La Fnac renonce à vendre de la musique en ligne

 |   |  207  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'enseigne culturelle fait le choix d'une alliance avec iTunes et renverra ses clients sur la plateforme du leader du marché.

Huit ans après avoir lancé Fnacmusic, sa plateforme de vente de musique en ligne, le FNAC jette l'éponge d'après un article du Figaro.fr. L'enseigne culturelle a choisit de stopper cette activité au 31 décembre 2012 et de rediriger ses clients vers la plateforme d'Apple, déjà largement majoritaire sur ce marché.

La directrice de la stratégie soutient que c'est une façon de continuer à proposer à ses clients "la meilleure offre et la meilleure expérience possible". La Fnac, pourtant très bien implanté sur le marché de la vente physique de musique, n'a pas réussi à s'imposer sur le marché virtuel. Il faut dire qu'elle devait composer plusieurs éléments la freinant : les mesures de protection contre la copie imposées par les ayants droit qui ont longtemps empêché le transfert des morceaux achetés sur Fnacmusic vers les baladeurs Apple. Autre handicap : la Fnac ne disposait d'aucune application smartphone dédiée à la vente de musique en ligne.

Sur ce marché, Apple est le leader, suivi par orange puis Amazon. Google lancera une plateforme concurrente, "Google Music", le 13 novembre prochain en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et en Espagne. Le service existe déjà depuis un an aux Etats-Unis.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :