[#UEF2020] Le cri d'alarme de l'astrophysicien Aurélien Barrau

 |  | 52 mots
Lecture 1 min.
Pour l'astrophysicien grenoblois Aurélien Barrau, l'inféodation actuelle aux nouvelles technologies est une forme  « d'addiction 'perdant-perdant' qui abrutit et participe à la catastrophe écologique ».
Pour l'astrophysicien grenoblois Aurélien Barrau, l'inféodation actuelle aux nouvelles technologies est une forme « d'addiction 'perdant-perdant' qui abrutit et participe à la catastrophe écologique ». (Crédits : DR)
[Grands Entretiens] Il est astrophysicien, spécialiste ès « cosmologie, gravitation quantique, origine de l'univers et structure des trous noirs ». Il est également docteur en philosophie. Et féru de poésie. C'est de cette triple disposition qu'il a détaillé, le 12 octobre lors du Forum La Tribune Une époque formidable, l'état auquel la « folie humaine » prépare l'espace après avoir anéanti la terre.

La parole d'Aurélien Barrau est forte. Très forte. Surtout au moment où la crise sanitaire, la crise économique, la crise politique provoquées par la Covid-19 sont censées créer un électrochoc sur les prises de conscience écologiques.

A découvrir en replay, lors du Forum Une Epoque Formidable 2020 :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/11/2020 à 15:18 :
La Planète n'a pas attendu: elle a concentré des milliers de tonnes de déchets flottants en une île dérivant, vers l'équateur ou peut être clipper! Elle nous dit:" j'ai fait le plus dur , faites le reste"! De tels cerveaux, et un petit algorithme de rien, et commence les broyages, les démolécularisations (???), Les théories de nefs eco-mobiles à voile , et à panneaux, venant ronger ce cancer et le dissoudre dans les lumières de l'esprit! je vais écrire un poëme et les usines DE PVC d'OYONNAX , pfuitt! disparues, et pfuitt les labos de Bayer et Monsanto , et bzz les abeilles butinent, quant à Unilever , même pas une savonette ! Shell n'est plus qu'un coquillage qui sert d'assiette à un Vegan , velu, pour résister à Carrier et ses R14/20 et les normes , haro! Un conférencier en 1974 , (crise due au choc pétrolier de 73) Nous a affirmé que dans moins de 20 ans tout serait électrique ! Nous avons rétorqué qu'il fallait beaucoup d'uranium, de pétrole et du gaz , pour lui faire plaisir! A force de copuler , l'homme n'est rien de plus que 7.5 milliards de ventres! Et les plus riches meurent comme les savants et les poêtes et mon épicier. La dette carbone est colossale si on la calcule depuis Néanderthal et ses feux de bois! Ne prétendez pas que le verbe est la vérité, vous qui avez inventé le business de la dette carbone: chapeau!!
a écrit le 04/11/2020 à 16:51 :
Nous sommes beaucoup à vous écouter, Monsieur Barrau, et beaucoup, j'espère, à essayer de changer, malgré les impératifs de notre société et de la condition humaine. Ca fait 20 ans que ma famille et moi vivons, par choix, avec 1/2 salaire (temps partiel), en produisant nous-même quasiment tout ce qu'on peut pour notre consommation, sans chimie (alimentation, bois de chauffage, bois de service, etc...), y compris pour un ou deux voisins. Notre propriété s'y prête, nous sommes chanceux. Je ne tourne jamais la clef de contact de l'auto sans penser aux conséquences. Malgré tout, je vis presque comme tout le monde et me sens coupable, égoïste et impuissant. Les jeunes sont effectivement plutôt comme vous le décrivez (ordi plus que livres ou nature), c'est dommage. On se demande ce qu'on a fait faux dans l'éducation.
Je vous souhaite une écoute de plus en plus large et des actions radicales de beaucoup, du simple employé comme moi aux plus grands présidents de la planète.
a écrit le 26/10/2020 à 18:46 :
Bravo pour la foi ardente en l'anti-spécisme et sa défense argumentée de la part d'un penseur éminent pluri-culturel, au Verbe éblouissant.
La pleurnicherie sur les pertes d'emploi est éculée... en Californie, par exemple, le foie gras à été banni sans problème par une bonne gestion de la transition. . Le véganisme représente une lueur d'espoir "sine qua non" pour notre planète. Il s'agit seulement (!) du respect du Vivant.
Bravo aussi pour la dénonciation de l'impérialisme de
l' Homme - parasite qui, non content de saccager la Terre qu'il méconnaît , trop petite pour sa soif de domination, veut aller polluer l'univers !
Et quel animal serait assez fou pour détruire son propre habitacle ? Le champion des nuisances, toutes catégories, le Terrien. Heureusement, quelques rares marginaux, poètes et artistes, ont préservé leur faculté magique d'émerveillement...
a écrit le 23/10/2020 à 23:09 :
Quel talent
il est impressionnant,
on a très peu souvent l'occasion de croiser des personnes comme lui,
il faut bien reconnaitre qu'il a des capacités intellectuelles hors normes,
je dis souvent que ce mec, il ne m'en voudra pas, à 3 cerveaux,
si on commence à l'écouter, il est bien difficile de ne pas aller au bout.
Sans langue de bois, on en a besoin.
a écrit le 22/10/2020 à 23:40 :
Simplement vrai sur le constat. Pour l'action, la réduction de l'impact de notre modèle consumériste ne passera selon moi que par un changement radical des plus riches et des plus influents. En effet, ce sont eux les "role model" que les autres veulent copier. Quand un président d'une grande entreprise arrivera en Zoé ou en vélo au boulot et non en grosse berline, quand raconter ses vacances à l'étranger ne sera plus un marqueur de réussite ou rouler en Tesla ou en Porsche, alors peut-être que nous pourrons changer et respecter notre planète.
Réponse de le 23/10/2020 à 23:12 :
Oui la question est-ce possible .?
a mon sens oui certains d'ailleurs commencent a montrer des signes de vacillements.
a écrit le 22/10/2020 à 18:49 :
Le nombre d'humain sur terre est facilement calculable une fois le niveau de vie et le mode de consommation choisie. Actuellement nous consommons 2 fois plus que ce que la terre peut régénérer.
Définissons ce niveau de vie mondial standard. Et par une règle de trois et plus... Nous aurons une idée du seuil à ne pas dépasser.
Ça c'est Enarqiens...
Maintenant les plus adaptables survivrons, et malheureusement comme toujours, la nature fera le trie...
Ce peux être une somme nulle, voilà le risque de l'espèce !
a écrit le 22/10/2020 à 17:23 :
Cil vous plaid aréter les fote d'aurtografe dans veaux maissaje.
a écrit le 22/10/2020 à 17:00 :
On ne refait pas une espèce.
Ce processus n'est il pas inéluctable ?!!
a écrit le 22/10/2020 à 16:56 :
Personnellement je voterai pour celui qui parlera de la limitation des naissances dans le monde. Il n'y a qu'à se transposer avec les couveuses où il y a des milliers de poulet pour comprendre que ce n'est pas vivable pour nous non plus. Le monde devient fou parce qu'il y a beaucoup de drogués de virus de taliban et de daesh qui en fait ne sont là que pour réguler la population. Bien sûr je ne suis pas pour toute ces exactions. Je ne fais que regarder ce qui se passe et je pense qu'à 5 ou 6 milliards sur la terre nous étions plus heureux il me semble que nous devrions viser ce nombre et ne pas aller plus loin pour le bien de tous. Ne pas vouloir vivre dans la surpopulation c'est faire preuve de sagesse. Une Humanités digne de ce nom doit être capable de se réguler toute seule.
a écrit le 22/10/2020 à 16:39 :
La machine est en marche depuis que l'homme est homme,chacun y va de son explication,tout le monde court après l'argent,nous sommes insatiable,rien n'y fera rien.quelle est la raison pour laquelle nous sommes ainsi,c'est uniquement notre instinct de survie,il est ancré dans nos gènes que la vie n'existera plus un jour sur terre et c'est pour celà que nous devons progresser et trouver une solution pour éviter notre extinction,en attendant nous devons nous occuper,ainsi va la vie et aucune solution n'existe.n'ayons aucune crainte quand à la survie de la planète,quand le moment sera arrivé elle saura régler le problème elle-même,en attendant vivons notre vie profitons un maximum en sachant que la vie est une longue souffrance et laisser faire tous ceux qui ont la science infuse.il n'y a pas de problème,c'est notre cerveau qui décrète qu'il y en a un,vivons profitons et restons égoïste!!!!
Réponse de le 22/10/2020 à 23:01 :
Très intéressant mais point de vu de milieu social qui oublie que internet peut donner accès à l'information et la connaissance partagée par des populations pauvres ou isolés qui ne connaissent pas la poésie.Les livres ne sont pas dans les petits villages d'Éthiopie ou d'Amazonie. Ces populations se transmettent le savoir par leurs sages ou leurs anciens. Donc le progrès n'est pas forcément les livres mais la conscience et la connaissance de son vivant. Tous nous sommes destinés à mourir. Mais que faire de son vivant ? Il faudrait se mettre dans la peau des derniers indigènes se serait un début de réponse. Nous sommes pas grand chose dans ce monde mais avec un impact effarant. mais être conscient que la nature est bien plus intelligente que nous est un début de réponse.
a écrit le 22/10/2020 à 14:26 :
Et oui, certains êtes humains ayant les pieds bien sur terre touchent du doigt toute la profondeur de la connerie humaine. Les autres, soient disant énarques, messagers d'un dieu intangible, rois de la finance, sont tellement égoïstes, tournés vers eux même, avides de pouvoirs en tout genre, qu'ils nous précipitent plus vite que la vitesse de la lumière, à notre extinction. Après tout, c'est peut être mieux pour la planète qui doit avoir hâte de voir disparaître cette race insignifiante, n'apportant sur malheur, guerres et désolation. Ces êtres humains, malgré toute leur soi disant intelligence, incapables de vivre ensemble en bonne intelligence..... Les prochaines espèces feront sans aucun doute mieux..... y'a pas de mal !!!!
Réponse de le 22/10/2020 à 15:07 :
En accord total avec votre commentaire.
Cordialement.
Réponse de le 22/10/2020 à 16:43 :
Monsieur il existe sur terre deux êtres humains les pre-adamiques et les adamiques dans les textes bibliques quand dieu chasse Adam du paredes(jardin et non du paradis) dit mais seigneur ils vont nous tuer(EVE Adam Caen Abel et l oublie SETH) les adamiques commence à etre supérieur au pre-adamique vous comprenez maintenant les problèmes humains que cela cause
a écrit le 22/10/2020 à 14:14 :
Aurélen Barrau, c'est une astrophysicien? Un écologiste spécialiste du climat? Un épidémiologique? Un politicien? Il a beaucoup de cartes à son jeu!
a écrit le 22/10/2020 à 12:41 :
Continuez de nourrir pour faire REFLECHIR aux valeurs.
a écrit le 22/10/2020 à 9:23 :
Plus on possède et plus on est possédé. Hélas, guidée par une oligarchie dégénérée par sa pathologique et exponentielle cupidité, l'humanité ne laissera qu'une trace de m... dans l'histoire de l'univers et vu que les abrutis ont tout on ne peut même pas espérer la création d'une véritable IA qui aurait pu nous succéder et tenter de sauver l'honneur.

Oui ya de quoi se désespérer. Mais l'idiot lui, ne regardant que son nombril n'a aucune vision dépassant le bout de son nez.
Réponse de le 22/10/2020 à 11:51 :
Vous avez résumé parfaitement la situation, ma pensée, et mon désespoir...
Réponse de le 22/10/2020 à 13:20 :
Hubble n'a vu venir ni le covid19 ni le covid islamiste . Comme toujours quand homo sapien prend le ciel sur la tête il implore les dieux , ces créatures bien pratiques pour dissimuler ses incapacités . Remplacer Jupiter par l'intelligence artificielle est une idée à creuser .
Réponse de le 22/10/2020 à 18:27 :
D'accord avec vous l'humanité et le virus de la terre qui n'apporte que la perte de notre planète

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :