Construction et autoroutes : Vinci réalise un bénéfice net supérieur au niveau d'avant-pandémie

Porté par la reprise du trafic aérien, et le dynamisme du BTP, le géant de la construction et des infrastructures de transports a enregistré au premier semestre 2022 un bénéfice net de 1,9 milliard d'euros, supérieur à l'avant-pandémie.
Le groupe Vinci confirme ses perspectives annuelles.
Le groupe Vinci confirme ses perspectives annuelles. (Crédits : Charles Platiau)

Vinci profite encore à plein du rebond de l'après-Covid. Le géant de la construction et des infrastructures de transports a enregistré au premier semestre 2022 un bénéfice net de 1,9 milliard d'euros, supérieur à l'avant-pandémie et plus que doublé par rapport à 2021, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué. Le chiffre d'affaires du groupe est également nettement au-dessus des niveaux d'avant-crise, à 28,52 milliards d'euros (+26% par rapport à 2021).

« Vinci a réalisé une performance d'ensemble très solide au premier semestre 2022, la quasi-totalité des pôles de métiers ayant dépassé leurs niveaux de chiffre d'affaires et de résultats pré-crise sanitaire », a commenté le PDG du groupe Xavier Huillard, cité dans le communiqué.

Ces résultats sont supérieurs aux attentes des analystes, qui tablaient plutôt sur un chiffre d'affaires semestriel autour de 27,23 milliards pour Factset et 27,36 milliards pour Bloomberg, et un bénéfice net autour de 1,5 milliard dans les deux cas. Ils viennent confirmé la reprise d'activité observée en début d'année.

Lire aussiADP et Vinci Airports accélèrent leur redressement mais restent loin de 2019

Porté par la reprise du trafic aérien

« Les résultats et le cash-flow de Vinci Airports se sont redressés de façon spectaculaire grâce à l'accélération de la reprise du trafic aérien et aux effets des plans d'économies réalisées. Le trafic est désormais très proche de son niveau de 2019 dans de nombreuses plateformes du réseau », a noté Xavier Huillard.

Le groupe a d'ailleurs légèrement relevé ses objectifs pour cette branche de son activité.

Alors qu'il visait « un trafic en 2022 d'environ 60% de son niveau de 2019 et un résultat net proche de l'équilibre », compte tenu d'une reprise plus forte et rapide qu'attendu au 1er semestre, il table désormais - hors reprise épidémique - sur « un trafic sur l'ensemble de l'année proche de 70% de son niveau de 2019, conduisant à un résultat net et à un cash-flow libre positifs ».

Et la construction et le trafic routier

La branche construction, qui pèse pour près de moitié dans le chiffre d'affaires du groupe, a vu celui-ci progresser de 10,7% à 13,45 milliards d'euros. Son résultat opérationnel, très saisonnier, s'élève à 254 millions d'euros, en progression de près de 20% par rapport au premier semestre 2021.

S'agissant du trafic routier, alors que les autoroutes françaises pèsent lourd dans l'activité du groupe, « Vinci Autoroutes enregistre un trafic supérieur à celui de 2019 tant pour les véhicules légers que pour les poids lourds », a commenté Xavier Huillard. Toutefois, « la tendance pour les véhicules légers est affectée par la hausse des prix des carburants », alors que pour les poids lourds, l'activité « reste bien orientée », a-t-il précisé.

Compte tenu de ces résultats, le groupe confirme son objectif d'un résultat net 2022 supérieur à son niveau de 2019.

(Avec AFP)

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 29/07/2022 à 11:56
Signaler
S'ils pouvaient refaire leurs infrastructures avec ce fric plus régulièrement cela éviterait que le boucan des bagnoles et des camions qui ont prit 4 tonnes de charge suplémentaire, je précise, comme si ça ne suffisait pas 40 tonnes, au lieu de le pl...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.