Le fonds souverain chinois CIC renforcé de 30 milliards de dollars

China Investment Corp, le fonds souverain chinois, a obtenu en fin d'année dernière 30 milliards de dollars supplémentaires de Pékin. Mais il n'est pas certain que cette manne serve à aider à la résolution de la crise en zone euro.

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

L?Europe profitera-t-elle de la dotation supplémentaire dont vient de bénéficier le fonds souverain China Investment Corp ? Le fonds, jusqu?alors riche de 410 milliards de dollars d?actifs (selon les données à fin 2010), a reçu en fin d?année dernière 30 milliards de dollars de ressources supplémentaires de l?administration d?Etat en charge des réserves de change (la SAFE) , selon son vice président exécutif, Jesse Wang. Cette injection était attendue depuis de longs mois et certains l'avaient pré-annoncée autour de 50 milliards de dollars. Quelle sera son utilisation ? Le Vieux continent n?est bien sûr pas exclu.

« Lorsque, dans une région, il y a des actifs financiers présentant de faibles valorisations et des rendements raisonnables, en prenant en compte l?ensemble des risques, nous achetons », a déclaré le responsable dont les propos étaient rapportés par Bloomberg. « Le fait que l?Europe connaisse des difficultés ne signifie pas que nous modifierons notre méthode d?évaluation », a-t-il toutefois précisé.

La promesse d'une aide à la zone euro

A l?occasion de diverses rencontres avec des dirigeants européens, parmi lesquels la Chancelière allemande Angela Merkel, Pékin a répété son intention d?augmenter son aide à l?Europe. Le 2 février encore, Wen Jiabao, le premier ministre, avait déclaré que « la Chine envisageait d?accroître sa participation à la résolution de la crise », par le biais du Fonds européen de stabilité financière et du Mécanisme européen de stabilité. Mais aucun montant n?a été communiqué jusqu?alors.

En septembre 2011, le ministre des Finances italien, Giulio Tremonti, avait rencontré des responsables chinois parmi lesquels les représentants du fonds souverain au sujet de la dette du pays. Mais il reste peu probable qu?à l?avenir CIC soit l?instrument d?un renforcement de cette aide. Le fonds a déjà essuyé la critique en Chine pour ses investissements réalisés en 2007 dans la finance américaine (notamment le fonds de capital investissement Blackstone ou la banque Morgan Stanley), synonymes de pertes.

CIC, un investisseur privé

Pour Jesse Wang (dont les propos étaient rapportés par Bloomberg), le fonds ne devrait pas participer aux efforts du gouvernement chinois pour aider à résoudre la crise de la dette en zone euro. Ces efforts devant être conduits via la banque centrale, le ministère des Finances ou le Fonds monétaire international. Fondé en 2007 pour investir dans des entreprises étrangères une partie des réserves de change de la Chine (de près de 3.200 milliards de dollars), CIC est un investisseur à but commercial. Pas de raison donc de l?inclure à l?effort public. Le responsable n?a toutefois pas évoqué l?hypothèse d?un investissement obligataire européen qui pourrait être décidé indépendamment.

CIC ciblera donc plus probablement les entreprises offrant un moindre risque. A plusieurs reprises ces derniers mois, le fonds s?était dit prêt à participer au développement des infrastructures des pays européens. En janvier, CIC a ainsi acquis 8,68% du gestionnaire des eaux londonien, Thames Water. Et la crise en zone euro a créé des opportunités. « Lorsque l'économie va bien", les pays développés "préfèrent lier les propositions d'investissement chinoises à des conditions politiques. Mais lorsqu'elle va mal, il y a moins de restrictions", a indiqué le représentant du fonds. Mais dans les cinq à dix ans à venir, l'objectif de CIC est '"principalement de cibler les marchés émergents".
 

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.