Billets de train : le nouveau concurrent de la SNCF casse-t-il les prix ?

 |   |  394  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Thello (co entreprise entre Veolia et Trenitalia) proposera à partir du 11 décembre un trajet Paris-Venise.

Les premiers trains qui concurrencent ceux de la SNCF rouleront entre la France et l?Italie à partir du 11 décembre. Les wagons de Thello, co-entreprise du français Veolia et de la compagnie ferroviaire italienne Trenitalia emprunteront le trajet Paris-Venise, de nuit. Des passagers pourront aussi monter à Dijon, pour le même prix qu?à Paris. Le train desservira Milan, Brescia, Verone, Vicenza, Padoue et les gares de Mestre et Santa Lucia à Venise. Durée du voyage : 13 heures. En raison du monopole de la compagnie française, aucun trajet ?domestique? n?est prévu pour ce nouvel arrivant.

Orient-Express low-cost

Loin du prestigieux Orient-Express, ses luxueux wagons en bois et son aller à 1.920 euros, ce nouveau train proposera trois niveaux de confort : six couchettes, quatre couchettes ou bien cabine lit et lavabo. L'offre équivaut à celle de la formule "Artesia" de la SNCF. Son concurrent prévoit seulement une quatrième classe avec une douche dans la cabine. Des repas seront aussi proposés, fournis par LSG Sky Chefs, qui assure la restauration pour des compagnies aériennes. Restaurant, bar ainsi que vente de sandwich ambulante sont prévus. ?Notre but est de répondre à l?ensemble des besoins et des budgets?, explique Ronan Bois, directeur commercial chez Veolia Transdev. La compagnie table sur une fourchette de 250.000 à 300.000 passagers par an.

Sur les cabines les moins confortables, ?Thello? promet un tarif un peu moins élevé que l'entreprise française. Ses billets devraient être vendus à partir de 35 euros pour ce même parcours dans un compartiment 6 couchettes. Pour le niveau supérieur (compartiment 4 couchettes), il en coûtera 55 euros tandis que pour les cabines avec lit double, le prix est de 145 euros, avec, pour cette classe, le petit déjeuner inclus. Les billets seront en vente dès le 17 octobre par téléphone et sur internet.

SNCF : de 55 à 120 euros en deuxième classe

Acheté auprès de la SNCF, le voyage complet dure aussi longtemps. Mais les tarifs sont plus élevés pour la deuxième classe. Un billet adulte plein tarif aller simple et jusqu?au terminus coûte entre 55 et 120 euros (selon les conditions d?échange). En première classe, c?est un peu plus avantageux puisqu?il en coûtera entre 86 et 130 euros.

Enfin, à titre de comparaison, sur ce trajet, un billet d?avion coûte entre 72 pour la compagnie Ryanair et 400 euros sur KLM.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/03/2012 à 15:10 :
À quand une entreprise privée comme a connu france telecom avec free ? Histoire qu'on nous prenne moins pour des cons. Ces bandes d'incapables sont pas foutu de prévoir un train à l'heure, je n'ai vu ça qu'en France. ( J'ai pas fait tous les pays du monde non plus mais ceux que j'ai eu l'occasion de faire ont des trains qui sont annoncé 1h avant le départ, à quai et prêt à embarquer. Plus spacieux, en Norvège par exemple, on offre même une couverture, des boules quies, un bandeau pour les yeux, et ON BAISSE LA LUMIERE LA NUIT ! Sans compter l'amabilité. Par exemple, les contrôleurs ont la présence d'esprit de ne pas vous réveiller alors que vous avez mis votre ticket sur la table. Toujours en grève, jamais content. Je sais de quoi je parle, mon oncle a bossé à la sncf, retraite anticipée donc, et il me disait : "Oh j'y allait pas souvent au travail, j'allais à la pêche, mais parfois, tu sais, je m'inquiétais quand même, qu'on voit que je n'y étais pas..."
a écrit le 06/10/2011 à 13:48 :
Si on va sur le site de la SNCF, et pour peu que l'on réserve assez tôt, les premiers prix commencent à 35?, il suffit de savoir lire pour s'en rendre compte
Réponse de le 06/10/2011 à 14:18 :
de toutes façons, ils ont les memes couts de maintenance que les autres et la sncf aura aussi le droit d'aller à l'étranger; je pense que les prix actuels sont déjà proches du juste prix et qu'il ne faut pas attendre de miracle; c'est le même gateau européen qui va être partagé entre + de monde; les faibles se feront racheter par les gros et pt barre!
Réponse de le 06/10/2011 à 14:20 :
Dans une vision commerciale, il faut que la SNCF fasse connaitre clairement son tarif. La SNCF ne voit que des usagers pas de clients.
a écrit le 06/10/2011 à 13:39 :
Les prix ne seront jamais cassés; les gens ne se rendent pas compte de ce que cela coute de faire rouler un train
Réponse de le 06/10/2011 à 15:26 :
Ils pourraient être cassés dans les liaisons ultra rentables qui sont saturées, là il y a sûrement moyen de faire mieux ou moins cher. Pas sûr des liaisons comme Paris Venise qui ont peu d'intérêt par rapport à l'avion.
a écrit le 06/10/2011 à 13:06 :
Il serait temps que certaines lignes soient rouvertes par le "privé" : Mulhouse-Freiburg, Dunkerque-La Panne etc. il y a du potentiel mais la SNCF a préféré le tout TGV en abandonnant le réseau secondaire à son triste sort. Toutes ces grandes messes de l'environnement n'étaient que du pipo.
Réponse de le 06/10/2011 à 13:39 :
Oh sans blague.... Parce que vous y avez cru?????
Réponse de le 06/10/2011 à 15:00 :
Évidemment non. tout comme les livres blancs, les comités Théodule etc.
a écrit le 06/10/2011 à 12:43 :
Ce n'est qu'une petite partie de la concurrence et cela ne va pas jusqu'à dire "casser le prix".
Réponse de le 06/10/2011 à 14:30 :
On est loin de casser les prix...
Pour info dans 3 semianes je vais a Milan : Paris-Milan AR avec Easyjet 74?... sans commentaires
Réponse de le 02/11/2011 à 7:35 :
Depui 1 mois j'ai acheté un A/R TGV PARIS/MILAN 60?.Encore moins cher que EASYJET.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :