Airbus Helicopters installe une chaîne d'assemblage en Chine

 |   |  502  mots
Airbus Helicopters va assembler au moins 100 H135 en Chine au cours des dix prochaines années
Airbus Helicopters va assembler au moins 100 H135 en Chine au cours des dix prochaines années (Crédits : Airbus Helicopters)
La division hélicoptériste d'Airbus Group va assembler au moins 100 H135 en Chine lors des dix prochaines années. Airbus Helicopters a signé une lettre d'intention pour installer une chaîne d'assemblage de cet appareil en Chine.

A l'occasion de la visite d'Angela Merkel en Chine, Airbus Helicopters et Pékin ont signé ce vendredi une lettre d'intention (LoI) pour installer une chaîne d'assemblage (FAL) de H135 à Qingdao dans la province de Shandong (sud de Pékin). Ce document (LoI) inclut également un engagement de la part de Pékin d'assembler lors des dix prochaines années 100 H135 dans la future FAL chinoise, qui pourra aussi faire du support (MRO) pour la flotte des H135 chinoise ainsi que de la formation. Le montant de cet accord s'élève à 750 millions d'euros.

Selon le communiqué publié vendredi, "ce puissant pôle industriel garantira à Airbus Helicopters une présence durable en Chine". Un écosystème sera mis en place avec les partenaires chinois. Cet accord représente donc une avancée décisive pour le constructeur de Marignane en Chine. Pour Airbus Helicopters, cet accord, qu'il faudra confirmer, est la promesse de profiter d'un marché chinois en plein essor dans le domaine des hélicoptères, en boostant en Chine le H135 déjà livré à 1.200 exemplaires à travers le monde.

"La signature de cette lettre d'intention représente un nouveau jalon dans la coopération de longue date débutée il y a 40 ans entre Airbus Helicopters et la Chine", a expliqué le président d'Airbus Helicopters China, Norbert Ducrot.

Norbert Ducrot confiant dans le marché chinois

"Nos commandes doublent tous les ans, avait récemment expliqué Le vice-président du constructeur de Marignane pour l'Asie du Nord (Chine, Corée du Sud et Japon), qui revendique 40% de parts de marché en Chine. Le marché chinois va rapidement dépasser le marché civil américain en volume". Il estime que le marché chinois, Hong Kong compris, doit représenter 5.000 à 10.000 hélicoptères au cours des 20 prochaines années, contre seulement 600 appareils aujourd'hui en activité.

Pour autant, avait-il modéré, le marché n'a "pas encore explosé". Car ce marché reste encore entravé par le contrôle de l'espace aérien de basse altitude par l'armée chinoise. Avec ce nouvel accord, c'est un pas de plus pour profiter à plein de ce gigantesque marché  prometteur.

Le H135 apprécié en Chine

Le H135 est, selon Airbus Helicopters, l'un des hélicoptères légers biturbine les plus appréciés en Chine, notamment pour des missions médicales d'urgence et de police. L'installation d'une FAL H135 en Chine permettra de répondre idéalement à la demande croissante pour ces capacités EMS et maintien de l'ordre. Airbus Helicopters fournit actuellement plus de 60% des solutions EMS dans le monde, notamment auprès des dix plus grands opérateurs internationaux.

Fabriqué en Allemagne, cet appareil est un hélicoptère léger polyvalent destiné aux secours, forces de l'ordre ou à la desserte des installations en mer, notamment. Avec la simplification fin 2013 des procédures d'autorisation de vol pour les appareils privés en Chine, le marché des hélicoptères, qui représente actuellement un volume d'environ 120 appareils par an, va progressivement croître.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/10/2015 à 17:02 :
La motorisation du H175/AC 352 est Turbomeca si on croit la source suivante.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/airbus-helicopters-cartonne-en-chine-503949.html
Réponse de le 31/10/2015 à 11:00 :
@Benoit,
ce que j'avais indiqué ci-dessous!
a écrit le 30/10/2015 à 14:58 :
@ Michel Cabirol
Même question pour les 50x H135 (EC135) signés en 2014 par la compagnie chinoise Guangdong Baiyun, quelle motorisation?
Les 1000x EC175 (Marignane), rebaptisée AC352, signés l'année dernière pour 8 Md$ avec Avicopter filiale d'AVIC (Aviation Industry Corporation of China), ils seront assemblés à Harbin et auront des moteur Turbomeca/Safran alors que les moteurs origine sont Pratt & Whitney.
Pour savoir si cela va concerner emplois en France.........
Merci
Réponse de le 30/10/2015 à 18:23 :
Bonsoir, pour la signature de cette lettre d'intention, la motorisation n'a pas été encore décidée. Pour les EC175 chinois, c'est Turbomeca. Pour le reste, j'avoue ne pas savoir spontanément mais j'essaierai. Bonne soirée. Michel Cabirol
Réponse de le 31/10/2015 à 10:52 :
@ Michel Cabirol
Merci !
a écrit le 30/10/2015 à 14:43 :
Bonjour Michel,
et avec quelle motorisation? Turbomeca/Safran ou canadienne?
Merci

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :