Bercy rogne 2,6 milliards d'euros à la défense, un véritable "stress test" pour Sylvie Goulard

 |   |  612  mots
La ministre des Armées Sylvie Goulard sera principalement jugée par les militaires sur sa capacité à défendre son budget face à Bercy
La ministre des Armées Sylvie Goulard sera principalement jugée par les militaires sur sa capacité à défendre son budget face à Bercy (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Bercy a pour le moment amputé le budget 2017 du ministère de la Défense de 2,6 milliards d'euros.

Le montant est colossal. 2,66 milliards d'euros environ, selon des sources concordantes. La note est très salée en 2017 pour les armées surtout si elle reste en l'état. Jean-Yves Le Drian désormais parti au Quai d'Orsay, Bercy a donc repris ses habitudes avec le ministère de la Défense considéré comme la variable d'ajustement du budget général. Dans le détail, Bercy a fait preuve comme à son habitude de beaucoup d'imagination pour rogner sur les crédits 2017 du ministère des Armées : réserve de précaution (1,6 milliard d'euros), report de crédits du programme 146 gelés (675 millions d'euros), surgel de crédits de gestion (350 millions) et gel des crédits du programme 178 (40 millions). Ca pique chez les militaires...

C'est donc déjà un véritable "stress test" pour la ministre Sylvie Goulard, qui va être évaluée par Bercy sur sa capacité à sauver tout ou partie de son budget. Pour mémoire, Jean-Yves Le Drian avait gagné lors de son quinquennat à l'Hôtel de Brienne, la plupart des arbitrages face à Bercy. On le sait, ce dernier ne lâche jamais quoi qu'il arrive. Sylvie Goulard sera d'ailleurs principalement jugée par les militaires sur cette capacité et acquerra ainsi une très forte légitimité si elle parvient à contrecarrer les projets de Bercy.

Des crédits pour des militaires en opérations extérieures

Au cours de sa campagne, Emmanuel Macron avait souhaité une montée en puissance des opérations au Mali dans le cadre de Barkhane, qui mobilise déjà 4.000 soldats dans cinq pays (Mali, Burkina Faso, Mauritanie, Niger et Tchad), dont 1.700 en poste à Gao. "Dès mon élection, je demanderai au ministre de la Défense et aux chefs militaires d'accélérer nos actions d'appui à la montée en puissance des forces du G5 Sahel afin d'accroître leur efficacité", avait-il annoncé en mars dernier lors de son discours sur la défense. Des crédits supplémentaires seront donc nécessaires pour équiper les militaires en opérations extérieures (OPEX).

A peine élu, Emmanuel Macron a d'ailleurs effectué une visite à Gao au Mali où il s'est dit "ému par la dangerosité" rencontrée "tous les jours" par les militaires. Dix-neuf soldats français ont payé le prix de leur vie en servant la France au Mali depuis le lancement de l'opération Serval, selon le ministère de la Défense. Il avait ajouté : "Je ne risquerai pas vos vies pour rien. Je respecterai les impératifs humains et techniques de l'outil militaire mais ma détermination dans l'action sera totale". Présente également à Gao, Sylvie Goulard a également pu constater le prix du sang versé par les soldats blessés lors d'une visite à l'hôpital Percy.

Un budget défense 2017 à 32,7 milliards hors pensions

En 2017, les dépenses de défense devraient représenter 1,77% du PIB de la France, pensions comprises (contre 1,78% en 2016), si bien sûr le budget de la défense est consommé dans sa totalité, soit 40,84 milliards d'euros, dont 8,15 milliards au titre des pensions. Loin, encore très loin des 2% hors pensions claironnés par Emmanuel Macrons lors de sa campagne... Le chef de l'état-major des armées, le général Pierre de Villiers souhaite atteindre les 2% (pensions et surcoûts des OPEX compris) dès 2022. Soit 42,5 milliards d'euros (en euro constant de 2017, avait-il précisé en mars) contre 32,7 milliards en 2017.

En attendant d'atteindre ce seuil (chimérique ?), qui fait tant rêver les militaires, le budget de la défense devait augmenter factuellement de 600 millions d'euros par rapport à celui de 2016. Qui de Sylvie Goulard ou de Bercy gagnera le premier set?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/06/2017 à 18:07 :
Décidément c'est toujours la même chose avec les socialistes, idem pour ceux d'En marche (à reculons), nous aurons bien la guerre, et le déshonneur, comme d'habitude avec eux.
Réponse de le 09/06/2017 à 11:40 :
Vous feriez mieux d'analyser les chiffres au lieu de tomber dans l'idéologie. Et vous verrez que les principales coupes budgétaires de la Défense ont été réalisées sous des gouvernements de droite.
a écrit le 07/06/2017 à 17:13 :
pour faire des économies suffit de remettre les fonctionnaires au travail viré les paresseux fort nombreux contrôler l’absentéisme mettre les élus à la diète réformer leur retraite contrôler les enseignants du public du travail réellement effectué question de bon sens et de courage car les économies d'échelles sont là !!!!!
Réponse de le 08/06/2017 à 16:34 :
Et aussi augmenter les impôts de BOF BOF.
a écrit le 07/06/2017 à 13:49 :
Des milliards pour des éoliennes qui brassent de l'air et mettent en péril le réseau électrique ...
Pas de pognon pour les militaires en opération qui risquent leur vie ...

En Marche ou Crève ?
a écrit le 07/06/2017 à 11:53 :
Qu'en pense le ministre des affaires étrangères? Surtout de ce qui reste dans les caisses après avoir bien soigné sa Bretagne natal avec des programmes couteux et inutiles...
a écrit le 07/06/2017 à 11:40 :
en ces temps troublés où notre sécurité est en danger faire des restrictions sur le bubget de ceux qui sont là pour nous défendre est une ineptie sans nom .Surtout lorsque l'on voit avec quel matoss nos militaires travaillent .Nos politiques et surtout ceux qui s'occupent du budget sont à coté de leurs pompes .
a écrit le 07/06/2017 à 10:19 :
Ca dépend : c'est peut-être une façon de préparer la note aux partenaires européens. Si la France paye systématiquement, elle acte aux yeux du monde le fait qu'elle est en mesure de financer, qu'il n'y a pas de problème... Ce n'est donc pas stupide si, derrière, Macron réclame un chèque d'autant aux Européens. Attendons de voir...
a écrit le 07/06/2017 à 10:11 :
@ BONJOUR : Evidement notre bon président comme l'ancien le caniche des américains se sert de l'Armée Française comme troupe auxiliaire de l'armée américaine .. Un exemple QUE FAIT L' ARMEE FRANCAISE EN LITUANIE ? que fait l'Armée Française en SYRIE et en AFRIQUE ? L'Armée Française et là pour défendre nos frontières et assurer la sécurité des françaises et des français ... Que notre Armée nous protège des islamiste et autres terroristes !
Réponse de le 08/06/2017 à 9:15 :
Allez lire le dernier livre blanc et vous verrez que l'Armée Française n'est pas là pour défendre nos frontières mais celle de l'Europe!!!! en autre mission.
a écrit le 07/06/2017 à 9:34 :
J ai l impression qu on revient aux vieilles méthodes chères aux socialistes : dés que l on a besoin d argent on pique sur la défense !!cette ministre fait elle le point pour défendre son budget ??
Réponse de le 07/06/2017 à 11:12 :
La petite dame vit aux crochets des contribuables....
a écrit le 07/06/2017 à 9:31 :
Qui est le Chef des Armées ?
Cordialement
Réponse de le 08/06/2017 à 19:12 :
@ BERNARDINO : Quelle question bien sur le président des U.S.A. !
a écrit le 06/06/2017 à 22:43 :
On est en période de crise, alors c'est très bien de réduire les dépenses inutiles. Qu'est qu'on fout dans ces pays, ça fera du bien au budget si on restait chez nous, et ça évitera de gaspiller le fric, qu'il vaut mieux orienter vers l'intelligence humaine, plutôt que la haine. Et puis l'emploi c'est mieux pour créer de la valeur ajoutée.
Réponse de le 07/06/2017 à 11:13 :
L'intelligence humaine avec des malades mentaux ???? Cela ne me semble guère possible...
a écrit le 06/06/2017 à 19:09 :
Il y a eu sur la chaîne Public Sénat une très bonne émission sur le pouvoir de la haute fonction publique et le rôle des conseillers. Après avoir vu cette émission vous avez tout compris.

Il est temps que le pouvoir revienne aux POLITIQUES !!!!!!

Quand un ministre ou un président décide il doit être obéit. L'avis du haut fonctionnaire n'a pas à être pris en compte. Nous votons pour une vision politique pas pour un blocage de la haute administration.
Réponse de le 09/06/2017 à 17:04 :
Quelle naïveté !
Le politique ne mesure pas toujours l'impact de ses décisions, l'administration est là pour l'éclairer sur les enjeux.
Un bon gouvernement fonctoinne quand la communication est fluide dans les 2 sens.
Réponse de le 09/06/2017 à 18:15 :
Il n'y a aucune naïveté. Nous élisons des Politiques pour mettre en place un programme. L'une des raisons de l'immobilisme est le blocage par des hauts fonctionnaires. Les états unis ont compris le problème. Les chefs d'administration change avec le gouvernement. Que ça soit au niveau fédéral ou au niveau des états.
a écrit le 06/06/2017 à 18:08 :
Contre un marteau, qu'est ce qu'on a en réserve ?
Réponse de le 06/06/2017 à 22:38 :
Ben quoi il reste le manche.
Réponse de le 06/06/2017 à 22:38 :
Ben quoi il reste le manche.
Réponse de le 07/06/2017 à 11:15 :
Les bougies.... Et quelques comprimés de" pasdamalgame"
Réponse de le 08/06/2017 à 14:37 :
Des clous !
a écrit le 06/06/2017 à 17:34 :
Honte Macron, c'est la honte !
a écrit le 06/06/2017 à 15:53 :
La Défense, redevenue LA variable d'ajustement budgétaire. Les armées sont sous équipées et en très mauvais état. Deux tiers des matériels immobilisés faute de maintenance. BERCY PROFITE, à fond d'une ministre IGNORANTE ET FAIBLE. Et Macron veut plaire au mininistre des finances et au 1er Ministre. Macron a voulu d'une ministre des armées TRES FAIBLE. Le meilleur pour succéder à J.Y Le Drian était Cédric LEWANDOWSKY ( hai de Macron), mais Macron avec cette coupe de 2.7 Milliards d'euros, démontre une VOLONTE DE LIQUIDER LES ARMEES. Heureusement que le Chef d'Etat Major des Armées : Le Général Pierre De Villiers S EN VA : il ne le supportera pas.
Réponse de le 06/06/2017 à 22:11 :
Le pays le plus dépensier au monde et de toute l'europe 58%/P.I.B, le plus déficitaire d'Europe 3.1% truqués ( 4.2% réel) 2 200 Milliards d'euros de dette,j n'aurait pas !!!!!! les marges pour gaspiller moins, et revenir à un ratio Armées/P.I.B de 3.1% : celui de 1980. " Les rythmes scolaires Hollande-Belkacem ""des écoliers les plus nuls du monde, cout de 10 milliards d'eur/An. AUTANT A RECUPERER CHAQUE ANNEE POUR LES ARMEES ET LES COMMANDES A LEURS INDUSTRIES, grandes et toutes petites Un fonctio sur deux, en arret " maladie" ( payé au 1er jour ) ou détaché en syndicat, ou en " pseudo-formation " , ou en R.T.T complèté par arret maladie. UNE ANTI ARMEES, ministre des armées.
a écrit le 06/06/2017 à 15:43 :
Et les centaines de milliers d’enseignants qui pour des raisons diverses et variées (suspendus, congés maladie longue durée, en attente d'affectation...) sont payés à rester chez eux, cela apparemment ne gène personne et encore moins Bercy.
Réponse de le 06/06/2017 à 17:09 :
Les 60000 postes d'enseignants que Hollande a rouvert en pure perte puisque la France continue de sombrer de plus belle dans les classements internationaux de l'éducation (PISA et surtout TIMMS qui montre un véritable naufrage en maths, donc dans les capacités technologiques à venir) coûtent aussi 2,6 milliards en année pleine. En y ajoutant ce que coûte la désastreuse réforme des rythmes scolaires en soutien aux communes qui ont mis en place des garderies gratuites ou presque (pardon, des activités périscolaires), il y a largement de quoi financer l'effort de défense qui, danger islamiste oblige, est devenu une nécessité vitale.
Réponse de le 06/06/2017 à 18:19 :
Au moins de centaines de milliers, peut-être des millions ! Au lieu de sortir des âneries, vérifiez vos chiffres. Il y a largement moins de 900000 enseignants en France et si certains sont en congé longue maladie c'est que des médecins ont constaté qu'ils devaient l'être. Ce n'est pas la peine d'opposer le budget de la défense à celui de l'éducation ; l'objectif n'est pas de transférer les dépenses de l'un vers l'autre mais de réduire globalement ces dépenses. On ferait peut-être mieux de vérifier comment sont dépensés ces fonds et qui profite des rentes de monopole liées aux commandes des administrations (aussi bien pour l'armée que pour l'éducation).
Réponse de le 06/06/2017 à 21:32 :
@jg : Il y 850000 enseignants en France hors enseignement supérieur ; rappelons aussi que Macron (imprudemment ?) a annoncé le retour d'un simili-service militaire d'un mois (!), espérant ainsi que l'armée réussira en un mois à inculquer les valeurs de civisme et de patriotisme que l'éducation familiale et scolaire auront échoué à transmettre en une vingtaine d'années. Ca aussi ça aura un coût qui légitime clairement un redéploiement de moyens entre l'éducation nationale et la défense. Il n'y a AUCUNE raison de sanctuariser le budget de l'éducation nationale.
Réponse de le 07/06/2017 à 0:30 :
Plus les dépenses pour le ministère de la Déséducation Nationale explosent, depuis 1981, plus le classement International des scolaires français DEGRINGOLE. Quel irrespect absolu de l'argent et du travail des français, avec ce Premier de tous les budgets de l'état
a écrit le 06/06/2017 à 15:12 :
un commentaire superbement creux. Qu'est-ce qu'on peut faire avec ça? Vous l'avez dit Asimon pas grand chose.
Réponse de le 07/06/2017 à 9:21 :
Je persiste et je signe : cet article ne repose sur rien, et on nous invite à gloser dessus. Ne tombez pas dans ce piège du café du commerce, dans lequel c'est le lecteur qui fabrique gratuitement le contenu.
Qui n'est que du buzz.
Pas grand chose, c'est toujours mieux que du bruit.
Réponse de le 07/06/2017 à 15:03 :
Asimon, quand on ne sait pas, on ne dit rien. chut ! 2,6 milliards d'euros de gel, c'est rien pour vous. Soit vous travaillez au cabinet de Mme Goulard, soit vous ne mesurez pas vos propos, ou pire, vous êtes le coupeur de crédits de Bercy.
Réponse de le 08/06/2017 à 7:32 :
Le ministère de la Défense confirme le gel de 2,7 milliards d'euros. Cet article repose-t-il toujours sur rien ? Une fois encore quand on ne sait pas, on s'abstient.
a écrit le 06/06/2017 à 15:02 :
Un article sensationnaliste à partir de rumeurs.
Qu'est-ce qu'on peut faire avec ça ? Pas grand chose.
a écrit le 06/06/2017 à 14:10 :
Des économies que cherche le gouvernement, il y en a de très faciles: commençons par clouer au sol la patrouille de France qui nous coûte une fortune pour du "pipo".Supprimons toutes les équipes de sports militaires (parachutisme - montagne -
athlétisme etc) (il y a des clubs privés pour cela). Revoyons d'urgence les grilles indiciaires, d'avancement, d'âge de départ à la retraite, les appartement gratuits de fonction qui ne se justifient plus etc etc. La France compte le plus de Généraux qu'aux USA et URSS. Que dire des grades en dessous. Que l'on rende public aussi les soldes des militaires, leurs primes etc.... Bien sûr que l'on peut faire des économies, mais il faut le vouloir!!!!!
Réponse de le 06/06/2017 à 18:59 :
Contrairement à ce que vous dites la patrouille de France ne coûte pas cher. Ce qui coûte une "fortune" comme vous dites c'est d'employer des rafales pour des missions qui pourraient être rempli par des avions moins performant. Il est une époque où il y avait des jaguars et des 2000 par exemple. Ce qui coûte aussi une fortune c'est de faire partir des rafales de St Dizier pour une mission sur la Lybie. Ce qui coûte une fortune c'est le cannibalisme des matériels.

Vous parlez des logements de fonction inutiles. Soyez plus précis, j'ai fait des années dans l'Armée de l'Air, sur une base aérienne seul le commandant de base avait un logement de fonction(sur la base). Vous parlez des revenus OK rapportons la solde nette à l'heure réellement effectué et regardons le salaire horaire.

Au lieu de donner des affirmations dans le vide, donnez des chiffres, des faits.

Aujourd'hui à la retraite, je suis prêt à rendre tout ce que j'ai touché depuis mon départ et ne percevoir ma retraite qu'a l'age "normal". MAIS j'y met une condition, on me paie les heures supplémentaires sur la base du code du travail. Je serai tres tres riche aujourd'hui!!!!!
Réponse de le 06/06/2017 à 19:04 :
Contrairement à ce que vous dites la patrouille de France ne coûte pas cher. Ce qui coûte une "fortune" comme vous dites c'est d'employer des rafales pour des missions qui pourraient être rempli par des avions moins performant. Il est une époque où il y avait des jaguars et des 2000 par exemple. Ce qui coûte aussi une fortune c'est de faire partir des rafales de St Dizier pour une mission sur la Lybie. Ce qui coûte une fortune c'est le cannibalisme des matériels.

Vous parlez des logements de fonction inutiles. Soyez plus précis, j'ai fait des années dans l'Armée de l'Air, sur une base aérienne seul le commandant de base avait un logement de fonction(sur la base). Vous parlez des revenus OK rapportons la solde nette à l'heure réellement effectué et regardons le salaire horaire.

Au lieu de donner des affirmations dans le vide, donnez des chiffres, des faits.

Aujourd'hui à la retraite, je suis prêt à rendre tout ce que j'ai touché depuis mon départ et ne percevoir ma retraite qu'a l'age "normal". MAIS j'y met une condition, on me paie les heures supplémentaires sur la base du code du travail. Je serai tres tres riche aujourd'hui!!!!!
Réponse de le 06/06/2017 à 22:46 :
Très bien dit. Rien à rajouter.
a écrit le 06/06/2017 à 14:08 :
A ce petit jeu, c'est DAECH et ses sbires qui vont gagner. Bercy a beaucoup trop de pouvoirs.
a écrit le 06/06/2017 à 13:52 :
Un peu surprenant cette annonce à quelques jours du premier tour. J'espère que ce gouvernement ne va pas tomber dans la com primaire des présidents précédents en annonçant des coupes qui ensuite seront revues à la baisse pour nous faire croire que la ministre est efficace et ne laisse rien passer pour sauver son budget. Nous allons voir si c'est le cas et si cela se confirme la présidence Macron est bien mal partie !
a écrit le 06/06/2017 à 13:28 :
Il est plus qu'urgent d'envoyer les fonctionnaires de Bercy en OPEX 6 mois.
Ce petit jeu est ridicule, on ne joue pas avec la souveraineté d'un pays.

Il faut bien comprendre que tout le monde à besoin de savoir de quoi demain serait fait et cette gestion à la petite semaine est irresponsable.

Il est plus que temps que de produire uniquement des budgets à l'équilibre et que les fonds engagés soient garantis sur la durée.

Cette course à l'échalotte est fatigante pour tout le monde.
a écrit le 06/06/2017 à 13:13 :
Cela était prévu il parle Armées mais pour faire bonne figure .
mais il y a longtemps qu'ils ridiculisent nos Hommes et Femmes de la première puissance européenne la France est ridiculiser par nos propres politique.
Sans compter le communautarisme dans l'armé .
a écrit le 06/06/2017 à 12:48 :
1) Il n'y a plus de Ministère de la Défense - c'est le Ministères des Armées…(FR, EU, US, autres ?)
2) Avec maintenant la baisse du budget, c'est l'abandon de notre souveraineté (à l'OTAN, à l'Europe) que ne discutera pas la Ministre pro-européenne intégriste.
a écrit le 06/06/2017 à 10:52 :
Après les législatives, le gouvernement va présenter la facture aux français. L'UE veut que l'on réduise les déficits publics , toujours au dessus de 3 %. Ensuite les réformes Macron droit du travail et assurances chômages avec 34 milliards de hausse d'impôts avec la CSG qui va toucher principalement les pensions de retraite à partir de 1200 e par mois.(une fortune selon En Marche)
Une réforme de l'IR serait la bienvenue, plutôt que de s'attaquer aux salaires et pensions, réduire le nombre de niches fiscales (449) qui représentent un manque à gagner pour l'état de 86 milliards d'euros, une somme qui pourrait alléger la pression fiscale. Pour mémoire l'IR ne rapporte que 79 milliards d'euros.
Réponse de le 06/06/2017 à 12:16 :
Bon il faut etre un peu plus precis. Dans le programme c'est une hausse de 1,5 point de CSG sur les retraites de 1200 euros par mois pour un celibataire et 1850 euros par mois pour un couple. Cette augmentation de CSG est de l'ordre de 25 euros supplementaire par mois pour une retraite de 1500 euros. En parallele le programme prevoit une exoneration de taxe d'habitation qui represente une economie d'au bas mot 40 a 50 euros par mois (selon la commune),
L'UE veut que l'on reduise les deficits publics et la France s'y est engage depuis pas mal de temps. La France fait parti des pays d'europe ayant l'un des deficit les plus important avec l'Espagne et la Roumanie. Le deficit portuguais est a 2% et l'Italie a 2,4%, donc il y a bien un probleme francais.
En ce qui concerne les salaires le projet prevoit en parallele une suppression des cotisations chomage et maladie
Réponse de le 06/06/2017 à 13:50 :
Vous avez raison , mais cette augmentation de la CSG sera concentrée sur les retraités gagnant de 2500 e à 3000. L'exonération de la TH ne concernera que les petits revenus. Ces mesures vont encore concentrer l'impôt sur 30 % des français qui gagnent trop pour bénéficier des avantages sociaux et pas assez pour utiliser les niches fiscales comme les Sofica, Malraux etc...L'idée qui me parait plus juste , serait de supprimer ces niches,ce qui laisserait 86 milliards au gouvernement pour réduire les impôts des entreprises et des particuliers.
Réponse de le 06/06/2017 à 15:39 :
@BA

"L'exonération de la TH ne concernera que les petits revenus".

Ce qui était déja le cas d'ailleurs,ce n'est donc pas une nouveauté :

Pour l'exonération de taxe d'habitation en 2017, le revenu fiscal de référence de 2016 ne doit pas dépasser 10 708 € pour la première part + 2 859 € pour chaque demi-part supplémentaire.Certaines catégories de contribuables bénéficient d'un allègement de taxe d'habitation en 2017 sous réserve que le revenu de référence 2016 du foyer fiscal ne dépasse pas 25 180 € pour la première part de quotient familial + 5 883 € pour la première demi-part supplémentaire + 4 631 € pour les autres demi-parts. Ces plafonds de revenus sont également applicables pour le plafonnement de la taxe foncière.

Les personnes seules qui étaient déjà exonérées de taxe d'habitation en 2014 restent exonérées en 2015 et 2016. Cette exonération exceptionnelle a été décidée pour compenser la suppression de la demi-part des personnes seules, et notamment des personnes veuves.
A partir de 2017, le revenu de référence pris en compte est basé sur 1,5 part au lieu d'une part. Ces personnes doivent remplir par ailleurs toutes les conditions exigées (occupation du logement, non-assujettissement à l'ISF).Les personnes qui ne peuvent plus être exonérées de taxe d'habitation en raison de la condition de ressources bénéficient d'un mécansime de lissage de la taxe d'habitation.
Réponse de le 06/06/2017 à 15:55 :
@Jo

"En ce qui concerne les salaires le projet prevoit en parallele une suppression des cotisations chomage et maladie "

C'est d'ailleurs pour cela que Macron reporte l'impôt à la source :

Christian Eckert a peu goûté cette nouvelle sortie du candidat d’En marche !. Il l’accuse sur son blog de « mépriser » le vote du Parlement, qui a adopté le dispositif fin décembre 2016, ainsi que les avis des services de Bercy. Selon lui, la réforme aurait surtout pour défaut, aux yeux de M. Macron, de rendre invisible l’une de ses mesures phares : la suppression des cotisations chômage et maladie des salariés.
Réponse de le 07/06/2017 à 14:38 :
La suppression de la taxe d habitation pour certains est une discrimination entre Français.
a écrit le 06/06/2017 à 10:15 :
Si c'est pour s'attaquer enfin à la mexicanisation des effectifs, à la redondance des états majors ou à la fin des musées et organismes divers, cela a un sens, mais si c'est pour réduire la troupe de base ou les achats d'armement c'est une grave erreur !
Réponse de le 06/06/2017 à 19:04 :
Regardez sur 30 ans la réduction de état major, aucune autre administration n'a fait de tels efforts.
a écrit le 06/06/2017 à 9:18 :
Apparemment Monsieur macron est comme s'est prédécesseur, beaucoup de promesse mais des l’arrivé au pouvoir il oublie très vite.
Il n'y a pas un mois il promettait au français de passer le budget de la défense à 2% du pib hors pension. Et voila que l'on nous annonce qu'il va faire des économie sur le budget de la défense.
Réponse de le 06/06/2017 à 10:45 :
la c est pas Macron mais les fonctionnaires du ministere des finances. Lesquels sont les memes d un ministre a l autre et font ce qu on leur a appris a faire : economies de bout de chandelles. Un peu comme a l education nationale, les ministres passent, les pedagos restent
Réponse de le 06/06/2017 à 12:17 :
passer le budget de la defense a 2% d'ici 2022 et pas des son accession
a écrit le 06/06/2017 à 9:18 :
Le président a déjà arbitré ou c'est en attente? A Bercy on peut raboter tout ce qu'on veut, tant que c'est pas signé par le président c'est du vent.
a écrit le 06/06/2017 à 8:52 :
les militaires devraient retirer les soldats des rues en expliquant qu'ils n'ont plus les budgets; et ils seraient remplaces par des personnes concernees par les budgets sociaux, ce qui reduirait les inegalites dans le temps de travail pour ceux qui croient parasiter a la petite semaine

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :