Sous-marins : quelles conséquences après le coup de poignard de Canberra ?

L'énorme gifle donnée par les Etats-Unis et l'Australie à la France et Naval Group devrait entraîner des conséquences néfastes sur le plan diplomatique pour Paris et commerciales pour le groupe français.
Michel Cabirol

4 mn

Naval Group va perdre en 2021 un contrat de 1,4 milliard d'euros portant sur la phase du Basic Design (phase de définition) du programme de sous-marins.
Naval Group va perdre en 2021 un contrat de 1,4 milliard d'euros portant sur la phase du "Basic Design" (phase de définition) du programme de sous-marins. (Crédits : Naval Group)

La perte du contrat australien est une énorme claque politique pour la France et bien sûr pour Naval Group, qui va avoir dû mal à s'en relever. Alors que Paris se murait mercredi en fin de journée dans un silence de mort, le groupe naval réunissait un comité exécutif exceptionnel pour évaluer les dégâts de la prochaine résiliation du contrat par l'Australie sur la société. En 2021, Naval Group, qui souffre énormément à l'exportation depuis plusieurs mois, va perdre un contrat de 1,4 milliard d'euros portant sur la phase du "Basic Design" (phase de définition). Mais au-delà de la perte sèche d'un énorme contrat mais vraisemblablement peu lucratif, le coup de massue australien est beaucoup plus dangereux à terme pour Naval Group pour sa réputation et son image dans le domaine commercial.

Dans la région Indo-pacifique, Naval Group, qui a déjà placé des Scorpène en Inde et en Malaisie, est en piste pour en vendre également aux Philippines et surtout en Indonésie et en Inde. Pas sûr que la décision de l'Australie, qui sera d'ailleurs dument exploitée par la concurrence (ThyssenKrupp Marine Systems, Navantia et Kockums), incite ces deux pays à plonger avec les sous-marins français et soit un formidable argument de vente. Les Pays-Bas, qui souhaitent renouveler leur flotte de sous-marins, ont désormais eux aussi un argument massue pour écarter les Français. Les mois à venir vont être très compliqué à gérer pour les équipes commerciales de Naval Group, dont le moral doit être en outre dans les chaussettes.

Un échec aux conséquences diplomatiques

Même si Joe Biden a assuré que la France restait un partenaire clé en Indo-Pacifique, la décision australienne est également un vrai coup de frein à la stratégie de la France dans cette région. Paris comptait beaucoup sur le contrat des sous-marins pour verrouiller sur le long terme (50 ans) son partenariat stratégique avec l'Australie. Canberra était d'ailleurs considéré comme un partenaire majeur de la France dans cette région. Ce partenariat stratégique avec Canberra s'appuyait sur une coopération de sécurité et de défense très dense, qui avait été consolidée par le choix en 2016 de Naval Group pour la construction des futurs sous-marins océaniques australiens. "Nous avions établi avec l'Australie une relation de confiance. Cette confiance est trahie. Je suis aujourd'hui en colère avec beaucoup d'amertume. D'autant plus que cela ne se fait pas entre alliés", a martelé le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, sur FranceInfo.

Ce partenariat s'est étendu à l'océan Indien où la France et l'Australie coopèrent étroitement au sein de forums régionaux, comme l'IORA ou l'Indian Ocean Naval Symposium (IONS). Puis, la France, l'Inde et l'Australie se sont entendues pour engager des coopérations à trois (sécurité et sûreté maritimes, la gestion des ressources marines et l'environnement et approfondissement de la coopération au sein des organisations multilatérales). Avec ce vaste partenariat avec la Grande-Bretagne et l'Australie, les Etats-Unis, qui cherchent à renforcer tous azimuts leurs alliances face à la Chine, cassent la dynamique que souhaitait enclencher Paris dans la région. Des ambitions françaises qui se brisent sur la réorientation stratégique de l'Australie vis-à-vis des Etats-Unis. Le terrible échec de l'équipe France invite désormais Paris à revisiter sa stratégie en Indo-Pacifique même si elle garde de fortes ambitions.

"Alors qu'est publiée aujourd'hui même la communication conjointe sur la stratégie européenne pour la coopération dans la région Indopacifique, la France confirme sa volonté d'une action très ambitieuse dans cette région visant à préserver la « liberté de la souveraineté » de chacun, ont expliqué les ministères des Affaires étrangères et des Armées dans un communiqué commun publié dans la nuit de mercredi à jeudi. Seule nation européenne présente en Indopacifique avec près de deux millions de ses ressortissants et plus de 7.000 militaires, la France est un partenaire fiable qui continuera à y tenir ses engagements, comme elle l'a toujours fait".

Michel Cabirol

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 66
à écrit le 18/09/2021 à 9:42
Signaler
Macron à dit qu il suffit de traverser un passage piéton est hop y a du boulot. Il y a qu'un traverser le passage piéton pour un nouveau contrat

à écrit le 17/09/2021 à 15:28
Signaler
C'est une énorme claque pour la France et pour Naval Group en particulier. Cela dit, c'est aussi un coup de semonce pour les autres exportateurs d'équipements militaire européens (Allemagne, Italie, Espagne). Nous européens savons désormais à quoi no...

à écrit le 17/09/2021 à 10:40
Signaler
N’oublions pas que pour la vente d’Equans (Engie), l’état a présélectionné deux fonds américains. Et comme la macronie aime se faire aléser, gageons que cette vente se fasse à ceux-ci.

à écrit le 17/09/2021 à 10:15
Signaler
Les protestations de façade de le France sont un jeu de dupe , car tant qu'on persistera à faire des OPEX unilatérales, on sera à la botte des américains pour le renseignement et la logistique. La preuve on continue à former nos pilotes de l'aéronava...

à écrit le 17/09/2021 à 9:09
Signaler
Il parait que les eaux territoriales australiennes sont interdites d'accès aux engins à propulsion nucléaire, soit ils changent ces règles soit ils laisseront leur engins aux américains, qui auront 8 unités de plus aux frais de leur allié (achat forc...

à écrit le 17/09/2021 à 9:06
Signaler
Je pense qu'il serait judicieux d'inviter le président chinois à Tahiti DANS LE PACIFIQUE histoire de signer un ou deux contrat

le 17/09/2021 à 13:07
Signaler
oui ...vous avez raison à tahiti nouvelle caledonie etc...pour que l australie sente bien le vent souffler...on pourrait leur louer un abase anvale aussi ...héhé

à écrit le 17/09/2021 à 8:49
Signaler
"Mort cérébrale" de l’Otan: Macron a raison depuis longtemps on se demande bien pourquoi sarkosy nous l'a fait réintégrer

à écrit le 17/09/2021 à 7:00
Signaler
Faire du buzz en se montrant choqué nous permettra de limiter la casse voir de tirer quelque chose de la situation mais en premier lieu le problème a été la catastrophique exécution de ce contrat. Cela fait des mois que l'Australie en a marre et cher...

le 17/09/2021 à 8:59
Signaler
"le problème a été la catastrophique exécution de ce contrat " je suis impressionné par l'analyse de certain surtout quand il n'y connaisse RIEN

le 17/09/2021 à 13:09
Signaler
d ou sortez vous ces informations ,...de votre chapeau ?

à écrit le 17/09/2021 à 3:41
Signaler
Le vieux Jo un roublard Manu le jeune mannequin aux beaux verbes d'un corbeau perché a l' Elysee

à écrit le 17/09/2021 à 0:00
Signaler
Le gouvernement français a été très actif pour taxer les entreprises comme Google, Amazon,... de plusieurs milliards d'euros. Il s'est aussi montré très satisfait voire moqueur de voir de nombreuses entreprises déménager de Londres vers Paris lors du...

le 17/09/2021 à 8:50
Signaler
esprit étroit = analyse tronquée

le 17/09/2021 à 13:11
Signaler
votre speudo fancais n est francais que de son pseudo...si on avait fait cela aux anglais nos produits seraient deja boycottés...

à écrit le 16/09/2021 à 21:41
Signaler
... après le coup de poignard de Canberra ? ca fait 25 ans que l'Europe poignarde les Français ... avec l'entrain de nos politocards

à écrit le 16/09/2021 à 20:44
Signaler
"mistral perdant"

à écrit le 16/09/2021 à 20:06
Signaler
« D’où cette colère et cette amertume ? Il semble que la rupture de contrats est pour la France une affaire habituelle. En 2015, Paris a résilié le contrat portant sur la livraison de deux porte-hélicoptères Mistral à la Russie. Or, ce ne sont que le...

à écrit le 16/09/2021 à 19:27
Signaler
Les USA et autres anglo-saxons n'ont jamais été des amis de la France.

à écrit le 16/09/2021 à 18:33
Signaler
si j'ai bien compris la France voulait livrer des sous marins non nuclaires c'est là que se trouve peut etre l'erreure fatale? qui va nous couter tres cher a tous nivveaux

le 16/09/2021 à 19:08
Signaler
Dans l'appel d'offre de 2016, c'est L'Australie qui voulait acheter des sous marin diesel . Il n'était pas question de nucléaire.De plus Naval group fabrique aussi des sous marins nucléaire, ils n'ont meme pas cette excuse la non plus.

le 17/09/2021 à 13:12
Signaler
c etait le cahier des charges puisque l australie interdit le nucleaire dans ses eaux ...donc l incoherence vient de leur etat

à écrit le 16/09/2021 à 17:48
Signaler
La France n'a plus de crédibilité ni d'influence internationale. Sa désindustrialisation et ses pertes technologiques, voulus par ses dirigeants depuis des décennies ont conduit la France sur la voie du sous-développement. La Désunion Européenne ne f...

à écrit le 16/09/2021 à 17:01
Signaler
1- Entamer une procédure de sortie de l'OTAN 2- Retirer nos Mirages d'Estonie 3- Suspendre le contrôle de la frontière franco-britannique de Calais

le 17/09/2021 à 7:52
Signaler
Pour ça, il faudrait avoir des corones. A la place, on a annulé un cocktail qui aurait coûté une blinde au contribuable pour commémorer une bataille navale de la guerre civile américaine dont on a rien à cirer en France. Commençons par supprimer le...

à écrit le 16/09/2021 à 16:06
Signaler
Ce nouveau coup de poignard n'est pas seulement financier. Il vise à affaiblir la France et l'entraîner vers l'extrême droite. Les planètes s'alignent pour un futur de larmes et de sang.

le 16/09/2021 à 16:56
Signaler
L’important est que le centre de gravité bascule définitivement vers l’intérêt national. On voit bien où nous mènent ces « alliances »: à rien. Une alliance de fer vaut bien plus que des adversaires qui se disent alliés.

à écrit le 16/09/2021 à 15:43
Signaler
L'australie signe pour 8 SNA au lieu de 12 Attack... 25% de flotte en moins 8 équipage de moins. Aucune capacité nucléaire. Obligé de manoeuvrer sous accord US donc aucune indépendance stratégique... Pour un pays qui interdit en plus tout nucléa...

à écrit le 16/09/2021 à 15:27
Signaler
Tragi-comique... L'annulation de contrat a été inaugurée sous Hollande: deux portes hélicoptères avaient été vendus aux Russes, puis patatras: vente annulée par le vendeur. Les Australiens ont pris le sillon tracé par Hollande.Une forme de continui...

à écrit le 16/09/2021 à 13:38
Signaler
De Gaulle sortirait immédiatement de l'OTAN après une gifle pareille. Et annulerait tous les contrats passés avec le monde anglosaxon ! A commencer par ces vaccins inutiles, la pandémie étant en phase terminale.

le 16/09/2021 à 17:28
Signaler
"A commencer par ces vaccins inutiles, la pandémie étant en phase terminale". Mais le pass continue ... Le pass sanitaire bientôt obligatoire pour tous les les salariés italiens. C'est ce que s'apprête à mettre en place le gouvernement, d'aprè...

à écrit le 16/09/2021 à 13:33
Signaler
Les anglo-saxons nous empoisonnent la vie depuis toujours, la solution serait une armée européenne mais les 27 préfèrent l'oncle Sam. Des américains pourtant de moins en moins fiables , ils ont tendance à se replier sur eux-mêmes depuis quelques anné...

à écrit le 16/09/2021 à 13:10
Signaler
L'Europ devrait arreter d'importer d'Australie, qu'il garde leurs moutons et agneaux charbon et autre, yen a ailleurs !

à écrit le 16/09/2021 à 12:44
Signaler
Le Frexit d' Asselineau se doit d' être sur la table aux prochaines, Frexit puis création de passerelles d' intérêts notamment économiques avec tous les pays francophones (mais pas que) en mode GB / Commonwealth..

le 16/09/2021 à 12:56
Signaler
Laissons Asselineau faire la sieste. Son affiche electorale collée à la sauvage pollue encore les piliers des ponts sur quelques routes en France. Aucun respect pour l'environnement! Créer des passerelles en mode GB? On voit le résultat: que du bara...

le 16/09/2021 à 17:55
Signaler
Avec un frexit les marchés financiers ne feraient qu'une bouchée de pain du pays.

le 16/09/2021 à 18:34
Signaler
@marc 469 Mais c' est déjà fait au regard de la dette abyssale du pays!.. Vous regardez où en ce moment?.. Le FREXIT est la seule urgence de 2022 qui aura le même succès que le BREXIT, et qui permettra seul de défaire la gesti...

à écrit le 16/09/2021 à 12:21
Signaler
Au vu des coups reçus de la part des Américains, des marchés captifs que représentent certains pays européens OTAN avec achat obligé de matériels US, de l'activisme brutal de mr Biden, quel est l'intérêt pour la France à rester dans l'OTAN avec des p...

à écrit le 16/09/2021 à 11:37
Signaler
Valneva, sous-marins, migrants vers le UK, etc… les Anglo-saxons font des coups bas à la France parce-qu’ils sont agacés par le fait que l’Hexagone soit le dernier modèle debout ? ils ne veulent pas que mon pays s’affirme toujours plus. alors que l...

à écrit le 16/09/2021 à 11:18
Signaler
Je pense plutôt que ce sont les Australien qui perdent sur tous les tableaux, à la fois industriellement car le nouveau partenariat leur donnera beaucoup moins de retombée locale et à la fois sur la scène internationale en démontrant qu'ils ne sont p...

à écrit le 16/09/2021 à 11:06
Signaler
Il suffit maintenant de vendre des sous-marins à la Chine. Ce serait un juste retour de bâton...

à écrit le 16/09/2021 à 10:43
Signaler
Conséquences: élire un président vraiment à droite. Purger la haute administration des young leaders. Biden est aussi hostile que Trump à nos intérêts. Combien d’articles pro Biden dans la presse française? Pour quel résultats? Qui a autorisé la ven...

le 17/09/2021 à 13:19
Signaler
vous oubliez les renoncement de la droite par le passé chirac et sarko face aux anglais et us...c ets tout la clique politique franciase qui n a plus le bon logiciel ..

le 17/09/2021 à 14:19
Signaler
@ Thaurac: Je n’oublie rien. Chirac était un rad soc. Sarkozy a fait « l’ouverture ». Je sais que Chevenement était de gauche. Je sais aussi ne rien pouvoir attendre de dirigeants comme Hidalgo, clientéliste. À droite c’est à moitié solide, mais il...

à écrit le 16/09/2021 à 10:41
Signaler
Conséquences: élire un président vraiment à droite. Purger la haute administration des young leaders. Biden est aussi hostile que Trump à nos intérêts. Combien d’articles pro Biden dans la presse française? Pour quel résultats? Qui a autorisé la ven...

à écrit le 16/09/2021 à 10:25
Signaler
Ce sont les fournisseurs locaux australiens qui doivent tirer la tronche aussi, c'était bien la peine de leur laisser l'essentiel de la valeur, les bâtiments seront construits entièrement aux usa. general dynamic electric boat et huntington ingalls i...

à écrit le 16/09/2021 à 10:21
Signaler
A son tour, la France a nie ses partenaires europeens pendant des decennies.

à écrit le 16/09/2021 à 9:43
Signaler
Les talents, exceptionnels et de classe mondiale, de « L’ÉQUIPE FRANCE » sont intacts pour rebondir y compris dans la zone IndoPacifique.

à écrit le 16/09/2021 à 9:38
Signaler
Je suis curieux de voir la Macronie agiter ses petit bras ! Un contrat est un contrat surtout signé depuis cinq ans. Toute rupture de contrat est soumis à pénalités (OMC, ...). Enfin ça se règle un peu loin de twitter.

à écrit le 16/09/2021 à 9:37
Signaler
Lâche soulagement. Si ces c****ds d'australiens veulent se fighter avec les chinois pour le compte US, enjoy !!!

à écrit le 16/09/2021 à 9:27
Signaler
On ne peut rien faire contre l'oncle Sam puisqu'on est obligé de "mendier" son aide pour nos Opex. Retirons toutes nos troupes déployées et laissons le monde occidental devant ses contradictions. Il y a tant à faire pour l'hexagone, quel président va...

à écrit le 16/09/2021 à 9:12
Signaler
Il ne faut pas se voiler la face: la France n'aligne plus de sous-marins classiques et notre pays n'est plus que l'ombre de lui même, désindustrialisation, parole à l'international.. En outre il se pourrait que certains transferts vers la Chine (Réac...

à écrit le 16/09/2021 à 9:08
Signaler
Et comment un pays peut gagner un contract et la meme peut le perdre apres 5 ans?

à écrit le 16/09/2021 à 9:05
Signaler
Les US ne sont pas nos alliés, ils ne l'ont jamais été. Ce sont leurs intérêts économiques qui les guident. "America First" c'est depuis toujours.

à écrit le 16/09/2021 à 8:48
Signaler
Rappelez vous que Hollande s'est bien permis d'annuler un contrat de porte hélicoptère dument payé et signé par la Russie pour faire plaisir à la Pologne qui, croyait Hollande, allait acheter des hélicos français. Elle acheta...américain. Nos polit...

le 16/09/2021 à 9:22
Signaler
Vous avez raison de le rappeler. Mais les causes sont bien plus profondes et sont à chercher dans notre faiblesse dans les technologies de pointe (nous avons choisi de privilegier les dépenses sociales improductives). Par exemple Israel se fait resp...

à écrit le 16/09/2021 à 8:43
Signaler
Si c'est a propulsion nucléaire, comme ce n'est pas un usage civil, ça pourrait bien rentrer dans le cadre du traité de non prolifération, il me semble que c'est a cause de ça qu'on pouvait pas aider le brésil a fabriquer les siens. Attendons de voir...

le 16/09/2021 à 11:25
Signaler
On parle de propulsion et non de système d'armes, ça n'a rien à voir avec le traité de non prolifération. Vous pouvez équiper un navire de croisière ou un cargo de propulsion nucléaire, rien ne s'y oppose, même si la maintenance serait problématique ...

à écrit le 16/09/2021 à 8:20
Signaler
Le RU a dû s'ingénier à nuire aux intérêts de la France. 1️Sans doute pour des raisons de coopération industrielle avec l' Angleterre et l' Australie. 2️Mais possiblement aussi en rétorsion aux coups bas et déclarations hostiles de Macron et C Be...

le 16/09/2021 à 10:10
Signaler
Macron se vantait du contrat du siècle. $56 milliards. Le revirement de l’Australie permet à Londres un contrat de $90 milliards ! Comme avec la Suisse qui s’est finalement tournée vers des F35 au lieu du Rafale ; Macron paye son arrogance et sa vers...

le 16/09/2021 à 10:27
Signaler
Asselieneau aurait fait mieux ?????? c'est n'importe quoi !

le 16/09/2021 à 11:40
Signaler
@marc 469 Asselineau a posé le bon diagnostic quand Macron subit celui des autres! Vous n' avez tjrs pas compris que Macron crame tout ce qu' il touche (exemple récent avec l' Allemagne) et que les globalistes agissant dans la presse...

à écrit le 16/09/2021 à 8:11
Signaler
he ben la balance commerciale va prendre une claque! deja que c'etait assez minable........

à écrit le 16/09/2021 à 8:05
Signaler
S'il y a des leçons à donner aux US , il ne faut surtout pas le faire au nom de la France mais au nom de l'Europe, notamment sur l'écologie.

à écrit le 16/09/2021 à 7:44
Signaler
Avoir les anglo-saxons comme alliés equivaut a s'attacher les services d'ennemis ....... !

le 17/09/2021 à 15:45
Signaler
Vous résumez parfaitement la situation !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.