Lufthansa prévoit une très forte génération de cash en 2023 et 2024

Le groupe Lufthansa a annoncé dimanche qu'il allait lancer une augmentation de capital de 2,14 milliards d'euros pour renforcer ses fonds propres et rembourser une partie des aides publiques accordées pendant la crise. La situation financière s'améliore. Le groupe prévoit une marge d'exploitation d'au moins 8 % d'ici 2024, mais aussi de générer environ 2 milliards d'euros de free cash flow par an en 2023 et 2024.

3 mn

(Crédits : KAI PFAFFENBACH)

Alors que le groupe IAG, maison mère de la compagnie aérienne British Airways, ne prévoit pas de lever des milliards d'euros auprès des actionnaires pour pouvoir traverser la crise sanitaire, son concurrent allemand, le groupe Lufthansa a approuvé ce dimanche une augmentation de capital de 2,14 milliards d'euros pour renforcer ses fonds propres mis à mal pendant la crise.

Cette opération permettra également de rembourser des aides publiques accordées pendant en juin 2020, notamment le Fonds de stabilisation économique de la République fédérale d'Allemagne (FSE) d'un montant de 1,5 milliard d'euros. Organe public, ce fonds détient les 20% de parts de l'Etat allemand après le plan d'aide massif de 9 milliards d'euros accordé en juin 2020. Début septembre, l'Etat allemand avait annoncé qu'il allait vendre "au maximum 5%" de ses parts dans le groupe, dont il détient 20% du capital. Berlin a toujours dit que cette participation était temporaire et qu'elle devra cesser dès que la situation s'améliore.

L'augmentation de capital est entièrement souscrite par un syndicat de 14 banques. En outre, un certain nombre de fonds et de comptes gérés par BlackRock, ont conclu un accord de sous-souscription pour un total de 300 millions d'euros et se sont engagés à exercer pleinement leurs droits de souscription, a précisé le groupe dans un communiqué.

Résultat d'exploitation positif en août

Or, la situation du groupe composé de Lufthansa, Brussels Airlines, Swiss, et Austrian Airlines, s'améliore en effet. En juillet et août, le résultat d'exploitation (hors frais de restructuration) du troisième trimestre devrait être positif", indique Lufthansa. Ce sera une première depuis le début de la crise sanitaire. En août, l'offre en sièges du a dépassé la moitié de celle d'avant crise, avec des avions remplis en moyenne à 70 %.

"Les réservations actuelles indiquent une reprise soutenue de la demande. Comme en juillet et août, le groupe s'attend à ce que le nombre de passagers atteigne environ la moitié des niveaux de 2019 au cours des prochains mois, soutenu par la reprise notable des voyages d'affaires", précise Lufthansa. "Dans le même temps, les tendances du fret continuent d'être exceptionnellement fortes, soutenues par des pénuries de capacité durables et une forte demande", ajoute le groupe.

Génération de free cash flow

Alors que Lufthansa a déjà ciblé 3,5 milliards d'euros d'économies (dont 1,8 milliard d'euros de frais de personnels en moins), les mesures actuellement enclenchées représentent déjà plus de la moitié de cet objectif. Le groupe prévoit une marge d'exploitation d'au moins 8 % d'ici 2024, mais aussi de générer environ 2 milliards d'euros de free cash flow par an en 2023 et 2024, "tout en poursuivant la modernisation de sa flotte", puisqu'environ 30 nouveaux avions par an doivent être livrés. Nouveauté par rapport au monde d'avant où l'essentiel de la flotte était détenue en pleine propriété, plus de la moitié des futurs ajouts à la flotte seront loués. Lufthansa va se séparer d'ici 2023 de 150 appareils, et a déjà supprimé près de 26.000 emplois depuis le début de la crise.

Loin derrière Lufthansa et IAG depuis une dizaine d'années, Air France-KLM a du pain sur la planche pour revenir au niveau de ses rivaux, comme l'annonce depuis son arrivée en 2018 son directeur général, Ben Smith.

Lire aussi 3 mnAir France-KLM : Ben Smith veut être aussi rentable que Lufthansa et IAG

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.