Le réseau ferroviaire français jugé parmi les plus performants d'Europe

 |   |  328  mots
Le BCG analyse  que la qualité du système ferroviaire est corrélée au niveau de dépense publique par habitant et l'importance du fléchage des investissements publics vers les infrastructures.
Le BCG analyse que "la qualité du système ferroviaire est corrélée au niveau de dépense publique par habitant et l'importance du fléchage des investissements publics vers les infrastructures". (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)
Après tant de critiques ces derniers mois, les appels du patronat pour l'ouverture à la concurrence, etc., ce palmarès va mettre du baume au cœur des patrons de la SNCF et de RFF. Selon un rapport du BCG, en effet, la France dispose du 3e système ferroviaire le plus performant d'Europe. Le BCG la classe derrière la Suisse et la Suède, soulignant notamment sa bonne qualité de services.

"Comme la Suisse, la Suède, le Danemark, la Finlande et l'Allemagne, la France s'illustre par son système ferroviaire particulièrement performant", affirme Agnès Audier, directrice associée et coauteur du rapport.

La France dispose ainsi du 3e système ferroviaire le plus performant d'Europe, derrière la Suisse et la Suède, ex-aequo avec le Danemark, selon un rapport du cabinet de conseil Boston Consulting Group (BCG) publié mardi 28 avril. Cette étude a évalué la performance des réseaux ferroviaires de 25 pays européens sur la base de trois critères: l'intensité d'utilisation du système ferroviaire, la sécurité et la qualité des services dispensés. Et c'est notamment dans cette catégorie que la France s'illustre, puisqu'elle est classée deuxième ex æquo derrière la Finlande. Le BCG donne ainsi un bon point à la France pour la ponctualité de ses services ferroviaires, la vitesse et le rapport qualité-prix.

Dans la précédente étude du BCG, en 2012, la France faisait déjà partie des meilleurs pays européens en ce qui concerne la performance du système ferroviaire, mais elle était mieux classée, au 2e rang, derrière la Suisse.

Dix pays européens pâtissent de problèmes de sécurité

A contrario, dix pays obtiennent de mauvaises notes pour la performance de leur système ferroviaire, en raison de problèmes de sécurité: le Portugal, la Pologne ou encore la Slovaquie figurent dans cette liste.

Le BCG estime que "la qualité du système ferroviaire est corrélée au niveau de dépense publique par habitant et l'importance du fléchage des investissements publics vers les infrastructures". Or, la Pologne et la Slovaquie, notamment, allouent la majorité des subventions publiques à des opérateurs ferroviaires.

Toutefois, le cabinet de conseil précise que "cette corrélation ne veut pas dire qu'une allocation plus efficace des subventions est une baguette magique pour améliorer la performance ferroviaire".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/04/2018 à 9:15 :
Si les cheminots ne faisaient pas grève depuis la nuit des temps pour un oui ou pour un non.....ils seraient plus crédibles aujourd'hui... dommage !
a écrit le 01/03/2018 à 12:39 :
La France doit prendre exemple sur le modèle ferroviaire japonnais, c'est une certitude.
Réponse de le 02/03/2018 à 11:51 :
Connaissez vous le tarif d’un billet de train au Japon....
a écrit le 27/02/2018 à 8:46 :
De qui se moque t on.....allez donc voir au Japon sur la régularité des horaires !
La sncf a toujours de bonnes raisons pour être en retard.....vraiment pas crédible!!!!!!!!
Réponse de le 02/03/2018 à 11:54 :
Comparer avec le Japon jusqu’au bout....
De gros moyens humains sont mis en œuvre (coût)
Comparer le prix d’un billet et vous verrez
a écrit le 06/05/2015 à 10:50 :
Oui pour une fois il faut bien l'avouer ce n'est pas une info. totalement érronée. J'ai bon nombres de collegues de travail européen non-francais qui ont pu comparer avec le "ferrovier" francais. Oui nos TGV ne fonctionnent pas si mal que ça. Nos TGV pas le reste mais il vrais que c'est la partie la plus rentable de la sncf (il serait peut-être temps de privatiser ces profits...;) ) cela ne doit pas cacher les autres difficulters que rencontre les "usagers". mais bon c'est bien connu, ils n'ont pas suffisament de moyen...;)
a écrit le 04/05/2015 à 15:25 :
On se demande quelle partie du réseau ferroviaire francais le cabinet BCG est allé tester ... certainement pas les vieux intercités qu'on paye une fortune pour voyager dans des wagons vétustes et sales! Exemple : 22 euros pour faire Paris/Orleans (120km). Lorsqu'ils sont en grève les agents de la SNCF nous répètent "on se bat pour maintenir le service public car la sncf c'est un bien qui appartient a tous les francais" ... saut que ces français-là (qui ont payés mainte fois pour recapitaliser la SNCF et RFF) ... ils n'ont plus les moyens de voyager en train! C'est une honte absolue.
a écrit le 29/04/2015 à 20:13 :
J'espère que personne n' a commandé en France cette consultation, comment peut on comparer des pays, des chemins de fer aussi dis parâtre. tout cela n'est pas sérieux.
des renseignement doivent être pris, cela me semble judicieux pour connaître qui a diligenté cela et le coût que cela a occasionné, est ce de l'argent public????.
a écrit le 29/04/2015 à 18:59 :
Et bien c'est inquiétant, je ne suis pas pressé de les prendre... Quand on voit les retard de la SNCF, c'est risqué de prendre les transports ferroviaires dans les autres pays.
a écrit le 29/04/2015 à 12:04 :
Pour moi, le train fonctionne globalement très bien en France en moyenne ( on pourra toujours trouver des extrêmes) , à l'exception des jours de grève qui sont trop nombreux et vraiment insupportables. La comparaison avec la Suisse est absurde et sans objet: pays plus petit, relief, etc...les objectifs des réseaux respectifs sont forcément différents, ce qui conduit à des choix différents. Et globalement, le personnel SNCF dans les gares et les trains est vraiment très serviable, rien à voir avec la mentalité des suisses
Réponse de le 29/04/2015 à 19:00 :
Essayez un Paris Bourges, vous verrez vite les limites de la SNCF.
a écrit le 29/04/2015 à 9:45 :
Les usagers de la SNCF victimes de ses dysfonctionnements et retards permanents, quotidiens, vont vraiment se demander qui a enquêté et comment a été réalisée l'enquête...
a écrit le 29/04/2015 à 9:44 :
Les usagers de la SNCF victimes de ses dysfonctionnements et retards permanents, quotidiens, vont vraiment se demander qui a enquêté et comment a été réalisée l'enquête...
a écrit le 28/04/2015 à 22:25 :
Pourquoi dénigrer le rail suisse ? Tous les spécialistes du domaine ferroviaire vous confirmeront que les CFF sont à la pointe dans de nombreux domaines: réseau le plus dense d'Europe, à la pointe des innovations technologiques (système de gestion des trains et d'optimisation des vitesses pour diminuer la consommation électrique), réseau entièrement électrifié, tunnel ferroviaire le plus long au monde (Gothard), etc...

De plus, la Suisse a fait le choix stratégique d'optimiser les correspondances et de mettre en place des horaires cadencés au lieu d'optimiser la vitesse et d'avoir des correspondances pourraves. Il s'avère un résultat porte-à-porte meilleur pour le client avec une consommation énergétique nettement inférieure que les TGV.

Certes, le réseau suisse est 6x plus petit qu'en France mais le nombre de passagers transportés n'est que 3x moindre. De même, le fret ferroviaire a une part de marché de 33% en Suisse alors qu'il n'a que 11% en France (merci les amis camions qui bouchonnent les autoroutes).

Alors que la productivité du rail a augmenté de 20% en France entre 1996 et 2013, elle a dépassé 80% en Allemagne et en Suisse.

1er de classe... est-ce vraiment volé ?
a écrit le 28/04/2015 à 17:30 :
Il faut beaucoup de malhonnêteté ou d'incompétence pour prétendre, comme le BCG, comparer des réseaux comme celui de la Suisse, ou du Danemark, avec la SNCF, alors que leur nature et leurs dimensions sont plus proches de celles du RER grand-parisien. Ou pour classer le réseau danois sur un podium européen, alors que son exploitation est restée profondément perturbée depuis près de dix ans à la suite de deux mauvais choix stratégiques: Miser sur le Diesel pour les (modestes) "grandes lignes", au lieu de les électrifier, et commander les rames Diesel requises á un constructeur italien (Ansaldo Breda), qui n'a livré que de la ferraille.impropre á une exploitation régulière..
Si l'on veut comparer la SNCF, c'est avec la RENFE espagnole ou la DB allemande qu'il faut le faire, L'une et l'autre ont dépensé pour des lignes nouvelles bien plus que la France, l'Espagne à la tête de 3000 kilomètres, n'atteint même pas en trafic le cinquième de ce que transporte le TGV en France, l'Allemagne a au plus stabilisé ses chiffres de clientèle, alors que le TGV l'a doublée en France.
a écrit le 28/04/2015 à 15:48 :
Le nombre d'heures de grève /jours n'est évidement pas prit en compte........!
a écrit le 28/04/2015 à 15:21 :
Ce classement est idiot .Comment comparer le réseau ferroviaire français au réseau suisse.D'accord le comparer au réseau de la région PACA ,cela irait .En plus les trains de grandes lignes qui traversent la Suisse sont pratiquement tous des TGV français .Et ensuite sur le réseau secondaire ce sont des tortillards de montagne.Quant à la prétendue exactitude suisse ,c'est de l'histoire ancienne .Quant à la Suède je ne connais pas .Mais pour moi ,le réseau français est de loin le meilleur et depuis longtemps !!!!!!
Réponse de le 29/04/2015 à 13:29 :
Cher ami,
Il serait préférable de mieux te renseigner sur le système et le réseau des chemins de fer suisse car tes dires sont d'une absurdité indéniable. ABE
a écrit le 28/04/2015 à 12:27 :
La ponctualité de la SNCF ?!?! C est de l humour ? De l ironie ? Du trolling ? Je comprends pas la...
Réponse de le 28/04/2015 à 14:55 :
Non, une simple réalité, si on ne tient pas compte seulement de la situation catastrophique de certaines lignes de région parisienne ou du sud de la France... et si on compare ce qui est comparable.
Réponse de le 28/04/2015 à 16:01 :
Le 27 avril, 6h de retard pour le Nancy-Paris, cause panne electrique.
Le 24 avril, jusqu'à 2h45 de retard pour les TER passant par Agde, cause un TGV en panne.
Le 16 avril, 6h de retard pour un Paris-Montluçon, cause en panne.
...
Je continue ou vous acceptez que les pannes et retard ne concernent pas que la région parisienne et PACA ? Parce que là j'ai fait que depuis mi avril 2015, mais la liste est longue :)

Ensuite on peut passer à la ligne A du RER que je connais bien (côté SNCF bien sûr) ou la ligne L pour Saint Lazare. Je laisserai les autres internautes parler de leurs lignes :)
Réponse de le 28/04/2015 à 16:44 :
C'est bien possible quelques retards, non, après tout. Et puis encore heureux que ce soit 1 train quelques fois sur au moins je pense + de 1 000 trains qui circulent en France chaque jour.
Réponse de le 28/04/2015 à 23:28 :
Bah c'est toujours moins de retards qu'à l'étranger. L'Allemagne est horrible de ce point de vue.
a écrit le 28/04/2015 à 10:21 :
ne m'en voulez surtout pas, mais l'image qui illustre ce papier, à mon humble avis, elle a été mal choisie. Elle montre un TGV français au moment de son record de vitesse (un record qui vient d'être pulvérisé par le train japonais à lévitation magnétique) mais, hélas, c'est raté. Différemment de comme font les trains asiatiques (japonais et chinois) lors de leurs records, dont les images montrent toute une rame avec des passagers, l'image de ces deux locomotives solitaires accouplées nous procure un sentiment de désolation, de dépouillement, voire d’écœurement même. Ce n'est pas la meilleure image que l'on pourrait montrer de notre TGV, sincèrement.
Réponse de le 28/04/2015 à 12:03 :
Superbe, vous avez donc changé la photo et pour le mieux. L'actuelle, très bien choisie, dans une seule image, affiche cet air de mobilité tellement familier à nos TGV. Merci et encore bravo !
Réponse de le 28/04/2015 à 13:48 :
Il ne faut pas denigrer le tgv qui reste une réussite.
Ne pas oublier non plus que la vitesse des TGV chinois a été baissé suite à un accident ferroviaire ni que les travaux en infrastructures au Japon et en Chine ont été très lourds.
Réponse de le 28/04/2015 à 14:52 :
C'est en 2003 que le Maglev japonais a "battu" le record de vitesse du TGV (si toutefois on peut les considérer dans la même catégorie), avec un 583 km/h qui n'a été dépassé par aucun vrai train sur rails.
Et ne vous en déplaise, il y avait en 2007 à bord de la rame V150 plusieurs dizaines de "passagers", journalistes notamment, ainsi que de nombreux ingénieurs participant à la campagne d'essais.
Réponse de le 28/04/2015 à 19:00 :
Il y avait une poignée d'autorités et une poignée de journalistes dans un wagon, cela n'est pas le même qu'une rame pleine de passagers, voyons ! l'histoire c'est que la vitesse sur rail a déjà donné tout ce qu'il avait à donner. L'avenir c'est les trains à lévitation magnétique et dans ce cas, faute de moyens, la France est en retard. Hélas, c'est la réalité.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :