Kership (Piriou et Naval Group) vend trois patrouilleurs armés au Sénégal

 |   |  377  mots
La France va vendre trois patrouilleurs au Sénégal
La France va vendre trois patrouilleurs au Sénégal (Crédits : Kership)
Piriou et Naval Group vont signer la vente de trois patrouilleurs (OPV-58) armés par MBDA avec des missiles de défense aérienne de courte portée Simbad-RC et des missiles antinavires Marte Mk 2.

Nouveau succès à l'exportation de Kership, la filiale commune entre Piriou (55%) et Naval Group (45%). Un succès acquis en Afrique, et plus particulièrement au Sénégal, qui porte sur la vente de trois patrouilleurs (OPV-58) armés par le missilier européen MBDA avec des missiles de défense aérienne de courte portée Simbad-RC et des missiles antinavires Marte Mk 2 pour protéger notamment les immenses gisements de gaz découverts au large des cotes sénégalaises, selon des sources concordantes. Le contrat devrait être signé à l'occasion d'une visite de deux jours au Sénégal en présence du Premier ministre, Edouard Philippe, qui est accompagné de six ministres, dont la ministre des Armées, Florence Parly. Il participera également à la 6e édition du Forum International de Dakar.

Edouard Philippe va défendre la relation "singulière" entre la France et le Sénégal, rendue d'autant plus stratégique par le contexte sécuritaire et migratoire tendu. "Notre relation n'est pas exclusive, mais elle est singulière. Elle est ancienne", a souligné le Premier ministre dans une interview au quotidien sénégalais Le Soleil parue vendredi. Pour preuve, la tenue dimanche du quatrième séminaire intergouvernemental entre les deux pays, "le seul que la France a en Afrique subsaharienne", fait valoir Matignon, deux ans après la dernière édition en France.

Enjeux stratégiques entre le Sénégal et la France

Cette visite est surtout marquée par d'importants enjeux géostratégiques, comme en témoigne la présence du ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et de Florence Parly. Edouard Philippe ouvrira ainsi lundi aux côtés du président sénégalais Macky Sall le sixième Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique. Le Sénégal, qui partage des frontières avec la Mauritanie et le Mali, "joue un rôle très important de cœur de réseau", estime-t-on à Matignon, dans un contexte sécuritaire dégradé au Sahel. Alors que les attaques menacent de se propager, le Sénégal, membre de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma), fait office de "pôle de stabilité", selon Matignon.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/11/2019 à 12:28 :
qui va payer ces patrouilleurs ? le contribuable sénégalais ou le contribuable français ?
j'ai une petite idée ...
Réponse de le 22/11/2019 à 10:10 :
effectivement, elle est toute petite
a écrit le 19/11/2019 à 13:40 :
Etes-vous certain que c'est Kership qui a signé avec le Sénégal ? Sur d'autres médias on parle de Piriou uniquement. Ce n'est pas tout à fait pareil.
a écrit le 18/11/2019 à 6:33 :
La vente de ce matériel représente la face cachée de ce qui ce trame pour l'exploitation des récentes et gigantesques découverte de gaz. On prépare le terrain pour TOTAL
Réponse de le 19/11/2019 à 10:20 :
C'est la compagnie BP et l'américaine Kosmos qui exploitent ces découvertes. Pour l'instant Total n'a fait aucune découverte sur les blocs qui lui ont été attribués. La production au Sénégal est estimé a 100 000 baril de pétrole par jour, la production mondiale est de 95 millions/j. , 0,1% de la production mondiale. Réserve de gaz estimé 450 milliards de m3, réserve mondiale plus de 190 000 milliards de m3, 0,2 % des réserves mondiales connus. On estime la valeur totale des gisements pour l'état sénégalais serait de 30 milliards de dollars.
a écrit le 17/11/2019 à 15:02 :
Kership ou kermit la grenouille, missile simbad le marin, Piriou ça ressemble à Spirou, on s'amuse dans la marine...
Réponse de le 17/11/2019 à 22:34 :
Ca va @adler? Vos week-ends ont l'air palpitants pour poster ça à 15h un dimanche après-midi !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :