Face à la crise : les assureurs ont-ils assuré ?

 |  | 846 mots
(Crédits : DR)
SÉRIE D'ÉTÉ - ÉPISODE 2/5. Cette série d'été retrace les temps forts de la crise dans le secteur de la finance, dont font partie les assureurs. Malgré leurs nombreuses initiatives (parfois jugées tardives), les compagnies d'assurance ont été vivement critiquées pour ne pas avoir indemnisé les pertes d’exploitation des indépendants et des petites entreprises. Des polémiques qui ont à la fois divisé les différentes familles d'assureurs et largement terni leur image. #Replay

>> ÉPISODE 1 : Face à la crise : les banques en première ligne

20 MARS

Coronavirus : les assureurs répondent enfin présent, mais est-ce suffisant ?

Les compagnies d'assurance françaises vont maintenir leurs garanties auprès des TPE, même en cas de retard de paiement. Un premier geste, jugé tardif et surtout inefficace par les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration, touchés de plein fouet par la crise du coronavirus.

Lire l'intégralité

__

7 AVRIL

Coronavirus : derrière les polémiques, comment la crise bouscule les assureurs

Critiqués pour leur manque de réactivité et d'engagement face à la crise économique liée à la pandémie du nouveau coronavirus, les assureurs multiplient depuis quelques jours les initiatives de solidarité. Ces dernières varient selon leur positionnement et leur exposition, plus ou moins prononcée, face à un choc qui devrait avoir des conséquences durables sur le secteur.

Lire l'intégralité

__

14 AVRIL

Coronavirus : la mobilisation des assureurs face à la crise en cinq chiffres

Critiqués par les assurés et pressés par les pouvoirs publics, les assureurs viennent de renforcer leur engagement. Résumé des différentes mesures de solidarité prises en cinq chiffres clés.

Lire l'intégralité

__

15 AVRIL

Les assureurs français sous le feu des critiques, comment font nos voisins allemands ?

En Bavière, plusieurs assureurs, dont Allianz, vont couvrir jusqu'à 15% des pertes d'exploitation enregistrées par les boulangeries, restaurants et hôtels, touchés de plein fouet par les mesures de confinement. En France, c'est un sentiment d'abandon qui l'emporte du côté des petites entreprises, lourdement affectées par la crise. De leur côté, les assureurs tricolores défendent leur mobilisation et rappellent les engagements qu'ils ont pris, parfois sous la pression du gouvernement.

Lire l'intégralité

__

24 AVRIL

Coronavirus: les bancassureurs, à la rescousse des entrepreneurs, sèment la zizanie

Depuis le début de la crise du coronavirus, de nombreuses voix s'élèvent pour que les assureurs prennent en charge les pertes d'exploitation, non couvertes par les contrats, subies par les artisans, commerçants, restaurateurs et plus généralement les TPE. Alors que les assureurs faisaient bloc sur ce point, trois bancassureurs ont décidé cette semaine d'aller au-delà de leur engagement contractuel et d'indemniser une partie de ces pertes. Un geste salué par les petites entreprises, mais critiqué par certains assureurs de la place.

Lire l'intégralité

__

14 MAI

La pandémie va coûter 203 milliards de dollars aux assureurs en 2020

La pandémie de coronavirus va coûter plus de 200 milliards de dollars aux assureurs en 2020, ce qui en fera l'un des événements les plus coûteux de l'histoire du secteur, aux côtés de l'ouragan Katrina ou des attentats du 11 septembre.

Lire l'intégralité

__

25 MAI

Coronavirus : ce qu'il faut retenir de la condamnation d'Axa France

Le tribunal de commerce de Paris a donné raison à un restaurateur qui avait attaqué Axa France en justice, l'assureur ayant refusé d'indemniser ses pertes d'exploitation causées par la pandémie de coronavirus. Une décision hautement attendue et qui pourrait ouvrir une brèche. Décryptage.

Lire l'intégralité

__

5 JUIN

Covid-19 : les assureurs vont-ils indemniser les pertes des entreprises ?

OPINION. Le tribunal de commerce de Paris a condamné en référé un assureur à indemniser un restaurateur. Mais le débat juridique n'est pas clos, car l'assureur fait appel. On peut s'interroger sur la mise en jeu de la responsabilité civile professionnelle du courtier. En effet, celui-ci est tenu d'un devoir de conseil au bénéfice de son client l'assuré et aurait peut-être dû lui proposer la couverture du risque. Certaines polices d'assurance couvrent la perte d'exploitation résultant d'une décision de fermeture administrative. (*) Par Jean-Christophe Bouchard, avocat au sein du cabinet NMW.

Lire l'intégralité

__

16 JUIN

Assurance pandémie: pourquoi les premières pistes ne font pas l'unanimité

La Fédération française de l'assurance (FFA) a dévoilé les contours du futur régime d'assurance pandémique, qui s'étend aux catastrophes exceptionnelles. Les premières pistes évoquées ne font pas consensus alors que les assureurs font face à un véritable casse-tête.

Lire l'intégralité

__

30 JUIN

Crise sanitaire : "les assureurs ont-ils assuré ?" Débat avec Pascal Demurger (Maif)

DÉBAT. thecamp, en partenariat avec 'La Tribune', lance une série de conversations privilégiées avec des décideurs sur la situation économique actuelle. Deuxième invité de cette émission, Pascal Demurger, directeur général de la Maif, l'assureur-militant qui a créé la polémique en remboursant en partie les primes automobile de ses clients pendant le confinement.

Lire l'intégralité

__

6 JUILLET

Assurance : "On sort de cette crise [...] avec une image déplorable"

Image dégradée aux yeux du grand public et rivalités commerciales entre acteurs du secteur : le Covid-19 a agi comme le virus de la discorde au sein de l'assurance française.

Lire l'intégralité

__

EPISODE 3 - Les fintech apportent des solutions

>> Retrouvez toutes nos séries d'été sur les secteurs stratégiques bousculés par le Covid-19, la politique-fiction...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/08/2020 à 18:43 :
ils ne vont pas assurer des risques non assures
deja que comme ca ils font tout pour se debiner alors qu'un risque est cense etre couvert
apres s'ils sont obliges, he ben ils refactureront
c'est pas a eux de rembourser des pertes d'exploitation, c'est pas comme ca que marche la vie eco, d'autant que c'est tres dur d'estimer une perte ( ou un gain), cf controle de gestion

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :