La consommation de bière repart, après 30 ans de baisse

 |   |  336  mots
Avec 800 brasseries réparties sur tout le territoire, la France est le troisième pays européen en nombre de sites de production.
Avec 800 brasseries réparties sur tout le territoire, la France est le troisième pays européen en nombre de sites de production. (Crédits : Reuters)
La boisson au malt séduit de nouveau les Français et de plus en plus... les Françaises. Après une baisse continue pendant 30 ans, ses ventes ont augmenté de 3,1% en volume en 2015.

La consommation française de bière a renoué avec la croissance en 2015 après une trentaine d'années de baisse, tirée par la multiplication des brasseries et des variétés de bières, et par les femmes qui commencent à y prendre goût.

2015 est "la première année où il y a un effet positif certain", avec une croissance de 3,1% en volume, alors que les ventes de bière avaient connu "une baisse tendancielle de 1% par an sur les 30 dernières années avec une diminution du nombre de brasserie et de la consommation", a expliqué le président de l'association des Brasseurs de France, François Loos.

Le marché français "rattrap[e] ainsi le niveau du début des années 2010, grâce à un renouvellement de l'offre et une météo très favorable, notamment en arrière saison", selon les Brasseurs de France.

Une offre diversifiée

Cette croissance est due "à l'offre qui se multiplie" avec plus de brasseries, un développement des bières artisanales et régionales et de nouveaux consommateurs notamment féminins, selon François Loos.

Selon une étude menée par Brasseurs de France, 59% des femmes déclaraient ne jamais boire de bière en 2015, contre 63% en 2014.

Des producteurs plus nombreux

Avec 800 brasseries réparties sur tout le territoire, la France est le troisième pays européen en nombre de sites de production. 70% des bières consommées sont d'ailleurs produites sur le territoire français. Le nombre de brasseries a été multiplié par deux en cinq ans, offrant plus de 2.000 marques de bières, alors que dans le même temps, la consommation de bière s'est stabilisée globalement autour de 20 millions d'hectolitres.

Mais avec une consommation totale d'un peu plus de 20,6 millions d'hectolitres de bière en 2015, soit 30 litres par an et par habitant, la France, où le vin se taille toujours la part de lion, n'est cependant que le vingt-sixième pays consommateur de l'Europe des 28, en volume.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :