La France au bord d'une nouvelle crise du logement neuf

 |  | 747 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : Philippe Wojazer)
Les promoteurs immobiliers et les constructeurs de maisons individuelles considèrent qu'une "crise du logement commence à s'installer". Face au peu de mesures pour l'habitat neuf dans le plan de relance gouvernemental, les professionnels appellent à "un plan de sauvetage".

Un écart de 1 à 10. Si l'Etat mettra 6,7 milliards d'euros pour la rénovation dans le cadre du plan de relance gouvernemental, il n'en investira que 650 millions d'euros dans la construction neuve. 350 millions seront alloués aux maires bâtisseurs, c'est-à-dire ceux qui construisent au-dessus d'un certain seuil, mais les modalités n'ont pas encore été précisées par l'exécutif. Les 300 millions restants viseront à soutenir des opérations de recyclage de friches.

Les professionnels de l'immobilier neuf auraient aimé davantage d'appui pour pérenniser leur activité. Lors d'une visio-conférence ce 17 septembre 2020, la présidente de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a déclaré qu'une "crise du logement [commençait] à s'installer", pour alerter la ministre en charge du secteur Emmanuelle WargonEntre le 1er avril et le 30 juin 2020, c'est-à-dire pendant le confinement et le premier mois du...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/09/2020 à 15:39 :
dans une ville moyenne du sud de la France 1 logement sur 8 est vacant. La moitié 1/16 est en en vente depuis 2 ans. Mais
1) plus personne ne veut habiter en ville
2) tout le monde veut sa maison avec piscine
3) tout le monde a besoin de 2 voitures, scooters, pour aller au travail, à l' école,
4) tout le monde veut la fibre dans son coin
5) tout le monde va faire ses courses à l hypermarché le plus proche
6) tout le monde soutenait les gilets jaunes parce que la vie est dure.
Heureusement il reste la télé payante, netflix, les applis sur mobile...

Le français le pire citoyen au monde qui veut tout et son contraire.
a écrit le 20/09/2020 à 12:05 :
La France n'a plus besoin de logements neufs, sinon en zone urbaine ... L'effort doit porter sur la rénovation du bâti ancien, éventuellement via des incitations fiscales fortes. Nos magnifiques bâtiments sont détruits, faute de personnes suffisamment courageuses et riches pour engager des rénovations bien trop coûteuses en l'état de la fiscalité.
a écrit le 20/09/2020 à 0:49 :
Ils vendraient beaucoup mieux surtout s'ls baissaient leur prix !! hors d'atteinte!! il faudrait 3 vies pour les payer!
a écrit le 19/09/2020 à 16:23 :
Tant mieux ! quelques horreurs architecturales de moins! Si seulement le betonnage des campagnes par le pavillonaire industriel pouvait s'arreter!
a écrit le 19/09/2020 à 12:44 :
Toujours ce manque d'infrastructure dans les villages, qui pousse la soit disant démographie galopante vers la périphérie des métropoles?
a écrit le 18/09/2020 à 18:55 :
On veut nous faire croire a un boum démographique alors que des villages se dépeuplent par manque infrastructure!
a écrit le 18/09/2020 à 18:54 :
On veut nous faire croire a un boum démographique alors que des villages se dépeuple par manque infrastructure!
a écrit le 18/09/2020 à 9:26 :
A croire que la démographie est galopante et qu'il n'y a plus de place dans les villages abandonnés par l’État qui enlève toute infrastructure permettant d'y vivre!
a écrit le 18/09/2020 à 8:38 :
Les promoteurs immobiliers et les constructeurs de maisons individuelles considèrent qu'une "crise du logement commence à s'installer"

"Commence à s'installer" !? LOL !

Cela fait 20 ans que le lobby de l'immobilier fait tout pour faire exploser les prix afin de mieux spéculer sur nos logements et générer des millions de gens qui bossent mais doivent dormir dans leurs bagnoles parce que 20000 euros le m2 ils ne peuvent pas se le payer.

Qu'ils lâchent leur os à ronger pour une fois, qu'ils cherchent d'autres façons de lutter contre leur pathologique ennui autrement qu'en faisant coucher les salariés dehors ! Un des secteurs les plus destructeurs de ce fait du pouvoir d'achat et donc puissant générateur de crise économique.

Ces pleurnicheries de la part d'acteurs bien trop gras sont particulièrement indécentes.
a écrit le 17/09/2020 à 19:39 :
Comme si on pouvait continuer de construire du logement neuf indéfiniment !?
Il est normal qu'après de (trop) nombreuses années de croissance, ce secteur connaisse une décroissance. Vive la rénovation de l'ancien et le gel des PLU !!!
a écrit le 17/09/2020 à 18:46 :
Je crois que dans les agglomérations urbaines, on a assez bétonné comme cela.
a écrit le 17/09/2020 à 18:13 :
ben oui
le gouvernement francais a annonce la distribution de cheques a tout le monde ( cheques payes par personne via des prets gratuits que la bce doit faire avant d'annuler les dettes sans aucune consequence economique)
forcement, ils veulent leur part
bon, sinon, le logement est devenu hors de prix, faut peut etre commencer a se poser les bonnes questions
on n'eteint pas un incendie avec un autre incendie

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :