Automobile : les Vingt-Sept approuvent la fin des voitures thermiques neuves dès 2035

En 2035, il ne sera plus possible d'acheter des véhicules qui roulent à l'essence ou au diesel. Les 27 Etats membres de l'UE ont approuvé cette nuit le projet de la Commission de réduire à zéro les émissions de CO2 des voitures neuves en Europe à cette date-là. L'Italie et l'Allemagne ont néanmoins obtenu la possibilité d'envisager un feu vert à l'avenir pour des technologies alternatives comme les carburants synthétiques (e-carburants) ou motorisations hybrides rechargeables si celles-ci permettent de supprimer totalement les émissions de gaz à effet de serre des véhicules.
(Crédits : DR)

Malgré l'opposition de l'Italie vendredi dernier qui demandait de reporter l'entrée en vigueur de l'interdiction des ventes de voitures thermiques en 2035, les Vingt-Sept ont, cette nuit, approuvé la mesure proposée l'an dernier par la Commission européenne, laquelle reste encore à discuter avec les eurodéputés. Concrètement, cette mesure, qui doit contribuer à atteindre les objectifs de réduction de 55% des émissions de CO2 d'ici à 2050, mettra fin à  à la commercialisation de voitures et véhicules utilitaires légers essence et diesel dans l'Union européenne à partir de 2035, ainsi que des hybrides (essence-électrique).

Carburants synthétiques

L'Italie et l'Allemagne ont néanmoins obtenu des Vingt-Sept  la possibilité d'envisager un feu vert à l'avenir pour des technologies alternatives comme les carburants synthétiques (e-carburants) ou motorisations hybrides rechargeables si celles-ci permettent de supprimer totalement les émissions de gaz à effet de serre des véhicules. Lundi en effet, la ministre allemande de l'Environnement Steffi Lemke avait fait cette demande. Actuellement en cours de développement, la technologie des carburants de synthèse consiste à produire du fuel à partir de CO2 issu notamment des activités industrielles en utilisant de l'électricité bas-carbone, dans une approche d'économie circulaire. La filière automobile fonde en effet de gros espoirs sur ces nouveaux carburants qui permettraient de prolonger l'utilisation des moteurs thermiques. Une problématique similaire à celle de l'aviation où de nombreux acteurs misent davantage sur des carburants durables que sur l'avion à hydrogène.

Par ailleurs, les ministres européens de l'Environnement ont également approuvé « l'amendement Ferrari », soit une une extension de cinq ans de l'exemption des obligations en matière de CO2 accordée aux constructeurs « de niche » ou ceux produisant moins de 10.000 véhicules par an, jusqu'à fin 2035.

Le casse-tête des bornes électriques

Pour Agnès Pannier-Runacher, ministre de l'écologie française, qui présidait la réunion, « cela constitue un grand défi pour notre industrie automobile ». Elle a estimé qu'il s'agissait d'une « nécessité » face à la concurrence chinoise et américaine qui a largement misé sur les véhicules électriques considérés comme l'avenir de l'industrie.

Les défis à relever sont colossaux, notamment pour produire suffisamment de batteries électriques. « Il faut accélérer la production, on a déjà construit trois usines, il faut qu'on continue à construire des usines de batteries électriques de façon à ce que nos véhicules électriques soient produits au maximum en France. Et puis bien entendu installer des bornes de recharge», soulignait récemment Bruno Le Maire, le ministre des finances, en rappelant un « point majeur » :  celui de « produire beaucoup d'électricité ».

Le déploiement des bornes de recharge reste l'un des points les plus difficiles à résoudre. Le chemin à parcourir est colossal, notamment dans les pays du sud et de l'est de l'Europe, pour satisfaire la demande de la Commission européenne, de quadriller l'UR « de points de charge tous les 60 kilomètres le long des principales routes ». Mais, sur les autoroutes, dans les supermarchés et centres commerciaux, copropriétés..., les projets se multiplient.

Pas plus tard que la semaine dernière par exemple, le groupe de services Spie et un fonds commun à plusieurs sociétés d'autoroutes ont annoncé le lancement  fin 2022 de leur propre réseau de stations de recharge ultra-rapide pour voitures électriques. A côté des réseaux des constructeurs automobiles et des groupes pétroliers, ce réseau appelé "e-Vadea" disposera de 13 premières stations sur les autoroutes des réseaux APRR et Vinci, entre le nord-est et le sud-est de la France. Chaque station comportera jusqu'à 12 points de charge, avec des puissances allant de 150 à 300 kilowatts.

Même les hôtels s'y mettent. Ainsi, dès fin 2022, des bornes de recharge de véhicules électriques vont être déployées dans les hôtels des enseignes du groupe Accor tels que F1, Ibis, Mercure ou Novotel, par la société Electra qui a conclu un accord avec AccorInvest, propriétaire de murs et exploitant hôtelier d'un parc de 800 hôtels.

Des panneaux solaires sur les toits

Anticipant les difficultés, quelques startups, mais aussi des géants de l'automobile, commencent à installer des panneaux solaires sur leurs nouvelles voitures électriques, promettant un peu d'autonomie supplémentaire.

Plusieurs modèles dotés de panneaux solaires sont attendus dans les prochains mois. « Même si un toit de voiture ne peut pas charger entièrement la batterie en un jour, il peut engranger assez d'énergie pour vous ramener de votre travail à votre domicile », signale un spécialiste de l'énergie à l'université du Wisconsin. Il faut quand même du soleil, cette technologie n'exempte pas l'effort important qui doit être fait autour du déploiement de bornes électriques et de leur accessibilité.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 39
à écrit le 29/06/2022 à 18:10
Signaler
Les camions de toute sorte, bus, cars, seront également tous électriques (batterie, hydrogène) en 2035 ? Y a pas que des voitures qui roulent, le postier colis (sous-traitant, rarement un postier) ne circule pas à vélo. Pareil, pour les motrices dies...

à écrit le 29/06/2022 à 18:07
Signaler
Et tous les métaux rares pour les batteries, où aller les chercher? On va créer de nouvelles dépendances car nous n’avons pas les matériaux nécessaires !…. La voiture électrique c’est comme les éoliennes : du vent! Seuls les bio-carburants produit...

à écrit le 29/06/2022 à 18:04
Signaler
il faudra prevoir des batteries autrement plus costaud si non pou r faire un paris nice prevoyez 3 jours minimum et sa va faire la queue ala recharge d'autre part il faudra prevoir des centrales en consequences ce n'est p)as les moulins a...

à écrit le 29/06/2022 à 17:06
Signaler
Sage décision, même si elle va faire mal au c.l! Pour une fois on anticipe et c'est heureux. Le pétrole et le gaz son des ressources non renouvelables. Les stocks sont epuisables et soumis au Pic de Hubbert. Plus ils tendront vers vers Zéro, plus leu...

à écrit le 29/06/2022 à 16:37
Signaler
Bonsoir, je pense que les voitures électriques sont pas la solution, éthanol est sûrement un atout de plus, j ai l impression que où nous vend encore comme le diesel le gaz et ont connaît le résultat aujourd’hui vous envoyez des fusées et vous arrive...

le 29/06/2022 à 20:50
Signaler
Ethanol ? Entre manger et rouler en voiture il faudra choisir...

le 29/06/2022 à 20:51
Signaler
Ethanol ? Entre manger et rouler en voiture il faudra choisir...

à écrit le 29/06/2022 à 16:14
Signaler
L’interdiction concerne t’elle également lés motos pollueuses sonores par excellence

le 29/06/2022 à 16:52
Signaler
@bob56 C'est pour cette raison, la pollution sonore, qu'il faut un contrôle technique pour les motos et bien sûr renforcer les contrôles sur le bord de la route. .

le 29/06/2022 à 17:50
Signaler
"C'est pour cette raison, la pollution sonore, qu'il faut un contrôle technique pour les motos " N'importe quoi, la seule raison c'est faire rentrer du fric dans les caisses de l'Etat et tu le sais parfaitement hein. Les accidents de moto dus à une d...

le 30/06/2022 à 9:00
Signaler
@reponse de citoyen Au regret de vous confirmer que les motos sont une source sonore polluante. Le bruit d'échappement de certaines motos dans une vallée s'entend à des kilomètres à la ronde. Un contrôle technique sur ce point devrait être régul...

le 30/06/2022 à 9:19
Signaler
Il n'y a pas besoin de contrôle technique que pour ça c'est grotesque mais surtout hautement hypocrite, la police et la gendarmerie sont équipés depuis belle lurette de système de contrôles sonores et s'ils sont trop vieux il serait facile de les rem...

à écrit le 29/06/2022 à 14:43
Signaler
Je voudrais savoir quelle est la mesure pour les déchets des batteries après épuisement. C’est déjà un fait connu que les batteries polluent davantage que la vie entière d’une voiture qui roule à l’essence. D’où viendront les ressources qui sont épui...

le 06/07/2022 à 23:00
Signaler
Le climat a connu des changements drastiques d'innombrables fois avant que l'Homme n'apparaisse. Il en est de meme aujourd'hui, a l'echelle d'une vie humaine ces changements sont imperceptibles. Au Moyen Age on a eu de mini-glaciations, ils attendaie...

à écrit le 29/06/2022 à 14:06
Signaler
Du coup ils suppriment également les compétitions automobiles et interdisent les croisières en paquebot qui polluent à outrance !

à écrit le 29/06/2022 à 14:06
Signaler
Encore une perte importante de souveraineté industrielle pour l'UE et donc la France avec une telle décision. D'une part les matières 1ères sont en Asie, Chine etc. et pas en Europe. Donc l'UE n'a pas intérêt à se fâcher avec le continent asiatique, ...

à écrit le 29/06/2022 à 13:58
Signaler
Marrant tout le monde sait que la seule solution c'est de liquider le transport individuel et de n'autoriser que les transports collectifs et les vélos/marche à pieds non électrique. Au lieu de cela on maintien on nom de l'industrie un mauvais cho...

le 29/06/2022 à 15:33
Signaler
@benoît : "arrêter le fret sur camion au-delà de 50 km" ? Pensez-vous réellement qu'il y aura une cimenterie, une aciérie, une usine de vitrage, ... à moins de 50 km de chez vous ? Sobriété, oui, mais aussi bon-sens, et celui-là est bien loin d'exist...

le 29/06/2022 à 17:40
Signaler
Sinon, beaucoup plus simple : on met en place un plan pour limiter la population mondiale à 1 ou 2 milliards et on ne vit pas comme des esclaves.

à écrit le 29/06/2022 à 13:36
Signaler
Date qui sera décalé au moins 13 fois pour finalement s’arrêter sur 2078…

à écrit le 29/06/2022 à 13:28
Signaler
Il aurait aussi fallu ajouter, toute production d'énergie en 2035 devra se faire par fusion nucléaire, c'est quand même pas compliqué :)

à écrit le 29/06/2022 à 12:14
Signaler
Tous ces types qui prennent de telles décisions vivent (grassement) d'argent public et ne se restreignent pas, y compris en voyages en jets privés, en hélicoptères et en véhicules luxueux qu'ils n'ont pas payés. Ils sont indifférents aux emplois perd...

à écrit le 29/06/2022 à 11:16
Signaler
Les grandes entreprises européennes doivent faire davantage de lobbying pour protéger leurs intérêts. Sans cela, il y aura d'autres décisions irrationnelles et anti-entreprises comme celles-là.

le 29/06/2022 à 18:52
Signaler
"anti entreprises " à que non il s'agit là pour les entreprises d'une opportunité pour innover , de concevoir de nouveaux produits , d'anticiper nos besoins de demain etc... et au final de continuer d'exister et de prospérer comme cela s'est toujour...

à écrit le 29/06/2022 à 10:46
Signaler
27 commerciaux se sont mis d'accord sur un rêve et maintenant qu'ils ont eux leurs commissions et leurs jolies photos ils vont laisser les techniques se débrouiller pour atteindre l'objectif et dire à la fin nous on savait pas c'est les cabinets mac...

à écrit le 29/06/2022 à 10:44
Signaler
La bonne nouvelle c'est que les voitures thermiques roulant au biocarburant, type E85, pourront continuer à être vendues. Avec ce type de voiture, il sera possible de traverser la France pour partir en vacances. Bon courage pour faire la même chose a...

le 29/06/2022 à 13:40
Signaler
Parce que le E85 ce n'est pas du thermique ?

à écrit le 29/06/2022 à 10:44
Signaler
Comme pour le soutien sans condition à l'Ukraine l'UE a le don de se tirer une balle dans le pied. Cette mesure unilatérale va encore nous détruire pendant que les américains et les asiatiques continueront à produire des véhicules thermiques.

à écrit le 29/06/2022 à 10:29
Signaler
On sait que la terre est ronde depuis l'Antiquité .Donc c'est un espace fini .Le bon sens aurait voulu que nous espèce intelligente nous en tenions compte !Nous avons su très tôt que notre activité polluée et detruisée notre planète . Comme de ne p...

le 29/06/2022 à 11:21
Signaler
Vous oubliez le plus important , avec 8 milliards d humains puis 10 en 2035 le problems ne sera pas resilu grave a la voiture electrique Comparer la courbe du C02 avec celle de la populations mondiale

à écrit le 29/06/2022 à 9:43
Signaler
Perso je suis plus pour l hydrogène qui ne necessitera pas d infrastructure de distribution tous les x kms et d’une explosion de la conso electrique ….  Maintenant reste à voir si les constructeurs automobiles allemands et italiens ne grugeront pas l...

à écrit le 29/06/2022 à 9:35
Signaler
L'attente est moins de décider de la fin des voitures thermiques que d'imaginer une politique cohérente des transports et là c'est le grand vide..

à écrit le 29/06/2022 à 9:24
Signaler
Je ne serai peut-être plus là pour le voir, mais ne serais pas étonné que d'ici 2035, de nombreux bouleversements politiques, sociétaux, économiques, .... à l'échelle française, européenne, et mondiale, aient eu lieu, et que ce genre de diktat ne soi...

à écrit le 29/06/2022 à 9:21
Signaler
La possibilité des e-carburants avec conservation des moteurs thermiques est enfin ouverte....enfin une bonne nouvelle. Ce sera peut-être mon choix personnel dans 15 ans. Des panneaux solaires sur les toits des voitures électriques...enfin une décis...

à écrit le 29/06/2022 à 9:16
Signaler
Reste a trouver suffisamment d'électrons verts. Ca risque de se terminer avec des polonais roulants au charbon, les allemands a la lignite et les français a pied et ruinés par les epr et les enr

à écrit le 29/06/2022 à 8:01
Signaler
Ça va encore couter très cher au contribuable, plus ils mettent de temps à se mettre d'accord plus ce sont des centaines de milliards qui partent en fumée.

le 29/06/2022 à 9:37
Signaler
L Europe est une mosaïque de pays parfois aux intérêts antagonistes… mais c est aussi une protection ex l inflation serait bien plus élevée en France sinon en était encore au Franc  ( qui aurait sans doute été poussé à des dévaluations comme dans le...

le 29/06/2022 à 9:53
Signaler
"Quand l'Europe ouvre la bouche, c'est pour bailler" Mitterrand.

à écrit le 29/06/2022 à 7:42
Signaler
Enfin, on va s'attaquer aux déplacement inutiles et favoriser la traction animale? Non? Pourquoi?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.