Crise diplomatique sans précédent : Paris rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra

Crise ouverte entre la France et deux de ses "alliés", les Etats-Unis et l'Australie, après l'annulation par Canberra du contrat de fourniture de sous-marins français au profit d'un partenariat stratégique avec Washington et Londres (AUKUS).

2 mn

Les décisions prises par l'Australie et les Etats-Unis constituent des comportements inacceptables entre alliés et partenaires, dont les conséquences touchent à la conception même que nous nous faisons de nos alliances, de nos partenariats et de l'importance de l'Indopacifique pour l'Europe (Jean-Yves Le Drian)
Les décisions prises par l'Australie et les Etats-Unis "constituent des comportements inacceptables entre alliés et partenaires, dont les conséquences touchent à la conception même que nous nous faisons de nos alliances, de nos partenariats et de l'importance de l'Indopacifique pour l'Europe" (Jean-Yves Le Drian) (Crédits : POOL)

La crise diplomatique entre la France et deux de ses "alliés", les Etats-Unis et l'Australie, prend une nouvelle ampleur. Piétinée et humiliée après l'annulation par Canberra du contrat de fourniture de sous-marins français au profit d'un partenariat stratégique avec Washington et Londres (AUKUS), Paris ne relâche pas la pression vis-à-vis de Canberra et Washington en rappelant immédiatement ses ambassadeurs aux Etats-Unis et en Australie pour consultations, a expliqué vendredi soir le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian dans un communiqué. Une décision sans précédent de la France vis-à-vis de deux "alliés" historiques.

"A la demande du président de la République, j'ai décidé du rappel immédiat à Paris pour consultations de nos deux ambassadeurs aux Etats-Unis et en Australie. Cette décision exceptionnelle est justifiée par la gravité exceptionnelle des annonces effectuées le 15 septembre par l'Australie et les Etats-Unis", a souligné Jean-Yves Le Drian.

L'abandon du projet de sous-marins de classe océanique, qui liait l'Australie à la France depuis 2016, et l'annonce d'un nouveau partenariat avec les Etats-Unis visant à lancer des études sur une possible future coopération sur des sous-marins à propulsion nucléaire, "constituent des comportements inacceptables entre alliés et partenaires, dont les conséquences touchent à la conception même que nous nous faisons de nos alliances, de nos partenariats et de l'importance de l'Indopacifique pour l'Europe", a souligné le ministre des Affaires étrangères.

"Nous avons été en contact étroit avec nos partenaires français à propos de leur décision de rappeler l'ambassadeur à Paris pour consultations. Nous regrettons qu'ils aient franchi ce pas, toutefois nous resteront engagés dans les jours à venir pour résoudre nos différends, comme nous l'avons fait à l'autre moments de notre longue alliance", a réagi sous couvert d'anonymat un responsable de la Maison-Blanche.

Paris n'a plus confiance en Canberra

La France ne voit pas comment elle peut faire confiance à Canberra dans la négociation commerciale entre l'UE et l'Australie après leur décision de rompre leur engagement d'acheter des sous-marins français, a déclaré vendredi le secrétaire d'État aux Affaires européennes, Clément Beaune. La Commission européenne est chargée depuis 2018 de négocier en vue d'accords de libre-échange avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

"On a des négociations commerciales avec l'Australie, je ne vois pas comment on peut faire confiance au partenaire australien", a estimé Clément Beaune lors d'une émission sur la radio RFI et les télévisions France24 et Public Sénat. "C'est une grave rupture de confiance de la part de l'Australie", a-t-il martelé. "Les relations internationales, ce n'est pas de la naïveté, des bons sentiments, mais la parole, la signature d'un contrat vaut quelque chose. Si on n'a plus confiance, on ne peut plus avancer", a-t-il insisté.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 58
à écrit le 20/09/2021 à 7:45
Signaler
Juste une question... L'AUKUS est constitué de l'Australie, de la Grande-Bretagne, et des USA. Ils sont ensemble pour faire sauter ce contrat. Pourquoi la France n'a rappelé que 2 ambassadeurs sur 3 ? Pourquoi l'ambassadeur de Grande-Bretagne n'a-t...

à écrit le 19/09/2021 à 13:39
Signaler
Il est désagréable de tirer les enseignements géopolitiques de l'affaire des sous-marins australiens. Ils sont sans appel: le Brexit refait du RU une puissance mondiale, engluée dans l'UE qui ne la soutient même pas sur ce coup dur, et voit la Fra...

à écrit le 19/09/2021 à 13:30
Signaler
"Après avoir connu, ces derniers temps un allié US qui pille nos entreprises (Alsthom), embastille sans le moindre motif certains de leurs dirigeants (Frédéric Pierucci), impose sa législation extraterritoriale sur les transactions en dollars, sancti...

à écrit le 19/09/2021 à 12:00
Signaler
Une réponse simple serait de développer des marchés des matières premières côtés en Europe et en euros. Car sinon les fournisseurs achèteront toujours en US dollars, et donc négocieront les contrats en dollars, avec droit américain applicable, et in ...

à écrit le 19/09/2021 à 9:56
Signaler
Qui dit rupture de contrat dit «  dommage et intérêts «  bof c’est le monde des affaires en somme , l’Australie doit verser de l’argent à la France pour compenser les pertes suite à l’annulation de cette grosse commande .

le 19/09/2021 à 10:17
Signaler
Et on fait quoi avec les personnels que Naval group a embauche et des début de construction de sous marin?

le 19/09/2021 à 14:28
Signaler
Actuellement tout se recycle , pas de pertes. l’Australie ce n’est pas le seul au pays au monde qui a besoin de sous-marin non ? Un client de perdu 10 de retrouvé, faut pas être pessimiste.

à écrit le 19/09/2021 à 8:22
Signaler
Merci aux US. Ils évitent à la France de participer à une guerre avec la Chine. Il faut voir le bon côté des choses.

à écrit le 19/09/2021 à 7:57
Signaler
Quelle idée stupide de rappeler les ambassadeurs: le coût des voyages aller-retour (parceque évidemment le rappel est seulement temporaire) , payé par le contribuable et l'impact carbone pour la planète! Une téléconférence de 30 minute permettrait ...

le 19/09/2021 à 10:18
Signaler
Ca je suis d'accord mieux vaudrait interdir les ventes et achat de produits dans ces 3 pays (on oublie a chaque fois l'amérique et l'anletterere.

à écrit le 19/09/2021 à 6:34
Signaler
Ces gens sont sous cloche. Ils ne sont responsable de rien. Jamais. Ce vieux crouton et son acolyte la parly sinistre des armees n'a pas sa place pour un role de negociateur de vente d'armes strategiques. Jors sol.

à écrit le 18/09/2021 à 22:38
Signaler
Suite à cela, est-ce possible que la France ou l'Europe convertissent leurs réserves de dollars US en métaux précieux ?

le 18/09/2021 à 23:18
Signaler
Tête à claques s'est pris une torpille de son ami Biden ! il est vraiment nul .

le 19/09/2021 à 4:40
Signaler
La meilleure réponse à l'oncle Sam serait que l'Europe négocie tous ses contrats avec l'étranger en euros et non en dollar, c'est la hantise des américains et c'est pour cela qu'il font tout pour semer la zizanie entre les pays européens.

à écrit le 18/09/2021 à 21:43
Signaler
Le problème de la France est qu'elle se prend pour ce qu'elle n'est pas. Médias, politiques et "spécialistes" de tous bords ont l'air de ne pas savoir que la France et les Etats-Unis ne boxent pas dans la même catégorie. Bizarre !

le 19/09/2021 à 15:13
Signaler
La France est le 3ème exportateur d'armes au monde, cela correspond bien à un savoir faire . Il faut soutenir notre industrie d'armement et pas la dénigrer sans arguments.

à écrit le 18/09/2021 à 17:36
Signaler
AUKUS POCUS, a plus les milliards, envolés les milliards, bon on rentre à la maison...

à écrit le 18/09/2021 à 17:31
Signaler
Nous avons déjà retiré les petits fours et le champagne de la réception de l'ambassadeur ,maintenant on leur fait prendre l'avion pour Paris . À part le coût de tout cela ,j'espère que les USA voient la colère Française !

le 18/09/2021 à 18:12
Signaler
Tout à fait, c'est un jeu de rôle, au prochain G7, on verra Mr Macron taper dans le dos de Biden autour d'un verre.

à écrit le 18/09/2021 à 15:43
Signaler
La seule industrie qui nous reste bientôt sur notre territoire est lié à l'armement...moi cela me désole. En plus on n'aura jamais les moyens de certains mastodonte ni leur influence, même en faisant notre cirque comme actuellement. On ne peut pas a...

à écrit le 18/09/2021 à 14:06
Signaler
Dans ce context quel sera le resultat du nouveau referendum pour la separation de la Nouvelle Caledonie riche en Nickel tres important pour les batteries des voitures electriques?Qui paye aux separatistes la bas?

à écrit le 18/09/2021 à 13:44
Signaler
Sur les sommes affichées, seule une partie revenait à la France mais l'armement, etc, c'était étranger, certaines entreprises US vont aussi être concernées, marché stoppé. A noter que notre ambassadeur en GB n'a pas été réclamé, une façon de dire qu...

à écrit le 18/09/2021 à 12:57
Signaler
On disait TRUMP sénile !!!!!!

à écrit le 18/09/2021 à 11:12
Signaler
Une mesure de rétorsion simple, qui peut rapporter, et facile à mettre en place, eut été de vendre toutes les réserves de USD et acheter des métaux précieux à la place. L'histoire montre que c'est de toute façon un bon investissement à long terme. Ma...

le 18/09/2021 à 12:52
Signaler
Commencer à renforcer l'écosystème des cryptomonnaies et investir en BTC et ETH à la place du dollar et quand on en aura bcp contribuer à batir des services publics et privés sur les blockchain qu'on aura cumulé. On pourrait ainsi enrichir la France...

le 18/09/2021 à 14:39
Signaler
La France en tant qu'état souverain faible et donc sans réelle souveraineté a interet à developper les cryptomonnaies comme alternative au dollar et ce faisant elle pourrait y gagner des sommes enormes.

à écrit le 18/09/2021 à 11:01
Signaler
On attend les mesures de rétorsions de la France, priver de camembert ? de calendos ? ah ah ! Il faut se renseigner un minimum, la stratégie militaire de containment de la Chine via le milieu qui l'entoure à savoir de l'eau, de l'eau, le milieu ma...

à écrit le 18/09/2021 à 10:40
Signaler
Une crise diplomatique pour amuser la galerie..., on n'oublie pas que nous sommes en période d'élection et que tout est orienté vers ce but du moins pour les médias mainstream!

à écrit le 18/09/2021 à 10:40
Signaler
ces milliards euros, seraient-ils deja incorpore dans les chiffres d'export enfin de fleurisser le hausse de l'economie, et d'ou le frustration et le consternation du gouvernement?

à écrit le 18/09/2021 à 10:35
Signaler
Dans la région , indépendamment du contrat manqué, il y a un autre problème infiniment plus important qui va nous arriver rapidement. Ce 3 ème referendums en Nouvelle Calédonie qui risque de nous faire perdre ce département stratégique . On se demand...

le 18/09/2021 à 12:12
Signaler
La France est une petite nation. Il serait temps de revenir sur terre ( pour les français ) au lieu de péter plus haut que son c.l. . Et donc de laisser ses territoires et départements d'outre mer voguer de leurs propres ailes. Ça fera au moins des ...

le 18/09/2021 à 15:43
Signaler
On n'est plus une grande nation. Il faut laisser l'indépendance à ces terres et abandoner notre ridicule politique de puissance qui absorbe nos énergies. Nous devons nous focaliser sur la science, la technologie et l'éducation pour developper des n...

à écrit le 18/09/2021 à 10:31
Signaler
Comme 1 ère étape je trouve cela bien mais il faut accentuer la pression pour se faire respecter: 1/ sortie de l otan immédiate 2/ veto a l accord de libre échange entre une et Australie en cours de négociation 3/ facturation de tous les open de...

à écrit le 18/09/2021 à 10:22
Signaler
Cher Monsieur le Drian le contexte géostratégique a changé et nous aurions beaucoup d’intérêt à ne pas en rajouter car au lieu de négocier nous allons tout perdre et durablement, il est vrai que la France n'est plus que l'ombre d'elle même. Notons le...

le 18/09/2021 à 10:35
Signaler
Est ce pour cela si on doit se laisser faire .. êtes vous une c… molle? Si c était l inverse il y aurait déjà des mesures de rétorsions sur les pers français en Australie et aux usa ….et un contrat c est un contrat …

à écrit le 18/09/2021 à 9:34
Signaler
C'est grotesque car ignorant le contexte géostratégique mondiale mais peut-être une stratégie plus générale en ces temps de tension mondiale accentuée.

le 18/09/2021 à 10:36
Signaler
À nous selon-vous on doit se laisser faire vous êtes incohérent car d hab vous fustiger à tout va sur le gouvernement pour inaction…

le 18/09/2021 à 10:37
Signaler
À bon selon-vous on doit se laisser faire vous êtes incohérent car d hab vous fustiger à tout va sur le gouvernement pour inaction…

le 18/09/2021 à 16:10
Signaler
De part notre manque de souveraineté et donc de puissance diplomatique il y a de nombreux enjeux bien plus importants pour lesquels se battre comme par exemple la reprise en main de notre domaine maritime le fait que les enjeux géostratégiques se soi...

à écrit le 18/09/2021 à 8:48
Signaler
Dans indo pacifique il y a Inde. L'Inde qui achète des "Rafale"...

le 18/09/2021 à 15:47
Signaler
Erreur, l'Inde achète un transfert technologique comme la Chine...

à écrit le 18/09/2021 à 8:37
Signaler
Des actes! La France doit mettre son veto aux négociations commerciales avec l'Australie. Et sortir de l'OTAN.

le 18/09/2021 à 10:39
Signaler
Oui !!!

le 18/09/2021 à 10:40
Signaler
Oui !!!

à écrit le 18/09/2021 à 8:32
Signaler
C’est bien de ne pas avoir rappelé aussi l’ambassadeur en GB, d’une part c’est vraiment une quantité négligeable, et puis il ne faut pas en rajouter, les pauvres ils sont déjà inquiets de leur pénurie de mac do et de coca !

à écrit le 18/09/2021 à 8:23
Signaler
Faisons du vins, de la cuisine et du tourisme, ça sera plus utile que s'obstiner dans des domaines qui nous dépassent.

le 18/09/2021 à 9:20
Signaler
Exactement. ....quelques dizaines de milliards d'euros n'ont que peu d'importance. Nous sommes très forts aussi dans l'accompagnement mondial des populations (pays des droits de l'homme oblige)

le 19/09/2021 à 9:21
Signaler
Parce que vous croyez que ça suffira pour faire vivre le pays ? Vous avez des carences en connaissance économique … traces bien français au demeurant . Un tel contrat permet de dynamiser tout un eco système qui produit qui embauche etc … eh donc crée...

le 19/09/2021 à 9:22
Signaler
Parce que vous croyez que ça suffira pour faire vivre le pays ? Vous avez des carences en connaissance économique … travers bien français au demeurant . Un tel contrat permet de dynamiser tout un eco système qui produit qui embauche etc … eh donc cré...

à écrit le 18/09/2021 à 8:23
Signaler
Après le CETA, on apprend incidemment que l’UE travaille à un accord commercial avec l’Australie !

à écrit le 18/09/2021 à 7:44
Signaler
Juju qui se met a bouder c'est pas beau ça, mais c'est quand même touchant mignon.

à écrit le 18/09/2021 à 7:30
Signaler
Il faut annoncer la reprise immédiate des essais nucléaires en surface dans le Pacifique !

le 18/09/2021 à 15:44
Signaler
Vous avez raison comme ça les polynésiens prendront leur indépendance vu le carnage sanitaire français dans la région pacifique...

à écrit le 18/09/2021 à 6:48
Signaler
Les USA ont joué le même jeu au XX ième siècle, et continuent sur leur lancé. Comment peut-on être surpris de ce qui se passe aujourd'hui ? Leur stratégie consiste à monter les protagonistes d'un conflit les uns contre les autres, puis de rafler la m...

à écrit le 18/09/2021 à 4:52
Signaler
Du vent diplomatique, quand en même temps on est obligé se sous traiter avec les américains pour nos "guerres" au Sahel et au Moyen Orient. La vrai riposte serait de nous désengager du Sahel et du Moyen Orient et de laisser la gestion du terrorisme a...

à écrit le 18/09/2021 à 2:11
Signaler
C'est une déclaration d'amour de Paris à Beijing... Vive les liaisons dangereuses!

à écrit le 18/09/2021 à 2:06
Signaler
Retournement d'alliance ?

à écrit le 18/09/2021 à 1:52
Signaler
Mais pour qui se prennent-ils ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.