Paris : Eiffage en duo avec Citelum (EDF) décroche « le plus gros » marché public

Après avoir raté Equans, la filiale du numéro du 2 du BTP, Eiffage Energie Systèmes, en groupement avec l'entité Citelum du groupe EDF, vient de remporter le marché de l'éclairage public parisien pour un montant record de 704 millions d'euros. Ironie de l'histoire, la co-entreprise choisie Cielis succède à Evesa, un groupement notamment porté par les concurrents Bouygues Energies & Services et Vinci Energies.
César Armand

3 mn

(Crédits : Pixabay.com/Walkerssk)

Après avoir raté Equans, cédé par Engie à Bouygues, Eiffage, via sa filiale Eiffage Energie Systèmes, en groupement avec Citelum (groupe EDF), vient d'annoncer, ce 8 novembre, avoir remporté le marché pour l'éclairage public, la signalisation lumineuse et les illuminations de la ville de Paris.

Un montant record de 704 millions d'euros

Pour une durée de dix ans et pour un montant record de 704 millions d'euros, "le plus gros" marché public de la capitale aux dires d'Emmanuel Grégoire, le premier adjoint (PS) d'Anne Hidalgo, la filiale commune à parts égales, Cielis, devra renouveler 12.000 supports d'éclairage - les fameux candélabres - et 21.000 feux tricolores et feux de signalisations, remplacer 70.000 sources lumineuses en LED et rénover 870 kilomètres de réseaux électriques.

"Cielis est une société de plein exercice qui a repris les salariés de l'ancien titulaire Evesa et qui exécutera en propre les missions du marché et sous-traitera certaines prestations à ses maisons-mères", confie, en exclusivité à La Tribune, sa présidente Juliette Antoine-Simon.
"Elle pourra s'appuyer sur l'expertise de ses maisons-mères qui ont de multiples références en France comme à l'international : Citelum avec l'éclairage public à Rome, Copenhague ou encore Dijon, et Eiffage avec Plaine Commune et le marché des pistes cyclables à Paris", ajoute-t-elle.

Cielis succède à... Bouygues Energies & Services et Vinci Energies

Ironie de l'histoire : la coentreprise de Citelum et d'Eiffage succède en effet à Evesa, créée en 2011 notamment par Bouygues Energies & Services, la branche de la major qui va travailler avec Equans et Vinci Energies, leur principal concurrent aujourd'hui. Cielis a, elle, pour mission de mettre en place une plateforme numérique pour la gestion de l'éclairage et des systèmes de feux tricolores. Avec un objectif assigné: permettre à la Ville de "piloter au plus juste le fonctionnement de ses infrastructures et faciliter la gestion et la coexistence de toutes les mobilités".

De la même façon que la mairie centrale mise sur elle pour atteindre ses objectifs d'économie d'énergie définis par son propre plan "climat air énergie territorial". Autrement dit, de réduire 30% la consommation actuelle de son éclairage public, dès la cinquième année du contrat, soit en novembre 2026.

Passer de 30% à 70% de LED

"Les économies d'énergies seront réalisées grâce à des travaux de remplacement des luminaires de la Ville par des LED; une campagne de remplacement, qui s'étendra pendant les quatre premières années du marché, permettra de passer de 30% à 70% le taux de LED à Paris, pour un total de 70.000 points lumineux remplacés", explique encore la présidente de Citelis, Juliette Antoine-Simon.

Toujours en matière de réduction de l'empreinte carbone, la filiale à parts égales s'engage enfin à limiter ses propres émissions de CO2. Un montant de 500.000 euros est ainsi dédié à un fonds d'action carbone (FAC) qui financera des programmes d'économie circulaire. "Dès le début du marché, l'objectif est de déployer une flotte de véhicules basse émission, constituée de véhicules électriques, hybrides rechargeables ou GNV", promet encore Juliette Antoine-Simon.

César Armand

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 10/11/2021 à 13:07
Signaler
Bravo la France et ses entreprises françaises Dommage que 70% des sous traitants réalisants ce type de chantier soient d'origine Européenne ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.