Saint-Gobain se rêve en modèle de tour durable

 |   |  717  mots
(Crédits : DR)
Haute de 165 mètres, la prochaine tour de 44 niveaux de Saint-Gobain se veut une vitrine de son excellence. Reportage à La Défense, sur le chantier du futur siège du groupe du CAC40.

Leed, Breeam, HQE... Pour les néophytes de l'immobilier « vert », ces sigles ne signifient pas grandchose. Ils renvoient, en réalité, à des certifications environnementales exigeantes, à savoir Leadership in energy and environnemental design (en pointe dans la conception énergétique et environnementale), Building research establishment environmental assessment method (méthode d'évaluation d'environnementale du bâtiment), et haute qualité environnementale.

Le fabricant de verre et de matériaux de construction Saint-Gobain veut effectivement faire de sa prochaine tour de 44 niveaux une vitrine de son excellence. Avant même le début des opérations en mai 2016, le groupe du CAC 40 a imposé 80 de ses produits dans le cahier des charges. Maintenant que le gros oeuvre est terminé, il reste quelques mois à Bateg et Adim Paris Île-de-France pour réussir cette gageure.

Toutefois, avant de monter dans l'ascenseur-monte-charge, il faut se vêtir d'un casque, de lunettes, de gants et d'un gilet... orange. Comme cette tenue de chantier, la façade est dite « double peau ». « Elle est constituée d'un simple vitrage de contrôle solaire à l'extérieur et d'un double vitrage pour l'efficacité...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :