Dacia, toujours en tête de la croissance en Europe

 |   |  381  mots
La  Dacia Logan II
La Dacia Logan II
La marque d'entrée de gamme roumaine reste la championne de la croissance dans l'Union européenne. Les immatriculations de la filiale de Renault ont encore crû de 25% en mai, 37% sur cinq mois. Problème: la part de marché du groupe tricolore est en baisse sur dix ans. Ce que Dacia gagne, Renault l'a perdu.

Dacia reste le champion d'Europe de la croissance. Les immatriculations de voitures neuves  du constructeur roumain d'entrée de gamme ont bondi de 25% en mai, de 37% sur cinq mois, dans l'Union européenne. Seule la marque japonaise de haut de gamme Lexus (Toyota) fait mieux en mai (+37%), mais avec des volumes quinze fois plus faibles,  et le spécialiste américain du 4x4 Jeep (Fiat) sur cinq mois (+39%), avec des chiffres treize fois inférieurs.

Presque 3% de pénétration

La marque à bas coûts de Renault a atteint 30.850 immatriculations dans l'Union le mois dernier, 155.000 entre janvier et fin mai. Soit une part de marché qui atteint presque les 3% (2,9%). Dacia se rapproche sur le Vieux continent des scores du coréen Hyundai ou du japonais Nissan.  C'est surtout en France que Dacia cartonne. La firme roumaine y était aussi le champion de la croissance en mai  (+27%).

Le spécialiste des véhicules de bas de gamme représente 30% des volumes totaux du groupe au losange sur le Vieux continent. Malheureusement, Renault et Dacia pèsent ensemble 9,5% du marché européen. Soit moins que Renault tout seul il y a dix ans! Grosso modo: ce que Dacia a gagné, la marque Renault l'a perdu. Un pari pas forcément réussi, donc.

Production hors de France

Evidemment, chaque vente de Dacia ne rapporte pas forcément grand chose à la France. Les voitures vendues en Europe sont assemblées soit en Roumanie, soit au Maroc. La deuxième ligne de l'usine géante de Tanger a été inaugurée en octobre dernier. Elle produit des berlines  Sandero II, lancées en début d'année dernière (à partir de 7.900 euros pièce) et jusqu'ici fabriquées pour les marchés européens à Pitesti en Roumanie, un site saturé.

Cette seconde tranche porte la capacité de production du site marocain à 340.000 véhicules par an. Moyennant un investissement de 400 millions d'euros. 1.400 personnes ont été recrutées, portant ainsi l'effectif global de l'usine à 5.000. Le site historique pour Dacia de Pitesti en Roumanie produit notamment le Duster pour l'ensemble de l'Europe et aussi des organes mécaniques. S'ils sont produits hors de l'Hexagone, les véhicules Dacia ont été au moins essentiellement étudiés dans l'Hexagone. Globalement, Renault affirme que chaque Dacia vendue rapporte 900 euros à la France.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/06/2014 à 16:48 :
ET SI RENAULT EN CONSTRUIRAIS EN FRANCE LE CHAUMAGE BAISSERAIS T IL,;;
a écrit le 19/06/2014 à 13:38 :
" C'est surtout en France que Dacia cartonne"
Pas seulement et les chiffres le prouvent.

Au mois de mai Dacia a vendu 7 858 voitures en France et 30 848 en Europe. Le marché français représente donc 23% des ventes européennes de Dacia.

Toujours au mois de mai Volkswagen a vendu 57 959 voitures en Allemagne et 139 300 en Europe. Le marché allemand représente donc 41% des ventes européennes de Volkswagen.

De plus les ventes de Dacia ont progressé en France de +10,5%, de +17% en Allemagne, de +67% en Espagne et surtout de +92% au Royaume Uni.
a écrit le 19/06/2014 à 12:13 :
Dacia numéro1 de l'enquête fiabilité d'Autoplus (janvier 2014). Seat et Skoda dans les trois derniers. Skoda = record de pannes.
a écrit le 18/06/2014 à 22:48 :
En effet, être en tête de la progression des ventes sur de petits chiffres de vente et sur de gros chiffres de pertes comptables dans les comptes Renault,
en effet Dacia est drôle de succès de pertes comptables Renault.
a écrit le 18/06/2014 à 22:33 :
Même si la stratégie du groupe Renault d'avoir créé quasiment de toutes pièces une marque à bas cout n'est pas exempt de reproche, il faut bien reconnaitre qu'il s'agit d'une réussite majeur de la dernière décennie au moins sur le plan commercial.Ce qui inquiète tout de même c'est que la réussite de Dacia semble surtout hexagonale, on aimerait qu'elle s'exporte plus en Europe mais tjrs est il que l'usine construite en Afrique du nord vise tout autant la vente vers l'Europe que sur le continent africain. La concurrence avec Renault existe sans doute mais il faut reconnaitre que Dacia a peu de modèle donc s'adresse à des ménages aux moyens limités ou qui n'ont pas de besoin spécifique: a méditer!
a écrit le 18/06/2014 à 15:24 :
Les ventes de Renaullt ont augmenté de 16,2%, C'est d'ailleurs le seul constructeur généraliste a voir ses ventes augmenter dans de telles proportions
Réponse de le 18/06/2014 à 17:21 :
Par rapport à des mois de comparaison en 2013 très bas. La hausse de Renault est donc très relative. Chez Dacia, c'est en revanche une croissance persistante.
Réponse de le 19/06/2014 à 0:50 :
Les chiffres 2013 étaient très bas pour tous les constructeurs. Il est tout de même préférable de faire +16,2% que -2,7% comme Hyundai.
a écrit le 18/06/2014 à 13:08 :
Je ne pense pas que ce soit le Design qui ait fait chuter les ventes de Renault. La Megan 3 et les LAGUNA 3 sont de belles voitures. Je pense que Renault a grandement souffert de l'échec de ses berlines qui étaient leur principales source de cash (Les R21, R25, LAGUNA1 étaient des beaus succès). En effet, autant la première Laguna a été un succés, autant la LAGUNA 2 a été une catastrophe industrielle au niveau fiabilité et même si la Laguna 3 a corrigé presque tout les défauts de la précédente, le mal était fait et les ventes de la laguna 3 n'ont jamais dépassé les 20% de ventes de la LAGUNA 1 ! Surtout que la LAGUNA 3 est aussi devenue une voiture assez chère et aux mêmes prix, la plupart des acheteurs français ont préféré se tourner chez les constructeurs allemands.
Merci aux concepteurs de la LAGUNA 2, embaucher les si vous voulez couler votre boite.
a écrit le 18/06/2014 à 12:17 :
Les gens qui achètent une Dacia n'auraient pas forcément acheté une Renault, qui serait moribond sans Dacia. Renault a failli mourir à cause de leur designer en chef précédent, mais les choses s'améliorent: les modèles dessinés par le nouveau designer (Clio et Captur) ont l'air de bien se vendre.
a écrit le 18/06/2014 à 11:56 :
On doit être au 23ème article sur ce même sujet...
Réponse de le 18/06/2014 à 14:13 :
Merci ! J'allais dire exactement la meme chose... Un peu de créativité SVP !
Réponse de le 18/06/2014 à 17:22 :
La Tribune donne les infos, selon les chiffres du mois, lesquels vont dans le même sens depuis des mois... Rien ne vous oblige à lire... C'est gratuit.
a écrit le 18/06/2014 à 11:20 :
Dacia vaut bien mieux que les Seat et autre Skoda attrape-gogo qui n'offrent rien de plus, si ce n'est un marketing mensonger. Une Dacia est robuste (n°1 en fiabilité enquête Autoplus de janvier) se revend très bien avec la décote la plus faible du marché, ne coute pas cher en entretien, à la différence des concurrents coréens et américains. Au Royaume-Uni Dacia vient de réaliser une percée foudroyante. Elle fait aussi très fort en Amérique latine, mais ceci n'apparait pas dans les chiffres car les voitures sont vendues sous le label Renault.
Réponse de le 18/06/2014 à 17:24 :
Skoda bat des records de ventes dans le monde. Ce n'est pas un "attrappe-gogo" mais le meilleur rapport qualité-prix du groupe VW avec une qualité de finition et une tenue dans le temps hélas meilleure que celle des françaises.
Réponse de le 18/06/2014 à 17:39 :
Skoda ne vaut rien du tout et profite de la propaganda du groupe VW. La fiabilité de ces voitures est exécrable, voir l'enquête Autoplus de janvier 2014.
Réponse de le 18/06/2014 à 23:42 :
La propagande VW ! J'en vois souvent sur les bandes d'arret d'urgence comme le classement de l'Adac vite retiré de leur site le démontrait... Ach, wie damals mit unseren Kubelwagen ins Kommandantur!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :