Accor rachète une centaine d'hôtels en Europe pour 900 millions d'euros

Le groupe français restructure son portefeuille d'actifs immobiliers. Il exploitait les 97 hôtels concernés par la vente à travers des contrats de location variable.
À son arrivée à la tête du groupe français, l'homme a créé deux pôles distincts, un gestionnaire d'actifs immobiliers et un exploitant d'hôtels. (Photo : Reuters)
À son arrivée à la tête du groupe français, l'homme a créé deux pôles distincts, un gestionnaire d'actifs immobiliers et un exploitant d'hôtels. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)

Accor rachète les murs de 97 hôtels en Europe (12.878 chambres). Le groupe les acquiert auprès des fonds à qui ils les avaient vendus dans les années 2000, pour un montant global qui s'élève à 900 millions d'euros.

 Allemagne, Pays-Bas, Suisse 

Le numéro quatre mondial de l'hôtellerie précise dans un communiqué diffusé ce mardi qu'il prévoit de racheter 86 hôtels situés en Allemagne et aux Pays-Bas.  Exploités depuis 2007 par le groupe au travers de contrats de location variables, ils appartiennent pour le moment à deux fonds appartenant au britannique Moor Park Capital Partners.

Il ajoute être parallèlement être entré en négociations exclusives avec Axa Real Estate pour les 11 autres hôtels qui se trouvent, eux, en Suisse, et que le Français exploitait depuis 2008 également au travers de contrats de location variable. 

Restructuration du portefeuille d'actifs immobiliers

"Ces opérations constituent un signe fort de notre capacité à mettre en oeuvre rapidement la stratégie de restructuration du portefeuille d'HotelInvest (son pôle chargé de la propriété immobilière)", a déclaré Sébastien Bazin, PDG d'Accor depuis neuf mois, cité dans ce communiqué.

À son arrivée à la tête du groupe français, l'homme a créé deux pôles distincts, un gestionnaire d'actifs immobiliers et un exploitant d'hôtels. Dans une interview accordée à Reuters, il dit s'être donné "entre deux et trois ans" pour rendre HotelInvest aussi performant que ses pairs mais n'envisage d'en faire deux entités juridiques distinctes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 27/05/2014 à 10:44
Signaler
Et combien de Français y seront embauchés ?

à écrit le 27/05/2014 à 10:26
Signaler
Je suis loin d'être un puriste de la langue mais le niveau de ce texte est vraiment pauvre et il est rempli de fautes de Français...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.