco-britannique et ils n'ont pas oublié les massacres de l'élite polonaise à Katyn par Staline. Bref, pour eux, il n'y a qu'un seul allié fiable et surpuissant : Les états-unis ! Les armées européennes ne comptent pour du beurre à leur yeux… Et tant pis, si ils se sucrent sur l'europe au passage, pour eux il s'agit d'un du lié à l'histoire.
Réponse de le 10/03/2020 à 16:46 :
Il y a avant tout une raison géopolitique à la base. L' UE est sous domination US et au seul service de la géopolitique UD très bien décrit et de manière xhaustive et pédagogique dans "Qui gouverne la France et l'Europe? - Version Intégrale - François ASSELINEAU"

Une fois intégré ce préalable, tout s'explique, l' entrée des ex pays
du COMECON dans l' UE en lisière de la Russie, et la Pologne qui avait en effet, et on peut l' entendre, le massacre de Katyn par les soviétiques en mémoire, de le surjouer sur les deux tableaux, prendre le fric aux européens et déclarer son amour perpétuel aux states, il vaut mieux porter à la fois ceinture et bretelles.

Mais temps qu' on n' aura pas compris/ admis que l' UE est sous domination US, les tenants de l' UE pourront tjrs s' interroger -ou feindre de s' interroger- sur les raison de son échec qui se trouve inscrit dans ces -ses!- gènes et pour cette unique raison. C' est un secret de polichinelle qui est connu de tous les observateurs avisés sauf de la majorité des européens, la presse asiatique en langue anglaise beaucoup plus prolixe en fait d' ailleurs et sans retenue des gorges chaudes..
Réponse de le 11/03/2020 à 1:13 :
Précisez Gedeon, l'UE est sous domination...militaire des US.
Mais ça l'a tjrs été pour l'Europe de l'W après l'écrasement du joug nazi en mai 45.
Remontez l'histoire. Le Japon n'avait pas encore capitulé et il était soumis au feu apocalyptique et incessant des super forteresses de l'USAF. Cétait une question de jours, voire de qcqs semaines.
Et puis par surprise, il y a eu Hiroshima et Nagasaki à 3 jours d'intervalle qui de l'avis de l'ensemble des historiens ne furent pas déterminants sur l'issue de la guerre du Pacifique acquise depuis de longs mois à l'US Navy.
Alors, pourquoi l'apocalypse nucléaire ??
Truman avait acquis la conviction que Staline fort de son écrasante Armée Rouge et ses 6 millions d'hommes et de sa légitimité incontestable ds la victoire finale ( sans le front russe qui mobilisait plus des 2/3 des meilleures divisions nazi, le débarquement allié n'aurait pas été possible ) avait des vue hégémoniques sur tte l'Europe de l'W, alors que ses alliés anglo saxons n'en tenaient que des têtes de pont ( et principalement l'axe Nantes / Paris / Berlin W).
La décision de bombardement nucléaire sur les 2 villes martyres niponnes a dc été une démonstration de puissance et d'intimidation sur l'empereur japonais mais aussi et surtout pour forcer Staline à rester ds le rang des accords de Yalta...Et ce fut le point de départ de la Guerre Froide.
La suite, vous la connaissez : seule La France Gaullienne s'est affranchie de la tutelle US en sortant de l'OTAN en 66 ce qui lui a permis d'acquérir une très forte légitimité technologique dans la mise en oeuvre des forces stratégiques d'abord pour son propre compte et maintenant ds le cadre de la Défense Européenne naissante avec le SCAF.
Nul doute que si l'UE avait une défense structurée à l'image du Pentagone avec un budget militaire puisé dans les budgets militaires de chaque Etat mbre avec constitutions de forces mutualisées en Task Forces analogues aux US pour affirmer sa souveraineté ( elle en possède ttes les briques technologiques), l'OTAN aurait disparu et le cas de la Pologne et consorts ne serait plus qu'un lointain avatar. Faut simplement une volonté politique commune...le plus dur à obtenir avec la règle de l'unanimité.
a écrit le 10/03/2020 à 13:49 :
au lieu de donner des cheques de fonds structurels aux polonais, il faudrait leur distribuer des tickets ' bon pour un avion rafale' ' bon pour 1000 hk avec stock de munition', etc
finalement, le rationnement socialiste par ticket de jaruzelski, ca avait du bon!
a écrit le 10/03/2020 à 13:09 :
Je suis assez étonné du nombre de "fake news" qu'on laisse passer dans cette rubrique. Les fonds Européens ne servent absolument pas à acheter du matériel militaire. Il y a 3 grandes classes de subventions EU: les fonds agricoles, dont la France est un grand bénéficiaire; les fonds recherche, qui soutiennent la recherche collaborative. Ici encore, la France en bénéficie largement, voir le projet ITER dans le nucléaire; enfin, les fonds structurels. S'agissant de ces derniers, leur utilisation est cadrée sur des dépenses d'infrastructure pré identifiées (routes, ponts, télecoms..) ou de "smart specialisation", permettant aux Etats Membres de diriger ces fonds vers les domaines innovants de leur choix dans lesquels ils veulent investir à titre national. En aucun cas ces fonds ne servent à acheter des F35 comme on le lit ici. Ces dépenses militaires sont des dépenses souveraines de la Pologne, qui ne rentrent pas dans le cadre de la solidarité Communautaire. On notera ici le caractère schizophrénique des représentants de l'UPR qui sévissent sur ce forum, lesquels demandent moins de dépenses Communautaires et par ailleurs d'appliquer la solidarité Communautaire à des dépenses qui n'en relèvent pas. Comprenne qui pourra. J'ajoute qu'il y a 1100 entreprises Françaises en Pologne, lesquelles bénéficient largement des investissements Polonais au titre des fonds structurels. Le plus grand déficit commercial avec la Pologne, il n'est pas pour la France mais pour l'Allemagne (11 Mds€) suivie par l'Angleterre.
Réponse de le 10/03/2020 à 16:26 :
Ces trois fonds sont effectivement  « fléchés ».....
Ce qui permet à la Pologne de dégager le budget nécessaire à ses achats militaires...
Réponse de le 10/03/2020 à 17:17 :
Ok! TB votre démo ! Sur le papier, c'est cadré, sans faille. Bien!
Mais ça ne répond pas au fond du pb: Car selon la maxime bien connue" l'argent n'a pas d'odeur", Tt ce que la Pologne économise en ressources budgétaires apportées par l'UE à titre divers ( tt particulièrement les feder), elle les redéploie en copieux budgets militaires qui favorisent essentiellement le complexe militaro industriel US.
En gros, ça appauvrit l'UE par un transfert financier sur des firmes US qui même si elles délèguent sur place une partie des productions, ne contribuent pas à hauteur de la contribution des firmes équivalentes européennes à l'enrichissement global de l'UE ( ctres RD / supply chain européenne / impôts ste...).
a écrit le 10/03/2020 à 13:06 :
Je suis assez étonné du nombre de "fake news" qu'on laisse passer dans cette rubrique. Les fonds Européens ne servent absolument pas à acheter du matériel militaire. Il y a 3 grandes classes de subventions EU: les fonds agricoles, dont la France est un grand bénéficiaire; les fond recherche, qui soutiennent la recherche collaborative. Ici encore, la France en bénéficie largement, voir le projet ITER dans le nucléaire; enfin, les fonds structurels. S'agissant de ces derniers, leur utilisation est cadrée sur des dépenses d'infrastructure pré identifiées (routes, ponts..) ou de "smart specialisation", permettant aux Etats Membres de diriger ces fonds vers les domaines innovants de leur choix dans lesquels ils veulent investir à titre national. En aucun cas ces fonds ne servent à acheter des F35 comme on le lit ici. Ces dépenses militaires sont des dépenses souveraines de la Pologne, qui ne rentrent pas dans le cadre de la solidarité Communautaire. On notera ici le caractère schizophrénique des représentants de l'UPR qui sévissent sur ce forum, lesquels demandent moins de dépenses Communautaires et par ailleurs d'appliquer la solidarité Communautaire à des dépenses qui n'en relèvent pas. Comprenne qui pourra. J'ajoute qu'il y a 1100 entreprises Françaises en Pologne, lesquelles bénéficient largement des investissements Polonais au titre des fonds structurels. Le plus grand déficit commercial avec la Pologne, il n'est pas pour la France mail pour l'Allemagne (11 Mds€) suivie par l'Angleterre.
a écrit le 10/03/2020 à 12:50 :
Les trois scandales de la Pologne, pompe à UE alimentée notamment par la France...

Tout le monde sait que les besoins budgétaires français sont criants, que nos infrastructures routières se dégradent à toute allure, que l’on ferme nos écoles, nos hôpitaux, nos gendarmeries, nos communes, nos services publics, nos consulats, nos écoles à l’étranger, etc.

Malgré ce constat accablant, la France accepte – du fait de son appartenance à l’UE – de se faire ponctionner chaque année la somme colossale de 2,4 milliards d’euros pour le verser à ce pays déjà aisé qu’est la Pologne, et cela sans que ni le peuple français ni le peuple polonais ne le comprenne ni à ce qu' on DEMANDE JAMAIS aux français leur avis.

C’est le premier scandale.

Mais il y a pire : les priorités budgétaires de la Pologne, ainsi subventionnée par la France, consistent à acheter du matériel militaire neuf, ce qui n’est certainement pas aussi prioritaire que d’entretenir les routes, les hôpitaux et les services publics français.

C’est le deuxième scandale.

Mais il y a encore pire : ces achats militaires ne sont pas faits auprès de la France et Dassault, ce qui serait un juste retour des choses et le témoignage d’une « solidarité européenne » -, mais auprès des États-Unis, qui ne versent pas, eux, le moindre sou à la Pologne !

En d’autres termes, on peut dire que, d’un point de vue macro-économique, les contribuables français, qui ont versé SANS QU' ILS LE SACHENT, 2,67 milliards de dollars à la Pologne cette année, ont payé 41 % des avions américains F35A, dont le cout total est de 6,5 milliards de dollars.

C’est le troisième scandale.
a écrit le 10/03/2020 à 12:47 :
Je suis Polonais et je suis surpris de lire autant de betises ici, donc je vais clarifier quelques points. D'une les Polonais n'ont plus aucune confiance en la France, Royaume Uni et cie qui les ont trahis 2 fois en 39-45, la 1 ere fois en 39 puis ensuite en 45 alors que des soldats polonais s’étaient battus sur tous les front, meilleurs pilotes de la Bataille d'Angleterre, Monte Cassino, bataille de France, Normandie etc, pour quel remerciement ? Aucun, juste d'etre laissés en pature aux Communistes. On va pas nous la faire 2 fois. Les Allemands ne nous font nullement peur aujourd'hui, mais les Russes on leur fait encore moins confiance.

Les subventions de l'UE ? Ils sont largement compensés par les entreprises Francaises, Anglaises ou Allemandes qui sont de partout en Pologne et qui se font des profits monstres et qui sont bien contents d'avoir la Pologne.

La Pologne, la Republique Tcheque, la Hongrie etc c'est les derniers defenseurs de la VRAIE Europe, pas comme les Francais, Allemands ou Anglais qui trahissent ce continent depuis 50 ans.
Réponse de le 10/03/2020 à 13:37 :
@Nomad88

"Ils sont largement compensés par les entreprises Françaises, Anglaises ou Allemandes qui sont de partout en Pologne et qui se font des profits monstres et qui sont bien contents d'avoir la Pologne".


Personne ne doute que les dirigeants de ces boites se remplissent les fouilles chez vous puisque vous ne coûtez pas cher ,d'ailleurs les entreprises françaises ( 1092 entreprises employant quelque 200.000 personnes) réinvestissent en Pologne 48% de leurs bénéfices.Par contre, les subventions européennes c'est l'argent de tout les français et tout le monde ici n'est pas d'accord pour donner autant alors que cela va mal ici et que l'on demande aux français sans arrêt des efforts ,tu comprends ?
Tu aimerais que ton pays déverse des milliards chaque années à la France ? ,je pense que la population ne serait pas d'accords.De toute façon, si les russes avaient l'intention d'envahir la Pologne, ce serait pas quelques avions ou missiles qui les stopperaient.
Réponse de le 10/03/2020 à 14:36 :
Pourtant cette confiance accordée aux Americains n'est pas vraiment juste, c'est Roosevelt sans remord qui a "donné" la Pologne à Staline en 1943 à Téhéran! La France a été vaincu aprés avoir déclaré la guerre à l'Allemagne en défense de la Pologne, elle s'est mal débrouillée mais elle n'a pas vendu votre pays à l'enemi comme votre supposé allié US.

Acheter des F35 ne protègera probablement pas plus la Pologne de la Russie que d'acheter des Rafales.
Réponse de le 10/03/2020 à 15:28 :
La "vrai Europe", vous parlez de celle qui compte sur les bénéficiaires net pour se développer ? Quelle belle "vrai Europe" tiens...

Et ne croyez pas que toute ces entreprises qui viennent chez vous nous font plaisir, car ces des emplois en moins pour nous, nous devons subir cette double peine, perdre des emploi car votre main d'oeuvre est moins cher, et vous financer pour votre développement, alors gardez vos jugements hâtif pour vous.

Quand j'ai commencé à travailler, mon premier petit job était dans l'entreprise Sholtès, qq années plus tard, tout a été démonté et envoyé en Pologne, complètement délocalisé, tout ça parce que chez vous c'était 3 fois mois cher pour la main d'oeuvre. C'est la réalité, à nous Français ça nous rapporte rien, c'est des emplois chez vous, pas chez nous, pour des produits vendu chez nous après !

Vous pouvez vérifier, Sholtès créé en 1922 à Manom, fermée en 2005, marque disparue en 2007, car le nom n'allait pas, ils ont gardé les marque Ariston et Indesit (qui était le moyen et bas de gamme, Sholtès étant le haut de gamme à l'époque). Je parle pour une entreprise que je connais, mais c'est le cas pour des centaines d'autre à travers l'Europe, et vous voyez cela comme une chance pour nous ? Quelle blague !
Réponse de le 10/03/2020 à 16:28 :
Manifestement vous ne connaissez rien à l histoire
a écrit le 10/03/2020 à 11:54 :
relisez vos livres d histoire et vous comprendrez pourquoi les Polonais se savent menacés par leur grand voisin de l est et lâchés par l'Europe en cas de problème. Ils profitent donc des fonds de l'Europe suivant le principe de la redistribution si fortement défendu par les Français et base du projet Européen et se protègent avec les USA. Ne pas oublier que la Pologne fut un pays parmi les plus puissants d' Europe.
Réponse de le 10/03/2020 à 13:50 :
"lâchés par l'Europe en cas de problème. Ils profitent donc des fonds de l'Europe suivant le principe de la redistribution " Ca n 'est pas à la commission d ' imposer son point de vue qui taxe les français à tours de bras avec ses gauleiter (chefs de districts) nationaux installés là pour faire le job ? Seulement voilà, l' UE est la pré carré des américains pour imposer leur rhétorique anti Russie et l' UE aux ordres ne bougera pas une oreille.
a écrit le 10/03/2020 à 11:05 :
La pologne est un pays indépendant,elle a le droit de faire ce qu'elle veut avec SON argent. Parcontre, en tant que pays adhérant à la CE, je ne comprends pas pourquoi elle a le droit a des subventions. En fait, ce sont les citoyens euroipéens dont les français qui subventionnent l'armement américain. ET là, c'est tout à fait inadmissible.
Réponse de le 10/03/2020 à 11:19 :
Exact. Et comme en ce moment on discute du budget UE il faudrait que la France propose une forte baisse des fonds pour la cohesion qui de toute façon, par modalité de calcul, ne vont qu'en moindre mesure à des regions françaises(pourtant la majorité des nos regions comme bien illustre recemment par la Tribune est bien pauvre). Il faudrait juste que la France défende ses interets comme la Pologne, pas plus.
Réponse de le 10/03/2020 à 11:38 :
d'autant que ce pays est loin de se conformer aux exigences démocratiques associées à son adhésion. A ma connaissance, elle a fait ce choix librement.
Il est temps de l'inviter à rembourser ce qu'elle a injustement perçu.
Réponse de le 10/03/2020 à 11:38 :
"Parcontre, en tant que pays adhérant à la CE, je ne comprends pas pourquoi elle a le droit a des subventions." Posez la question à Macron à qui vous aurez, comme la majorité fait un chèque en blanc et qui vous tient dans l' ignorance de pourquoi et comment on vous ruine en taisant le montant de la participation à l' UE.

On ne vous demande pas votre avis, vous êtes malgré vous dans l' UE de la confiscation, de l' arbitraire , pilotée uniquement par les 28 commissaires européens non élus qui disposent du montant décidé par eux du montant de votre participation et de la destination de votre argent, 153 milliards annuels -globaux- sont ainsi irrémédiablement perdus chaque année de par l' appartenance de la France à l' UE et pour rien..

Que je rapplle ci-après dans el cas polonais, "Soit un versement des contribuables français aux Polonais d’une somme annuelle de l’ordre de 2,4 milliards d’euros (14 x 0,17 = 2,4). Soit 2,7 milliards de dollars par an au cours actuel de l’euro vis-à-vis du dollar."

Pendant ce temps les français sont depuis un an et demi dans la rue et ne peuvent plus financer ni leurs services publics , ni leurs hôpitaux, ni leurs retraites, ni leurs ponts..etc parce que chaque européistes exécutant testamentaire de l' UE, qui passe aux manettes a décidé, dans cette fuite en avant , un arbitrage en faveur de l' UE et l' affectation des ressources du pays..

Je rappelle que par le vote de 2005 ou traité de Rome II qui a vu le non l' emporter, les français disaient NON à une politique supra nationale pilotée par l' UE.

Les anglais ont compris qui ne veulent pas, un, d'une domination allemande de l' UE et deux, qui voulaient reprendre les commandes par le retour de la souveraineté et de la démocratie qui va avec au pays, Brexit gagnant ..

FREXIT, UPR, vite ..
Réponse de le 10/03/2020 à 12:24 :
Le problème c' est que c' est notre argent puisque nous subventionnons la Pologne dans l' UE, via notre contribution nette et c' est inacceptable... Que Tusk le polonais excité du conseil européen soit pro US et Otan avant d' être pro UE démontre bien les clivages d' une UE aux ordres US, contrebalancée seule par le PiS au pouvoir qui veut s ' émanciper en faisant voter par exemple il y a quelque temps une loi démocratique qui protège et rétablit l'état normal dans la justice polonaise.
Là Tusk s' est mis à fouetter grave.
a écrit le 10/03/2020 à 11:02 :
On ne peut pas leur en vouloir de se fournir auprès d'un pays souverain qui a tout intérêt a soigner ses clients! Alors que dans l'UE chaque pays dépend des autres tout en se faisant concurrence!
a écrit le 10/03/2020 à 10:40 :
dans leur histoire, les polaks se sont soumis aux allemands, puis ils se sont soumis aux soviétiques, puis maintenant ils se soumettent aux americains. la pologne, ce n'est un peuple de soumis
Réponse de le 10/03/2020 à 10:49 :
Soumis aux allemands ! Vous parlez des français et de la France de Vichy !?
Mais ouvrez des livres d'histoire !!!
Réponse de le 10/03/2020 à 11:46 :
ils se sont aussi arrangés avec Hitler pour s'accaparer un bout de la République Tchèque (la seule en Europe Centrale) lors des accords de Munich. Les Polonais s'étaient, au préalable, opposés au passage de troupes Soviétiques ; Staline voulait envoyer des troupes en République Tchèque pour empêcher l'entrée des Allemands.
A noter que Poutine a usé du même prétexte que Hitler, avec les Sudètes, pour envahir la Crimée.
a écrit le 10/03/2020 à 10:25 :
Cest la version militaire du plombier Polonais !!!
a écrit le 10/03/2020 à 10:00 :
La seule question à se poser est comment se fait il qu'un pays qui reçoit plus qu'il cotise puisse acheter par milliard des armes non européennes, alors que les fonds qu'on lui donne sont pour l'amélioration de ses structures internes. En l'occurrence, la Pologne est le pays de l'UE qui reçoit le plus de subvention.
Réponse de le 10/03/2020 à 10:48 :
C'est ahurissant de lire des inepties pareilles !!!
Les fonds sont utilisés pour le développement et retournent à 75% dans les caisses des entreprises de l'ouest !!!
a écrit le 10/03/2020 à 9:54 :
Le président polonais veut avoir une base américaine en Pologne appelée « Fort Trump »... ! :-) ...Leurs forces armées s’entrainent et les cadres ne voient que par du matériel américain, reste la question du financement qui est cruciale : Si l'UE finance le développement économique et les infrastructures, les américains font le forcing coté défense, ils les roulent probablement dans la farine comme ils font partout ( avec les F-35 Belges notamment ) en sous estimant les couts opérationnels, les mises à jour, et le SAV de leur matériel vendu à bas cout et dans des conditions financières douteuses : "vous achetez notre camelote militaire à crédit long terme...puis vous laisserez nos entreprises faire du bénéfice chez vous à l'avenir..."
L'UE doit taper du poing sur la table et commencer à leur serrer la ceinture financièrement. Les polonais mangent vraiment à tous les râteliers et seront perdants au bout du compte. Leurs monnaie est toujours le Zloty, aligné sur la BCE, mais ils ont l'obligation à terme d'adopter l'Euro et ne répondent pas encore aux critères de convergence...Parfois, ils s'en éloignent ( critères juridiques ) bien qu'ils bénéficient des garanties Européennes et des bénéfices de l'UE ( libre circulation ...), et elle sont conséquentes !
a écrit le 10/03/2020 à 9:24 :
Il est clair aujourd'hui que l'entrée de ces anciens pays de l'Est s'est faite sous la pression des américains, pour des raisons géostratégiques, et des allemands, pour des raisons économiques. La France n'y a rien gagné, ci ce n'est les actionnaires de quelques multinationales du CAC 40. Nombreux sont les domaines où le "groupe de Visegrad", dont fait partie la Pologne, s'exonère unilatéralement et délibérément de ses obligations issues de son adhésion à l'EU (droits de l'Homme, liberté de la Presse, accueil des réfugiés, réciprocité et solidarité économique). De plus, la Pologne en particulier attise volontairement les tensions avec la Russie, avec le risque d’entraîner un conflit majeur. Donc pays dangereux pour la stabilité de l'Europe.
En résumé, si l'on veut sauvé ce qui reste de l'EU, il faut impérativement se séparer de ces pays "intrus" que sont la Pologne, la Hongrie, les pays baltes etc et recentrer les dizaines de milliards d'euros de subventions européennes ainsi libérées sur nos territoires ruraux qui en auraient bien besoin.
a écrit le 10/03/2020 à 9:14 :
Un peu d'infos pour ceux qui ne connaissent pas les pays de l'est.
A commencer par ce journal.
J'habite et je travaille en Pologne et je sais très bien comment le système fonctionne. Ces histoires de pays sous perfusion généreuse de l'UE avec les pays de l'ouest qui alimentent financièrement l'est, c'est du flan complet !
Ce pays est l'un de ceux qui tourne le mieux en Europe, faible chômage (problèmes de recrutement), croissance en haut depuis de nombreuses années, stabilité, et si les fonds européens aident au développement, c'est loin, très loin d'être l'unique source financière de tout ce développement.
La France est extrêmement présente en Pologne dans plusieurs secteurs dont elle détient un monopole et profite un maximum de son marché et en tire de gros bénéfices, sans parler des allemands. Les fonds européens, qui ne servent nullement à payer du matériel militaire, financent des projets d'investissement pilotés par des entreprises de l'ouest pour l'essentiel (importation de systèmes, machines, process...), de fait au moins 75% de ces fonds de l'UE repartent dans les caisses des entreprises de l'ouest !
La Pologne possède une usine (PZL) de production d'hélicoptères Sikorsky sur son sol, il est normal qu'elle privilégie ses emplois.
Pour le reste, les avions, faites le compte des pays européens qui possèdent aujourd'hui des F16, des f18, des F35, et plus généralement du matériel militaire américain, il y en a beaucoup. Aucun pays européen à ce jour n'est capable de proposer un appareil de 5ème génération.
Donc inutile de s'acharner sur la Pologne, d'autant plus que vous êtes bien plus doux avec d'autres pays de l'ouest qui ont fait le choix du F-35...
Réponse de le 10/03/2020 à 10:11 :
vous oubliez un fait essentiel, la Pologne est 100% blanche et 100% catho,
la cohesion sociale est totale plus une jeunesse parfaitement formée, ca aussi, c'est occulté par la presse "aux ordres"
Réponse de le 10/03/2020 à 10:25 :
Un peu d'infos pour celui qui se voile la face et/ou a la mémoire courte. Airbus proposait de construire une usine pour fabriquer les 50 hélicoptères avec une compensation à 100%, sinon plus dans le pays. la seule erreur d'Airbus est d'avoir prévu cette usine dans un territoire non tenu par le PiS. Donc l'argumentation de l'usine PZL est mauvais. D'autant que Safran Helicopter Engines a déjà une usine à Lodz.
Des missiles, MBDA groupe européen est l'un des rares constructeurs mondiaux à balayer tout le spectre de ce marché, y compris la défense antimissile (SAMPT). Donc les Polonais pourraient acheter européen.
Des avions de combat : sans appel d'offres, le F-35 a été choisi. Pourquoi? parce que les Américains avaient peur de la compétition. Le F-35 ne remplit qu'une partie de la mission. C'est une quiche en matière de combat air-air.
Réponse de le 10/03/2020 à 15:52 :
La Pologne se porte bien parce que vous exploitez les classes laborieuses en sous payant les travailleurs. C'est clair que les entreprises Françaises et autres en profitent mais cela génère des distorsions dans ces pays.
a écrit le 10/03/2020 à 8:42 :
Vente de main d’œuvre bon marché aux pays européens, première destination de subvention européenne, cliente privilégiée américaine...

Vite un frexit.
a écrit le 10/03/2020 à 8:05 :
avec les subventions européennes bien sur !
a écrit le 09/03/2020 à 20:23 :
C'est quoi le pb ?
Combien de pays de l'UE possèdent des avions americains ? Un paquet !
Le Hawkeye de l' aeronavale, il est français ? L'Awacs, il est français ? Le KC135, il est français ? Le drone Reaper, il est français ?
Ils s'équipent avec des helicos qui sont fabriqués sous licence chez eux dans leur usine, ils défendent leurs emplois.
Il y a combien de pays européens qui ont acheté des Rafale ? Zéro !
Réponse de le 09/03/2020 à 22:02 :
Va troller ailleurs, quand on ne sit pas que la France finance la Pologne via la contribution au budget de l' UE, on se tait !
Réponse de le 10/03/2020 à 9:23 :
c'est facile d'acheter avec l'argent des autres, pourquoi la Pologne ne l'a t-il pas fait avant son adhésion à UE. Pauvre UE sans règle, loin des citoyens...
a écrit le 09/03/2020 à 20:04 :
Un mal pour un bien, ça nous évitera d'aller défendre la Pologne en cas de conflit. Laissons l'Oncle Sam envoyer (peut être) ses GI se frotter aux soviets. C'est pas des tendres, ni des rigolos les sbires de Poutine.!
Réponse de le 09/03/2020 à 22:36 :
Ben, même s'ils achetaient européen, on n'irait pas les défendre contre les soviets...ils ont bien compris qu'en cas de conflit avec la Russie, seuls les US les défendraient. Si on ne comprend pas ça, on ne comprend pas la Pologne.
Réponse de le 10/03/2020 à 7:27 :
Oui comme en 40-45 et c est pour ça que nous ne comptons pas sur.vous.
Réponse de le 10/03/2020 à 9:19 :
A Urville-Laganerie, au sud de Caen, en Normandie, il y a un cimetière militaire polonais où sont enterrés un millier de soldats. C'est 5 fois plus de soldats polonais que de soldats français qui ont débarqués en Normandie. Et ceux qui se sont illustrés dans la poche de Falaise durant la bataille de Normandie, ce ne sont pas les français...
Réponse de le 10/03/2020 à 9:19 :
A Urville-Laganerie, au sud de Caen, en Normandie, il y a un cimetière militaire polonais où sont enterrés un millier de soldats. C'est 5 fois plus de soldats polonais que de soldats français qui ont débarqués en Normandie. Et ceux qui se sont illustrés dans la poche de Falaise durant la bataille de Normandie, ce ne sont pas les français...
Réponse de le 10/03/2020 à 18:24 :
@ réponse de L
La France et l'Angleterre ont déclaré la guerre à l'Allemagne nazie suite à l'attaque qui visait à supprimer le couloir de Dantzig, territoire Polonais, pour relier la Prusse orientale à la Prusse de Poméranie.
Le soutien Franco/Anglais fut indéfectible. Ces 2 nations en ont d'ailleurs payé le prix.
Quant aux Américains, sans Pearl Harbor et sans la perte assurée de leurs intérêts en Europe, jamais ils ne seraient intervenus.
a écrit le 09/03/2020 à 19:39 :
Il parait que les polonais trouvent en l'UE (qui leur est utile quand même en versant des aides pour se développer) c'est une sorte de système soviétique, acheter UE, c'est trop, ils sont liiibres de choisir ce qu'il leur convient.
a écrit le 09/03/2020 à 18:56 :
Faut les jeter hors UE .
a écrit le 09/03/2020 à 18:50 :
Poutine, meilleur ami de l'industrie de défense US! Dans la cour de récré, les russes sont les méchants, et les polonais qui font dans leur frocs veulent la protection du costaud de service...on peux finalement les comprendre, sans forcément tolérer qu'ils mangent à tous les râteliers, argent des fonds de l'UE qui sert à payer la protection US.
Réponse de le 09/03/2020 à 20:26 :
Arrêtez ces salades avec les fonds européens ! 75% de ces fonds retournent au final dans les entreprises des pays de l'ouest !!!!
Réponse de le 09/03/2020 à 20:38 :
Les Polonais ne font pas dans leurs frocs comme vous dites mais ils ont de très très mauvais souvenirs des Russes. Vous comprenez ça ?
Réponse de le 10/03/2020 à 12:49 :
@claude : signer des contrats sans aucune contrepartie industrielle, payer pour que les américains envoient des soldats sur place, moi j'appelle ça faire dans son froc ...
a écrit le 09/03/2020 à 18:50 :
Plus fort encore, la Pologne financée par nos sous est l' exemple même d' un des plus beaux dysfonctionnements et de l' échec de l' union européennes. Car la Pologne est non seulement un concurrent, pour avoir gardé sa monnaie et trouvé grâce aux fonds européens et notamment français, un marché et une compétitivité, mais un concurrent que nous sur-finançons et sans qu' on nous demande jamais notre avis et sans jamais possibilité de retrait puisque seul les 28 commissaires non élus de Bruxelles décident.


L' UPR rappelle la situation en quelques lignes.

"LA FARCE DE «L’EUROPE CONTREPOIDS AUX ÉTATS-UNIS» Ultra-subventionnée par l’Allemagne et la France via les fonds dits “européens”, la Pologne va encore acheter de nouveaux avions de chasse américains."

La part française dans le budget européen étant actuellement de l’ordre de 17 % -avant le Brexit, ce sera de l’ordre de 20 % après le Brexit-, on peut estimer que les contribuables français versent chaque année à la République de Pologne 17 % de la somme nette reçue par la Pologne (14 milliards).

Soit un versement des contribuables français aux Polonais d’une somme annuelle de l’ordre de 2,4 milliards d’euros (14 x 0,17 = 2,4). Soit 2,7 milliards de dollars par an au cours actuel de l’euro vis-à-vis du dollar.

Or, on vient d’apprendre, à date 12 septembre 2019, que Washington a donné son accord définitif pour que la Pologne achète, encore une fois, des avions de combat américains F35A plutôt que des avions de combat de fabrication européenne et notamment de fabrication française (Dassault).
Et cela pour la modique somme de 6,5 milliards de dollars.. Source opex 09/19_


En bref, les Français se saignent aux quatre veines pour financer la Pologne au nom de la « solidarité européenne », mais la Pologne dépense cet argent aux États-Unis !!

Bien entendu, Macron n’a pas protesté et la France continue à se faire plumer sans rien dire « un pognon de dingue » pour le plus grand bénéfice de l’alliance américano-polonaise !

Quant aux européistes français – LREM, EELV, LR, PS, FI et RN en tête – ils continuent d’assurer aux électeurs que « la construction européenne vise à faire contrepoids aux États-Unis »`CQFD_
Réponse de le 09/03/2020 à 20:27 :
La Pologne financée par nos sous, qu'est ce qu'il ne faut pas lire comme inepties !
Réponse de le 09/03/2020 à 20:37 :
Bien sûr que la Pologne est financée par la France ! C’est le principal bénéficiaire de l’argent de l’UE !! Et la France est le 2ème contributeur net... donc oui, la Pologne est subventionnée par la France au détriment de notre pays, de sa santé, de ses retraites, de ses infrastructures et du reste...

a écrit le 09/03/2020 à 18:46 :
C'est très facile de tomber sur le dos de la Pologne. Remettons en perspective... je sais c'est difficile dans le monde d'aujourd'hui et bcp plus simple de jouer les gentils contre les méchants.
La Pologne est entourée de deux grands voisins qui l'ont ravagé lors de la dernière guerre mondiale, et l'un d'eux en fait son satellite pendant près de 50 ans. Cela joue sur ces choix. Inévitablement.
Réponse de le 10/03/2020 à 7:58 :
Vous avez tout à fait raison
Mais tout est une question d équilibre. Tout le monde achète américain mais pas que... que la Pologne veuille s assurer un parapluie qu elle juge plus efficace que l UE qu elle le fasse. Mais pour notre part nous ne sommes peut être pas obligé d accepter un tel déséquilibre qui en plus pénalise notre propre industrie européenne....avec notre propre argent
Ou qu elle sorte de l UE!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :