Dacia : les voitures "discount" de Renault triomphent en France

 |   |  611  mots
La Dacia Logan II
La Dacia Logan II
Marché de petites voitures, la France plébiscite les voitures à mini-prix de la filiale roumaine de Renault. 600.000 Dacia à bas coûts ont été vendues au cumul à ce jour dans l'Hexagone.

Neuf ans après son lancement en France, Dacia franchit le cap des 600.000 ventes. Quel chemin depuis la première Logan, débarquée dans l'Hexagone en juin 2005,  et à laquelle personne ou presque ne croyait! Il faut dire qu'elle était bien laide cette voiture carrée et simpliste dans ses lignes. La marque roumaine, filiale à bas coûts de Renault, a écoulé à ce jour en France plus de 232.000 Sandero, une version à cinq portes de la Logan plus en phase avec les goûts des européens de l'ouest, 150.000 4x4 Duster, 100.000 Logan MCV (break) et 57.000 Logan (berline).

En 2014, le succès continue puisque, sur les quatre premiers mois, Dacia "devient la quatrième marque en France. La Sandero est le véhicule le plus vendu aux clients particuliers dans l'Hexagone", souligne ce mercredi un communiqué du groupe français. Symbole de cette réussite: l'édition 2014 du "Grand pique-nique Dacia", qui se déroulera le dimanche 29 juin, devrait connaître un nouveau record d'affluence, après plus de 15.000 participants l'an dernier.

Dacia, qui vient de fêter la 5 millionième voiture produite, a encore affiché en France des hausses d'immatriculations de  45,6% en avril dernier et de 30,6% sur le quadrimestre. Dacia est  aussi championne le la croissance en Europe, tous labels confondus. Ses immatriculations ont bondi dans l'Union européenne de 34,6% à 33.388 unités en avril, de 40,4% à 123.954 sur la premier quadrimestre. La marque créée à la fin des années 60 par le dictateur communiste Nicolae Ceaucescu s'octroyait plus de 3% du marché de l'Union européenne  le mois dernier.

Hélas, ce succès européen ne fait que... compenser la chute des positions de la marque Renault elle-même. Car, sur une longue période, le label Renault a perdu en Europe ce que Dacia a gagné! Avec une part de marché pour les deux marques de 9,9% en avril dernier dans l'Union, le groupe au losange dans son ensemble ne fait pas mieux qu'il y a dix ans, avec le label Renault seul!

Recréé fin 2004 avec la première Logan voulue par l'ex-patron de Renault Louis Schweitzer, la marque roumaine offre aujourd'hui des produits redessinés, plus séduisants, comme les  Logan II et Sandero II. Mais les prix restent toujours ausis bas (moins de 8.000  euros en version de base, il est vrai extrêmement spartiate). Et c'est ce qui constitue son succès.

Dacia propose par ailleurs le 4x4 Duster, récemment restylé, qui est aujourd'hui le modèle le plus vendu du groupe Renault. Certes, Dacia n'est pas à l'abri de l'échec, comme avec le monospace Lodgy boudé par le public. Il n'empêche. Prix bas, simplicité d'utilisation, entretien économique dans un réseau Renault très dense, fiabilité fort correcte due à des mécaniques éprouvées, les Dacia séduisent, même si leur niveau de finition et leurs prestations restent forcément très moyennes...

Les Dacia constituent aussi le fer de lance de Renault hors d'Europe. Les Logan, Sandero, Duster  sont commercialisés d'ailleurs sous le label Renault hors d'Europe, de Turquie et d'Afrique du nord. Si le site roumain de Pitesti demeure la pièce maîtresse du dispositif industriel,  ces véhicules à bas prix sont aussi fabriqués dans les usines de Moscou (Russie), Curitiba (Brésil), Medellin (Colombie), Chennai (Inde), Téhéren (Iran), Casablanca et  Tanger (Maroc)..Le constructeur auto français a produit un million de voitures de sa gamme à bas coûts en 2013, à la fois sous les labels Dacia et Renault. Et, cette gamme enresgitre de très belles marges, selon Renault, même si, forcément, les profits dans l'absolu ne sont pas mirifiques, les marges portant sur des produits... pas chers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/06/2014 à 15:08 :
Le français est décidément indécrottable si j'en juge par ces commentaires ,il se plait chez lui et n'en sort pas mais n'oublie jamais de critiquer les autres et de faire dans le sarcasme sur ses propres produits. Il se lamente sur son sort de nouveau pauvre et je lui conseille donc de voyager un peu là où l'herbe est plus verte, histoire de s'aérer.
a écrit le 29/05/2014 à 10:10 :
Une nouvelle illustration de l'appauvrissement de la population française.
a écrit le 29/05/2014 à 0:05 :
Les français sont de moins en moins enclins à la camelote Volkswagen, qui ne sont que des sous-allemandes à l'histoire honteuse !
a écrit le 29/05/2014 à 0:05 :
Les français sont de moins en moins enclins à la camelote Volkswagen, qui ne sont que des sous-allemandes à l'histoire honteuse !
a écrit le 28/05/2014 à 20:15 :
Normal !! Nous sommes un "nouveau" pays pauvre... et cela ne va pas s'arranger
Réponse de le 29/05/2014 à 14:42 :
honecker est content ! bienvenu en RDA non excusez en RDF !
a écrit le 28/05/2014 à 17:14 :
Dacia est une preuve évidente, incontestable, de ce que la France de Chirac Sarkozy Hollande a sombré au rang de pays émergeant, ou la misère humaine, les travailleurs pauvres, le chômage et la dette d'Etat + dette des collectivités locales sont les seuls éléments qui ne cessent de se répandre, chaque jour un plus.
Le déclin se renforce,
***** le tourisme***** des friches industrielles va maintenant pouvoir devenir un tourisme à la mode, un modèle de ce que les autres pays doivent éviter,
les télévisions, les radios, les journaux à sensations du monde entier sont invitées à venir faire des reportages sur les bidons villes français, et aussi sur les "affaires" des politicards voyous de la République qui s'effondre sur elle même.
Réponse de le 28/05/2014 à 20:27 :
Et les Amsteldamois sont les plus pauvres d'europe, car les 3/4 roulent à vélo... Faites un tour au dehors de chez vous histoire de vous aérer, vous verrez...
a écrit le 28/05/2014 à 17:05 :
Bravo à Renault, car Dacia appartient à 100% à Renault. Bravo aussi à PSA qui vient aujourd'hui d'annoncer à l'AFP que les équipes de Sochaux allaient travailler le dimanche soir pour répondre à la demande de 308. Des jeunes et des chômeurs de longue durée vont être embauchés. C'est bien pour le pays et c'est mérité.
a écrit le 28/05/2014 à 16:16 :
bravo Renault
la vie n'est pas de rouler dans des voitures de 50.000 €
ou... pour 12% de la population ayant besoin de projection narcissique
a écrit le 28/05/2014 à 16:14 :
Merci à l'Union Européenne d'avoir mis en compétition dans un même marché à l'intérieur duquel les marchandises circulent librement, des ouvriers français à 1440 euros de salaire minimum par mois avec des ouvriers roumains à 15/200 euros de salaire minimum par mois.
Un grand gagnant, l'industriel : deux perdants, l'ouvrier français et l'ouvrier roumain. L'ouvrier roumain n'est pas l'ennemi de l'ouvrier français, c'est l'Europe telle que construire aujourd'hui qui est l'ennemie des deux.
a écrit le 28/05/2014 à 14:09 :
Je ne suis pas certains que la crise soit la seule cause de ce succès.
Jusqu'à présent, ce segment n’était pas occupé, c'est assez logique qu'une partie des clients achète sur cette gamme, a défaut de pouvoir acheter plus haut, ou tout simplement n'en on pas envie.
Il ne faut pas sous estimer la part des clients qui cherchent une voiture simple, qui n'ont pas d'amour particulier pour l'auto et qui achètent Dacia, même si ils ont les moyens d'acheter la gamme au dessus.
Tout le monde n'a pas envie de rouler en "premium", contrairement à ce que ces marques et leurs fans peuvent penser.
Reste qu'une partie est effectivement due à la baisse du pouvoir d’achat, mais ceux la achetaient des occaz avant, donc Dacia est-il représentatif de l’appauvrissement ?
a écrit le 28/05/2014 à 13:49 :
Avouons quand même qu'au niveau design c'est mieux et que pour beaucoup aller d'un point À à un point B distant d'une dizaine de km pourquoi dépenser le double ...quant à ceux dont le budget ne le permet pas, ben Dacia-Renault c pas si mal !
Réponse de le 28/05/2014 à 14:07 :
Entièrement d'accord. L'automobile n'est plus une dépense "plaisir" pour les Français mais juste un moyen de transport. On veut juste des voitures fiables, robustes et pas trop chères.
a écrit le 28/05/2014 à 13:34 :
Le succès de Dacia en France est normal vu que les Français ont un niveau de vie qui est en train de tendre vers celui de la Roumanie, là justement d'où viennent les Dacias!
a écrit le 28/05/2014 à 13:13 :
Peut-être aussi que Dacia produit des voitures en phase avec une demande que Renault, Peugeot et Citroën préfèrent ignorer...
a écrit le 28/05/2014 à 13:07 :
Pas de quoi pavoiser , la France se tiermondise , c'est tout .. merci à nos hommes politiques depuis 1974 ...et merci à ceux qui ont votés pour eux , dont je fais partie : chirac en 95 et sarko en 2007 de bon gauchos de droite ..lol...
Réponse de le 28/05/2014 à 14:11 :
Beaucoup ne veulent pas plus, même avec des moyens financiers leur permanentant la gamme au dessus, tout comme des gens à l'aise n'ont pas forcément de haut de gamme.
Autophobie actuelle, répressions, saturation dans les grandes villes ne donnent pas envie de prendre mieux, même avec le porte feuille bien garni. Une part non négligeable des ventes est aussi là.
a écrit le 28/05/2014 à 12:50 :
TANT QU'IL N’ACHÈTENT PAS DE LOW COST VW..
a écrit le 28/05/2014 à 12:07 :
"Certes, Dacia n'est pas à l'abri de l'échec, comme avec le monospace Lodgy boudé par le public. " peut-être pas un succèe en France, mais il est bien vendu dans d'autres pays hors Europe.
a écrit le 28/05/2014 à 12:05 :
plutôt que les sempiternels discours de nos politiques sur l'état du pays le niveau record de Dacia montre la paupérisation acceleree de la France
Réponse de le 28/05/2014 à 12:21 :
Je partage (malheureusement) votre commentaire.
AgainParis
Réponse de le 28/05/2014 à 13:02 :
Je ne partage pas complétement votre point de vue. On peut aussi penser qu'une part importante de la population ne souhaite pas mettre dans une voiture un prix élevé, et pour se dire que ce n'est qu'un bpete moyen de locomotion. De plus pour faire en moyenne 10.000 km par an (je ne connais pas les chiffres exactes), une voiture basique peut très bien s'en accomoder.
Cela laisse plus de place pour remplacer un téléphone portable par un smartphone qui coûte pour beaucoup le prix d'un très bon PC portable, et qui aura volontairement (ou involontairement) une durée de vie de 2-3 ans...
a écrit le 28/05/2014 à 12:00 :
Les ventes à pertes de Daciarenault n'impressionnent personne,
attendons les pertes de Renault qui a dissimulé ses comptes du 1er trimestre 2014.
a écrit le 28/05/2014 à 11:41 :
Pas une référence au groupe Volkswagen, c'est un première depuis longtemps dans un article d'AGV. Plus serieusement, j'ai eu une Sandero (Blackline, 1.2 16v) dont j'ai été ravi. Pas un souci en 2 ans, pas une panne d'électronique et aucun problème de mécanique. Vraiment une super voiture que je conseille à tous les jeunes comme première voiture ou comme voiture de complément pour la famille. Par contre à 130 sur l'autoroute on a en permanence l'impression que la voiture va décoller tant les elle fait du bruit (ce qui pose également un petit souci pour écouter tranquillement la musique à "haute" vitesse).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :