Bercy met un nouveau coup de pression sur les assureurs

 |  | 692 mots
Lecture 4 min.
Le ministre de l'économie, Bruno Le Maire, exige des assureurs un gel des primes pour 2021 pour les restaurateurs, les cafetiers et les hôteliers.
Le ministre de l'économie, Bruno Le Maire, exige des assureurs un gel des primes pour 2021 pour les restaurateurs, les cafetiers et les hôteliers. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Le ministre de l'économie Bruno Le Maire lance un ultimatum aux assureurs pour un gel des primes pour les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie. Avec la menace d’une nouvelle taxe sur la profession d’1,2 milliard d’euros.

Quelque chose ne va plus au royaume de l'assurance. Depuis le début de la crise sanitaire, les assureurs sont dans le collimateur des pouvoirs publics, des politiques, des assurés et de l'opinion publique. En cause, l'absence, dans une immense majorité de contrats d'assurance professionnelle, d'une garantie pertes d'exploitation sans dommages.

Et, dans les cas (rares) où cette garantie existait, des clauses d'exclusion la rendaient généralement inopérante. D'où un immense malentendu entre la profession et les assurés concernés, essentiellement des professionnels des secteurs de la restauration et de l'hôtellerie.

Le second confinement a d'autant plus aggravé le fossé que la fin d'année se traduit par la campagne de renouvellement des contrats d'assurance, mise à profit par les assureurs pour inclure des...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/12/2020 à 9:22 :
brillantissisme
ca sera refacture aux consommateurs
les francais ont un nouveau sport; comme ils ne peuvent plus augmenter les impots vu que la france est championne du monde, ils creent des taxes ( provisoires donc permanentes) sur des boites en leur laissant le soin de refacturer ca
ca permet d'accuser les boites d'etre coupables, avec un gouvernement responsable mais pas coupable
comme avec la taxe amazon sur le CA refacturee aux clients
comme avec le financement de la CMU, qui s'est traduit par une taxe sur les assureurs qui ont obtenu en echange la mutuelle obligatoire ( y compris pour ceux qui avaient une mutuelle et qui en ont donc deux)....
on ne sait pas si c'est de l'inflation ou de la TVA cachee ( peu importe, l'effet est le meme cf friedman ' inflation et systeme monetaire')
a écrit le 03/12/2020 à 8:48 :
les assureurs reporteront toute taxe sur les assurés !
Il serait plus juduicieux de taxer les AVOIRS des assureurs : biens , placements .....etc !
a écrit le 03/12/2020 à 7:53 :
c'est nos dirigeants qui ont organisé la panique et la fermeture des entreprises c'est à eux d'en subir les conséquences les assureurs n'y sont pour rien.
a écrit le 02/12/2020 à 20:34 :
Bon, Ok, un énarque ne connaît rien au fonctionnement de l'assurance et de grands groupes ont déjà été coulés comme ça par des énarques. Mais une clause d'exonération d'une garantie : un banquier d'affaires connaît ça, non ?
Réponse de le 03/12/2020 à 5:07 :
@ Britannicus.
Vous etes d'humeur badine, et vous avez raison.
Si vous avez des eco a la banque, depechez-vous de les investir ailleurs, fissa.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :