Logement : les propositions du candidat Griveaux et celles d'Anne Hidalgo

 |   |  18  mots
LE CHIFFRE A PARTAGER. L'accès à un logement abordable est l'un des enjeux qui mobilise les électeurs parisiens. Dans la perspectives des municipales de mars 2020, les candidats rivalisent donc de propositions et de promesses.

Lire aussi : Rues 100% cyclables, reprise en main du logement... Hidalgo dévoile son plan pour reconquérir Paris

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/02/2020 à 9:18 :
...verbiage et postures sont les deux mamelles de tout candidats a des postes de pouvoir !
Entre Hidalgo qui va promettre sans vergogne de faire ce qu'elle n'a pas fait en dix ans et Griveaux qui va surenchérir dans la démagogie éthérée , l'électeur est en droit de garder un arrière gout de mépris a son encontre de la part de ces personnages : le veau lambda ne mérite pas un discours trés recherché ni des propositions trés crédibles !
a écrit le 08/02/2020 à 9:04 :
Le logement abordable à Paris est une lubie : Le logement est cher à Paris, c'est comme ça, et ce n'est pas un problème. On ne peut pas tout avoir : Une concentration d'entreprises, des logements pas chers ... Il faut choisir. Cette question du prix du logement est le prétexte à toutes les démagogies.
Réponse de le 08/02/2020 à 10:46 :
C'est marrant d'ailleurs c'est encore une fois la classe productrice qui fait monter les prix du logement et c'est encore la seule classe dirigeante qui en profite.

Mais où est donc planqué le grisbi ?
Réponse de le 09/02/2020 à 20:06 :
@max. Bon il est evident que le logement a paris sera toujours plus cher que dans la creuse. Par contre, il y a peut etre un probleme quand le cout a ete multiplie par 3 alors que les revenus ont fait peut etre +20 %. Et on peut pas dire que c est la concentration d entreprise : elle existait deja il y a 30 ans (a l epoque je devais payer le 1/3 de mon salaire pour me loger. aujourd hui pour le meme appart, ca serait 1/2)

ce qui est interessantc ets qu on commence a parler de la hausse des prix comme quelque chose de problematique. il y a encore 3-4 ans c etait : super les prix de limmobilier ont encore augmente de 20 % cette annee
Réponse de le 09/02/2020 à 20:45 :
C'est vrai que le tribalisme se construit chaque jours ! Une ville de clone, ou tout ceux qui l'a traverse la journée, ne constate pas la gentrification.

C'est un choix, mais question culture présent futur, bon. Culturellement c'est disons le l'obligation des banlieusards que d'y venir pour le fait que la banlieue est fermée.

Alors effectivement, cela permet de nourrir le mythe qui consiste a imaginer que la virtualisation mystique de la ville est proportionnellement plus import que la culture qui y réside.

Le malade docteur l'est par le fait du capital, donc artistes? je suis de ceux la, et je dois dire que la fatigue de la tête du clonisme est a mon avis ce qui n'est plus !

Juste un musée ou forcément le temps fige !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :