Le Texas accueillera les premiers trains à grande vitesse aux Etats-Unis

 |   |  218  mots
(Crédits : DR)
La compagnie ferroviaire espagnole Renfe a annoncé un accord à 6 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros) avec la société Texas Central pour développer une ligne ferroviaire à grande vitesse qui sera la première aux Etats-Unis.

Après l'abandon du projet de TGV en Californie, le Texas pourrait bien être le premier Etat américain à avoir une ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV). Ce jeudi, la compagnie ferroviaire espagnole Renfe a annoncé avoir trouvé un accord à 6 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros) avec la société Texas Central pour développer une LGV qui sera la première aux Etats-Unis. Texas Central Partners est une société à capitaux privés créée pour ce projet de TGV.

Une ligne de 386 km assurée en 90 minutes


Dans un communiqué du ministère espagnol des Transport, dont dépend l'opérateur, Renfe précise que le contrat pour aider Texas central à développer et opérer cette ligne entre Houston et Dallas courra jusqu'en 2042. Le contrat a fait l'objet d'un "pré-accord", mais il est toujours "en phase de rédaction", précise Renfe. La compagnie italienne Salvini sera chargée de construire la ligne de 386 kilomètres qui devrait être prête d'ici 2026, ajoute le communiqué.

Renfe prévoit de gagner 311 millions de dollars comme consultant et pour superviser le projet pendant la phase de construction, puis 5,6 milliards de 2026 à 2042 pour opérer et entretenir la ligne. Le train qui reliera les deux villes avec une gare intermédiaire à Brazos Valley parcourra la distance en moins de 90 minutes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/02/2020 à 20:29 :
A quand des trains pour les mecs qui depasse les 2 metres? Comme nos amis Sultan Kosen (2m51) ou bien Brahim Takioullah (2m48) ou meme notre baketeur national Vincent Pourchot avec ses 2m22. Ils revent tous de pouvoir tenir dans un train sans se cogner la tete ou les jambes.
a écrit le 21/02/2020 à 15:20 :
Ne confondez-vous pas Matteo Salvini avec Salini Costruttori, l'entreprise de BTP italienne?
a écrit le 21/02/2020 à 13:12 :
L’Espagne a plus grand réseau haute vitesse en Europe, donc c'est un peu normale que les plus expérimenté sont choisi par le Texas.
a écrit le 20/02/2020 à 21:00 :
Il s'agit du second succès à l'export de la RENFE (REd Nacional de los Ferrocarriles Españoles) qui avait remporté en octobre 2011 le projet du HHR (Haramain High Speed Rail) laquelle est une ligne ferroviaire à grande vitesse reliant en Arabie saoudite La Mecque à Médine via Djeddah.
Réponse de le 21/02/2020 à 9:56 :
C'est vrai que l'Espagne, redevenue compétitive grâce aux décisions prises par les gouvernements Rajoy, fait preuve d'un dynamisme certain à l'international.
a écrit le 20/02/2020 à 17:08 :
Le train, moyen de transport d'hier et de demain, massacré par nos politiciens et hommes d'affaires d'aujourd'hui.

Oui je sais répéter les échecs n'est pas productif mais arrêter les incompétents l'est par contre, or avec le démantèlement des trois quart de nos voies ferrées et du ferroutage nos politiciens français ont exposé une corruption ouverte avec le lobby pétrolier qui a massacré ce qui aurait pu être une économie de pointe française avec tout le fric que cela rapporte ce genre de position.

Démissions, tous !
Réponse de le 20/02/2020 à 18:15 :
Et sinon la retraite à la sncf ça se passe bien ?
Réponse de le 21/02/2020 à 8:52 :
@ multipseudos: Heureusement que l'on a pas le son sinon tu annoncerais ton trollage à coup de trompette.

Grotesque.
Réponse de le 21/02/2020 à 14:02 :
La baisse du fret en France n'a donc aucun rapport avec le fait que depuis 10 ans, la sncf voit en moyenne 150 000 journées de travail perdues du fait de greve par année (source de données : SNCF opendata).
Réponse de le 21/02/2020 à 15:50 :
@ multipseudos:

ah oui vu que visiblement tu es vraiment assez bête pour ne pas le comprendre, c'est pour dire comme je ne crains décidément rien, hélas, ici même, j'aime autant la CGT que les politiciens qui ont tué le train.

A défaut de comprendre valide le et évite de me rabâcher les mêmes trollages andouilles. Si j'avais une entreprise de trolls je t'aurais viré dès la première journée toi hein...

Sauf que je vise la tête et pas les jambes ou les bras qu'ils peuvent changer sans arrêt ce qui est donc absolument sans intérêt.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :