Les constructeurs français se préparent à la traversée du désert en Chine

 |   |  1200  mots
La Peugeot 508L fait partie des produits avec lesquels le groupe tente d'entretenir son actualité dans l'ex-empire du Milieu.
La Peugeot 508L fait partie des produits avec lesquels le groupe tente d'entretenir son actualité dans l'ex-empire du Milieu. (Crédits : Peugeot)
Alors que le salon automobile de Shanghai s'ouvre dans un contexte de forte baisse du marché, les Français cherchent la parade pour maintenir leur présence tout en limitant son coût.

Parlez devant Carlos Tavares des objectifs de CO2 européens, le patron de PSA n'aura aucun mal à vous dire tout le mal qu'il en pense en exprimant sur un ton feutré sa « colère ». Parlez-lui ensuite des résultats commerciaux catastrophiques en Chine... et il retrouve son calme, esquisse même un sourire pour afficher une étrange sérénité, sans pour autant nier la réalité. Pourtant, le groupe français ne cesse de dégringoler sur le premier marché automobile mondial.

Après avoir culminé à près de 700.000 ventes en 2016, celles-ci n'ont pas dépassé les 260.000 facturations en 2018. Et le premier trimestre n'est pas meilleur. Au contraire, les ventes ont encore décroché de 57 %. Certes, le contexte est différent, parce que le marché a lui-même baissé. Il n'empêche que PSA ne parvient pas à juguler l'hémorragie. C'est d'autant plus inquiétant que le groupe dispose de capacités de production importantes - pas moins de cinq usines.

Limiter les pertes

Pour Carlos Tavares, la question n'est plus de savoir quand les ventes remonteront, mais comment limiter les pertes sur le marché chinois, car tout porte à croire que les ventes ne redécolleront pas de sitôt. Chez PwC, les projections sont...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/04/2019 à 10:17 :
Je ne plaindrai pas Renault qui a, 7 ans durant, truandé ses clients avec un système de démarrage à carte qui a placé fait de la Clio 4 la voiture la plus volée toutes catégories. Un pur scandale qui mériterait une action collective à son encontre. Il lui reste à fourguer celles qui restent avant l'arrivée de la suivante.
a écrit le 26/04/2019 à 9:06 :
Si vous ne pouvez/voulez pas assumer mon commentaire vous ne le validez pas, vous ne le laissez pas salir par hercule, vous aimez donc tant que ça perdre du temps ???
a écrit le 26/04/2019 à 9:06 :
Si vous ne pouvez/voulez pas assumer mon commentaire vous ne le validez pas, vous ne le laissez pas salir par hercule, vous aimez donc tant que ça perdre du temps ???
a écrit le 26/04/2019 à 9:05 :
Si vous ne pouvez/voulez pas assumer mon commentaire vous ne le validez pas, vous ne le laissez pas salir par hercule, vous aimez donc tant que ça perdre du temps ???
a écrit le 26/04/2019 à 9:05 :
Si vous ne pouvez/voulez pas assumer mon commentaire vous ne le validez pas, vous ne le laissez pas salir par hercule, vous aimez donc tant que ça perdre du temps ???
a écrit le 26/04/2019 à 9:05 :
Si vous ne pouvez/voulez pas assumer mon commentaire vous ne le validez pas, vous ne le laissez pas salir par hercule, vous aimez donc tant que ça perdre du temps ???
a écrit le 26/04/2019 à 9:04 :
Si vous ne pouvez/voulez pas assumer mon commentaire vous ne le validez pas, vous ne le laissez pas salir par hercule, vous aimez donc tant que ça perdre du temps ???
a écrit le 26/04/2019 à 9:04 :
Si vous ne pouvez/voulez pas assumer mon commentaire vous ne le validez pas, vous ne le laissez pas salir par hercule, vous aimez donc tant que ça perdre du temps ???
a écrit le 26/04/2019 à 9:03 :
Si vous ne pouvez/voulez pas assumer mon commentaire vous ne le validez pas, vous ne le laissez pas salir par hercule, vous aimez donc tant que ça perdre du temps ???
a écrit le 26/04/2019 à 9:02 :
Si vous ne pouvez/voulez pas assumer mon commentaire vous ne le validez pas, vous ne le laissez pas salir par hercule, vous aimez donc tant que ça perdre du temps ???
a écrit le 26/04/2019 à 9:02 :
Si vous ne pouvez/voulez pas assumer mon commentaire vous ne le validez pas, vous ne le laissez pas salir par hercule, vous aimez donc tant que ça perdre du temps ???
a écrit le 25/04/2019 à 10:24 :
Il est vrai que les chinois, après l'engouement où ils ont acheté un peu n'importe quoi veulent probablement maintenant des voitures simples, qui soient des voitures faites pour se déplacer, et non des engins soit-disant modernes, bourrés d'électronique dont on ne sait que faire et qui tombe en panne, qui créent des pannes, et des équipements électriques qui ne servent à rien qu'à augmenter le prix. Si un jour une bagnole indienne ou chinoise arrive en France avec zéro équipement j'achète dans la journée. En plus je me fout des performances si elle roule à 150 en pointe et ne consomme de 3l en vitesse de croisière de 90 de moyenne
a écrit le 24/04/2019 à 22:39 :
C'est plutôt une méconnaissance des goûts des Chinois en essayant de leur faire acheter nos bagnoles, ça me fait penser aux supermarchés allemands qui essayent de nous faire bouffer des trucs immangeables qui finissent presque toujours à la poubelle
a écrit le 24/04/2019 à 7:38 :
Ca fait deux ans que la Chine a decide de bouter les voitures etrangeres.
Tavares est a cote de la plaque depuis une bonne annee. Meme les allemandes sont touchees, de loin + representatives que les peugeots et autres tacots.
Il n'a qu'a se promener a Beijing pour se rendre compte de la profusion du Made in China en circulation. Le chinois est nationaliste par atavisme.
L'electrique, maintenant les bus a hydrogene, la voiture particuliere c'est pour bientot. Out l'Europe.
Réponse de le 24/04/2019 à 10:36 :
Le problème n'est pas un nationalisme (de toutes façons les voitures "allemandes" ou "françaises" vendues en Chine étaient produites en Chine pour d'évidentes raisons de coût), mais qu'en matière de télécoms (Huawei qui est maintenant de fait n°1 mondial des télécoms)ou de voitures (il y a une décennie les voitures de marque chinoise avaient des résultats de crash-test désastreux et étaient des cercueils roulants, ce n'est plus le cas aujourd'hui), les chinois apprennent vite... éventuellement par des moyens pas très loyaux (espionnage voire simple rachat p ex Volvo).
Réponse de le 24/04/2019 à 10:37 :
C' est sûr que l' Allemagne va perdre gros puisque le plus gros marché mondial de VAG s' effondre au vu des plus de 20000 voitures perdues en mars, on en pleurerait.
Réponse de le 24/04/2019 à 10:43 :
C' est sûr que l' Allemagne va perdre gros puisque le plus gros marché mondial de VAG s' effrite au vu des plus de 20000 voitures perdues en mars.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :