Pour casser l'image d'un "TGV cher", la SNCF étudie un "tarif maximum acceptable"

 |  | 1016 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : Vincent Kessler)
Préparant une stratégie de reconquête du TGV, la SNCF planche sur une nouvelle gamme tarifaire dont la trame devrait voir le jour d'ici à l'été 2021. Selon son président, Jean-Pierre Farandou, elle doit passer par un ajustement des prix à la baisse, avec notamment la fin des prix élevés lors des réservations tardives. Par ailleurs, la SNCF s'attend à essuyer une perte nette de 5 milliards d'euros environ en 2020.

Frappée de plein fouet par la crise du Covid-19, la SNCF est à la peine. Le trafic est au plus bas, les pertes s'accumulent, et la dette se creuse. Après avoir essuyé une perte nette de 2,5 milliards d'euros au premier semestre, le groupe ferroviaire prévoit une perte du même ordre au deuxième semestre. Ce qui portera donc à près de 5 milliards d'euros le niveau de perte nette en 2020, un an après avoir déjà perdu 800 millions d'euros en 2019 à la suite de la grève contre la réforme des retraites.

"Je n'aurais pas dit cela avant le confinement numéro 2, parce que le deuxième semestre aurait été moins mauvais, mais là, nous ne serons pas loin de faire fois deux", a déclaré ce mercredi le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou, lors d'une audition devant la Commission de l'aménagement du territoire et du développement durable du Sénat.

Et de préciser :

"C'est autant d'argent qu'il faudra aller chercher sur les marchés financiers, car c'est autant d'argent qui manque dans les caisses."

En octobre, la SNCF a lancé avec succès un emprunt de 2 milliards d'euros sur trente ans.

La dette s'envole

Résultat, la dette de la SNCF, qui avait fortement décru...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/12/2020 à 23:28 :
Nous la question se pose pas, on n'a pas les moyens de se payer le TGV, le train c'était avant et banal, même le TER RER sans carte c'est impossible.
C'est un moyen de transport pour les riches, un truc drôle, chez les chinois le retour des compartiments, le moyen bordélique actuel pour ressembler aux avions ne donne pas l'envie du voyage.
"la compagne de voyage dont les yeux charmant paysage fait paraitre court le chemin"
(Brassens, pol), risque plus d'arriver, le tgv c'est moche comme un bus.
a écrit le 03/12/2020 à 14:33 :
en clair ça veut dire que la SNCF nous a escroqué pendant des années
Réponse de le 03/12/2020 à 16:24 :
pourquoi "escroqué" ? Le tarif est affiché, il plait ou pas.
Pour aller de Nice à la Corse, j'avais remarqué que les jours avant le départ (en mai) voyaient les prix du ferry grimper parfois 10€/jour, signe qu'il faut prévoir le voyage plus tôt, c'est tout. :-) [avec SNCM ça n'existait pas ce système] Pour le train il parait que c'est pareil, prévoir pour payer moins (moins voulant peut-être dire "le juste prix" ? ??). Mais ça veut dire avoir des certitudes sur les dates d'un voyage.
Le yield managment, copié des avions, c'est pour maximiser les profits, sans "escroquer". :-) Enfin pas trop.
Réponse de le 03/12/2020 à 18:43 :
Quand une entreprise gagne de l'argent, elle fait... des BENEFICES!! Un truc de dingue! Mais bon, peut être ne connaissez-vous pas grand chose à comment ça fonctionne l'économie d'une entreprise. Il coute combien à faire votre téléphone portable? Certainement moins cher que le prix auquel vous l'achetez...Alors imaginez quand il y a des promos !!
C'est pareil pour le train. Et heureusement qu'il y a des aides. Sinon, ça couterait plus cher et moins de personnes le prendrait. Et perso, je pense qu'on est escroqué dès que l'on achète.
a écrit le 03/12/2020 à 10:36 :
Ah! le mistral, c'était autre chose pour descendre dans le sud.
a écrit le 02/12/2020 à 21:22 :
Si le TGV était si cher tout le monde prendrait l'avion donc il faut croire qu'il est plutôt bon marché pour les voyageurs grâce aux subventions pour concurrencer déloyalement l'avion...
Réponse de le 04/12/2020 à 0:01 :
Ben à une époque, avant tout le tintoin de NDL, il y avait une ligne d'avions Angers Marcé/ Nice bien plus rapide évidement que le tgv et moins cher.
Depuis cet excellent aérodrôme bien situé capable de diviser le trafic de Nantes est plutôt mal vu, Imagine French Bee décidant de monter des lignes intérieures face aux tgv!, ça ferait désordre, chaque département possède un ou + aérodrome et le nouvel avion russe plus ou moins tout terrain pour les lignes difficiles pourrait être idéal.
a écrit le 02/12/2020 à 21:08 :
Je ne prends jamais le train, même entre Rennes et Roissy, je prends l'avion quand je suis en correspondance. Sinon, c'est la voiture. ma vieille 607 HDi consomme moins de 5 litres au cent @120km/h et j'ai presque 1500km d'autonomie avec un plein de 80l. Je ne prends jamais les autoroutes françaises et quand je me rends en Allemagne ou alsace, je passe par la Belgique. En train un aller retour certes rapide avec billet open c'est plus de 200 euros...a ce tarif je fais non seulement l'aller retour mais il me reste des sous pour une nuit d'hôtel et un restau. 200€= 160 litres de gasoil...
a écrit le 02/12/2020 à 18:25 :
C'est pas grave hein que le tgv soit un peu cher, il est plus rapide, c'est tous les autres trains qui le sont beaucoup trop !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :