Les usines de PSA et Renault en France frappées par le chômage partiel

 |   |  565  mots
Usine PSA de Rennes
Usine PSA de Rennes (Crédits : DR)
Le site PSA de Rennes va fermer pour les fêtes entre les 19 décembre au soir et le 7 janvier 2014 au matin. Il chôme déjà les lundis et vendredis. Poissy est aussi frappé, comme les usines Renault de Douai et Sandouville. Bonne nouvelle : Sochaux va beaucoup mieux grâce à la Peugeot 308.

Pas terrible, cette fin d'année pour l'industrie auto française. Les usines tricolores tournent au ralenti, sur fond de demande faible en Europe. Les voitures "made in France" ne s'arrachent pas. Chez PSA, le site de Rennes a ainsi dû arrêter sa production les lundis et vendredis au dernier trimestre. Et ce, après 70 jours de chômage partiel sur les neuf premiers mois, plus quatre semaines de fermeture lors des congés d'été.

Le site breton, qui fabrique les Citroën C5 et Peugeot 508 de gamme moyenne supérieure, sera par ailleurs fermé pour des congés prolongés entre les 19 décembre au soir et le 7  janvier 2014 au matin.

Poissy, Douai, Sandouville, également touchés

L'usine de Poissy, en région parisienne, a heureusement récupéré la fabrication supplémentaire de petites Citroën C3 réalisées auparavant dans l'usine d'Aulnay voisine, qui a stoppé fin octobre sa production. Poissy, qui produit les Citroën C3, DS3 et  DS3 cabriolet ainsi que des Peugeot 208 a néanmoins été en chômage partiel durant seize jours sur le dernier trimestre de l'année.. Et elle s'arrêtera entre le 22 décembre au soir et le 2 janvier au matin pour les congés des fêtes. Poissy comme Mulhouse d'ailleurs ont, par ailleurs, lancé une étude pour réduire leur production de deux lignes à une seule. Verdict fin février prochain.

Chez Renault,  même si l'on annonce moins de chômage partiel qu'en 2012, on reconnaît un nombre conséquent de jours d'arrêt des chaînes à Douai (Nord), le site qui produit les monospaces Scénic, et à Sandouville, l'usine normande spécialisée jusqu'ici dans la gamme haute de Renault et qui se reconvertit progressivement dans de futurs utilitaires. Sandouville fabrique aujourd'hui deux modèles vieillissants, la Laguna et l'Espace, dont les remplaçants seront regroupés à Douai.

Bonne nouvelles, quand même

Il y a quand même des bonnes nouvelles: l'usine PSA historique de Sochaux (Doubs) renoue, elle, avec les heures supplémentaires pour la fabrication de ses monospaces Peugeot 3008 et 5008 restylés. Leur ligne de fabrication prévoit de travailler sept jours de plus que la normale dans les deux prochains mois, avait indiqué fin novembre la direction. Une annonce qui marquait une inflexion après l'accumulation de jours de chômage technique sur cette ligne pendant plusieurs mois, selon le syndicat FO du site. La ligne fabrique également des Citroën DS5.

L'autre ligne de l'usine de Sochaux, dédiée à la nouvelle berline compacte Peugeot 308, pratique, elle, déjà des heures supplémentaires depuis la rentrée grâce au succès de ce véhicule. Elle travaille deux samedis matin supplémentaires ce mois-ci. Quant aux usines Renault de Flins en région parisienne (Clio IV, Zoé) et de Batilly (Meurthe-et-Moselle) qui produit des utilitaires, elles ne sont plus contraintes de recourir au chômage partiel. Batilly a même récupéré provisoirement 500 salariés de Douai.

La production de Renault et PSA en France a fléchi de18% sur les neuf premiers mois de l'année à à peine plus d'un million d'unités (utilitaires légers compris). Sur l'ensemble de l'année 2012, les usines tricolores des deux constructeurs avaient déjà réduit de 16,4% leurs volumes. Leur production a été divisée par deux par rapport au milieu des années 2000.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/12/2013 à 14:44 :
Oui mais ! Les allemands n'achetrent pas les bon produits français (même les trés bon par exemple nos monospace compactes) , par contre les français achetent même de mauvais produits allemands (par exemple les produits du gruoupe VW) .
Alors ..
a écrit le 14/12/2013 à 17:41 :
Il suffit d'espérer que la nouvelle 308 se vende bien ,c'est d'ailleurs le chemin qu'elle est en train de prendre.Ce ne sont donc pas les ouvriers qu'il faut blâmer mais ceux qui conçoivent les modèles,s'agissant de la nouvelle 308 tout le monde est au top.Un bon produit trouve toujours des acquéreurs.
a écrit le 14/12/2013 à 1:42 :
... par les impots des acheteurs de Volkswagen, particuliers comme entreprises ?
Réponse de le 16/12/2013 à 14:46 :
les acheteuers de VW prefereront envoyer les enfants en STO..
a écrit le 12/12/2013 à 21:17 :
tout a fait camarade!! d accord avec vous les ouvriers francais sont pas des faignants ils sont fournit bcp d effort dernièrement et c est pas finit les dirigeant en veulent tjrs plus stop ca suffit alors mr le cadre de psa enlever votre blouse et mettez vous en poste sur chaine apres on en reparle!!
a écrit le 12/12/2013 à 20:38 :
tiens , maintenant vous faite de la censure, pourquoi mon commentaire précédent n'est pas publié ????
a écrit le 12/12/2013 à 13:04 :
toyota yaris une voiture toute les 47 secondes le prix de la qualite et des ouvriers motives, allez faire travailler les salaries chez renault et ps et plus des syndicats suicidaires
Réponse de le 12/12/2013 à 18:56 :
de quoi parlez vous ???? s'avez vous quel est le "turn ocer" chez toyota Valenciennes qui est énorme, salaire bien inférieur à la moyenne des constructeurs Francais.
Pourquoi ne dite vous pas également que c'est le marché américain qui maintien le niveau de production de la Yaris et en rien le pseudo succès de yaris en Europe.
Toyota valenciennes a également supprimé son équipe de nuit en 2010.
Chez renault et PSA aussi ils sortent une voiture toute les 50 secondes et cela n'a rien à voir avec les syndicats.

Et quel est la différence de motivation entre un ouvrier de chez PSA ou Renault ou Toyota payé au smic ?????

allé donc travailler sur chaîne au lieu de dire des bétises
Réponse de le 12/12/2013 à 19:19 :
Des betises tu es gentil. Des enormes conneries plutôt

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :