En Italie, le nombre de nouvelles contaminations au Covid-19 a presque doublé en 24 heures

 |   |  300  mots
(Crédits : YARA NARDI)
318 nouvelles contaminations en 24 heures alors que la veille, lundi 1er juin, ce nombre était de 178. L'inquiétude rebondit dans la Péninsule, particulièrement en Lombardie, la région la plus touchée par l'épidémie et qui compte plus de la moitié des nouveaux cas de ce mardi 2 juin. Depuis le 21 février, l'épidémie a tué 33.530 personnes dans la péninsule, faisant de l'Italie le troisième pays le plus touché au monde, derrière les États-Unis et le Royaume-Uni. Pour autant, la tendance à la baisse (nombre de cas et de décès) semble s'installer de manière durable.

Le nombre de nouveaux décès liés au Covid-19 s'est élevé mardi en Italie à 55, contre 60 la veille, a annoncé la Protection civile qui a comptabilisé 318 nouvelles contaminations en 24 heures contre 178 de plus la veille.

Depuis le 21 février, l'épidémie a tué 33.530 personnes dans la péninsule, faisant de l'Italie le troisième pays le plus touché en termes de décès, derrière les États-Unis et le Royaume-Uni. Si l'on considère le nombre de contaminations confirmées, qui s'élève quant à lui à 233.515, l'Italie se situe alors au sixième rang mondial, derrière les États-Unis, la Russie, le Brésil, l'Espagne et la Grande-Bretagne.

Lire aussi : Coronavirus : où en est-on de la pandémie dans le monde ?

Le rebond touche la Lombardie, la région la plus meurtrie d'Italie

Parmi les 318 nouvelles infections enregistrées mardi, 187 ont été signalées dans le nord de la Lombardie, la région italienne la plus touchée.

À partir de mercredi, Rome autorisera la libre-circulation dans tout le pays, ce qui pourrait entraîner la création de nouvelles zones de contagion dans d'autres régions, craignent certains gouverneurs régionaux. Les nouvelles règles permettront les gens de quitter la Lombardie sans restrictions.

La tendance se confirme d'une baisse de longue durée

Le nombre de personnes enregistrées comme étant actuellement porteuses de la maladie en Italie a baissé mardi à 39.893, contre 41.367 la veille.

Mardi, 408 personnes étaient en soins intensifs, contre 424 lundi, ce qui confirme une tendance à la baisse de longue durée. Parmi les personnes initialement infectées, 160.092 ont été déclarées rétablies contre 158.355 la veille.

L'agence de protection civile a déclaré que 2,477 millions de personnes avaient été testées pour le virus contre 2,452 millions lundi, sur une population d'environ 60 millions d'habitants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/06/2020 à 23:30 :
cet article et son titre sont ridicules, Monsieur Gavin Jones informez vous sur les chiffres, les statistiques disent bien le contraire. Cela n'est pas du bon journalisme .
a écrit le 04/06/2020 à 11:31 :
Virulence et contagiosité du virus sont en chute libre comme c'et souvent le cas avec les coronavirus. C'est ( presque) le bon moment pour l’attraper et donc acquérir une immunité. Les journalistes vont devoir trouver un autre sujet et nous, nous allons tousretrouver ce qui fait la vie, les sorties, les restos, les réunions de famille...
Bye Bye Corona
a écrit le 03/06/2020 à 18:48 :
Et c est repartie pour un tour
Nous n aurions pas dû confiner les moins de 65 ans
=> beaucoup moins d impact économique
=> peu de morts en plus
=> plus rapidement 60% des gens immunisés
a écrit le 03/06/2020 à 14:47 :
Le classement des pays les plus touchés en utilisant le nombre de cas sans prendre en compte la population n'a absolument aucun sens, et n'est utile que pour camoufler les mauvaises performances de certains pays.

Le classement cette semaine en nombre de morts par million d'habitants est le suivant (source: New York Post):
Belgique 830.5
Royaume-Uni 587.24
Espagne 580.58
Italie 553.93
Suede 432.38
France 429.83
Pays-Bas 346
Irlande 339.96
U.S.A. 320.93
Suisse 225.44

En toute rigueur, il faudrait probablement attendre la fin de la pandémie pour avoir les bons chiffres, comme elle n'est pas au meme stade dans tous les pays, mais c'est aussi le cas avec le seul critere du nombre de cas.
a écrit le 03/06/2020 à 11:23 :
Et on ne sait toujours pas pourquoi l'Italie est autant touchée ?
a écrit le 03/06/2020 à 11:21 :
sinon y avait un we prolonge avec des stats qui sont mal remontees, donc on en reparle fin de semaine
a écrit le 03/06/2020 à 9:38 :
Tester ne sert à rien si cela doit être fait sur une longue période.
Idem pour l'application Covid si trop peu de personnes ont téléchargé l'application.
a écrit le 03/06/2020 à 9:26 :
Ils sont contaminés et détectés en tant que tels : et alors ? Sont-ils malades ? Et le sont-ils gravement ? Donc pourquoi essayer de nous faire peur ? Arrêtons la psychose et osons vivre !
Réponse de le 03/06/2020 à 14:13 :
manipulation comme en FRANCE §

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :