Norwegian et Jetblue préparent une alliance de poids

 |   |  387  mots
(Crédits : DR)
Les deux compagnies à bas coûts travaillent sur un accord permettant de combiner leurs réseaux de destinations respectifs. L'idée est de proposer à New York, Boston et Fort Lauderdale des correspondances entre les vols nord-américains de Jetblue et les vols entre les Etats-Unis et l'Europe de Norwegian.

C'est une alliance de poids dans le low-cost qui se prépare sur l'axe transatlantique. Ce jeudi, Norwegian, la plus grande compagnie low-cost long-courrier européenne, a annoncé la signature d'une lettre d'intention avec la deuxième compagnie low-cost américaine JetBlue. Ceci, dans le but de nouer un partenariat qui pourrait débuter l'été prochain.

Les deux compagnies à bas coûts veulent mettre en relation leurs réseaux de destinations pour proposer des correspondances aux États-Unis entre les vols transatlantiques de Norwegian et le réseau de Jetblue aux États-Unis, dans les Caraïbes et en Amérique latine. Ces correspondances se feraient dans les aéroports de New York JFK, Boston et Fort Lauderdale.

Une seule réservation

Cette offre serait disponible sur les sites internet des deux compagnies et permettrait aux passagers de n'effectuer qu'une seule réservation. S'il aboutit, cet accord sera une bonne nouvelle pour Norwegian, en difficulté financière. En effet, il contribuerait à alimenter ses vols transatlantiques avec des passagers de Jetblue. Il s'ajouterait à l'accord du même type qu'a signé à Londres Norwegian avec Easyjet. Pour JetBlue, ce partenariat permettrait de commercialiser des vols long-courriers, dès avant le lancement de ses opérations vers Londres en 2021 puis, plus tard, vers Paris et Amsterdam


« JetBlue est la plus importante compagnie aérienne dans les aéroports que nous desservons aux États-Unis, en particulier New York JFK, Boston et Fort Lauderdale. Ce partenariat créera une multitude de nouvelles connexions abordables pour les voyageurs des deux côtés de l'Atlantique. Et surtout, il permettra des correspondances fluides avec deux des compagnies aériennes low-cost les plus primées au monde », a déclaré Geir Karlsen, le directeur général par intérim de Norwegian.

« Ce nouvel accord avec Norwegian permettra de connecter de manière transparente l'important réseau de JetBlue aux États-Unis, dans les Caraïbes et en Amérique latine aux nombreuses destinations européennes proposées par notre nouveau partenaire », a déclaré Robin Hayes, directeur général de JetBlue. « Norwegian partage, comme nous, la conviction que les clients bénéficient des avantages de la concurrence et des bas tarifs que nos compagnies apportent, notamment sur le marché transatlantique qui est actuellement dominé par les joint-ventures, les alliances et les prix exorbitants », a-t-il ajouté

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/10/2019 à 16:37 :
moins de baratin Mr le premier Ministre.. mais supprimez les subventions à ceux qui ne representent pas l'intérêt général mais les PRIVILEGES ;
a écrit le 18/10/2019 à 10:23 :
Jetblue à un réseau nord-américain, Easyjet un réseau européen... Norwegian ne fait QUE la liaison entre les deux : à tout moment, Easyjet et Jetblue peuvent passer un accord direct et squizzer Norwegian qui en elle-même n'apporte pas grand chose...
a écrit le 17/10/2019 à 18:07 :
Norwegian l'européenne ne possède que des Boeing... dont des 737 Max....l'américaine Jet blue...que des Airbus. "Nul n'est prophète en son pays", pourtant le pays de l'oncle Sam est plutôt "cocardier", ce qui tendrait à prouver que les Américains se méfient des produits leur champion ?
Réponse de le 17/10/2019 à 19:28 :
Norwegian a plus de 787 que de 737 Max, et le 787 est un tres, tres bon avion, bien que j'apprecie aussi l'A350 d'Airbus.
Réponse de le 18/10/2019 à 14:00 :
Vous oubliez les 60 Embraer de Jetblue soit quasiment le quart de leur flotte.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :