Casino confirme son rapprochement avec Amazon

 |   |  278  mots
(Crédits : Regis Duvignau)
Casino a annoncé mardi étendre son partenariat avec le géant américain du commerce électronique Amazon.

Le groupe français de distribution, dont la note de crédit a été abaissée vendredi par Standard & Poor's, explique dans un communiqué que d'ici la fin de l'année, des consignes 'Amazon Lockers' vont être installées dans quelque 1.000 magasins au sein d'enseignes comme Monoprix, Monop', Géant, Leader Price ou encore Spar. Dans le même temps, des produits de marque Casino seront disponibles tant sur le site internet que sur l'application mobile d'Amazon.

"De cette manière, le groupe Casino poursuit sa stratégie digitale en ajoutant un nouveau canal de distribution pour ses produits de marque propre", souligne Casino dont la filiale Monoprix était devenue l'an dernier le premier distributeur français à vendre ses produits via Amazon.com. Casino fait aussi savoir que le partenariat entre Amazon et Monoprix va être élargi au-delà de la région parisienne et pour être déployé dans de nouvelles grandes villes françaises d'ici douze mois.

32 magasins valorisés 470 millions d'euros

Le groupe américain, qui a propose depuis 2016 un service de livraison express 'Amazon Prime' à Paris, n'avait jamais caché son ambition de se lancer dans la livraison de produits alimentaires. De son côté, Casino, qui bataille pour rassurer les investisseurs sur sa dette, a annoncé lundi avoir conclu la cession à des fonds du groupe américain Apollo Global Management des murs de 32 magasins valorisés 470 millions d'euros.

Cet accord porte sur 12 Géant Casino et 20 magasins à enseigne Monoprix ou Casino Supermarchés, principalement situés en province. A la Bourse de Paris, dans les premiers échanges, l'action Casino est stable à 38,05 euros. (Matthieu Protard, avec Pascale Denis et Dominique Vidalon, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/04/2019 à 8:18 :
Un virage qui remet la GMS en cause ?
a écrit le 23/04/2019 à 15:29 :
Si je ne m'abuse cdiscount est propriete de casino. Du coup casino ouvre la porte grande ouverte aux concurrent principal de cdiscount. N'y a t-il pas un risque de position dominante dans ce cas
Réponse de le 23/04/2019 à 16:41 :
c'discountrain de ce mettre aux normes, y' a du taff ! ;o)))

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :