Le big bang commercial d'Airbus Space Systems en 2015

 |   |  487  mots
Airbus Space Systems a vendu 913 satellites en 2015
Airbus Space Systems a vendu 913 satellites en 2015 (Crédits : Airbus Defence and Space)
En 2015, Airbus Space Systems a vendu 913 satellites, dont 900 pour la constellation OneWeb. La filiale spatiale d'Airbus Group revendique la deuxième place mondiale du secteur.

913 satellites vendus en 2015 par Airbus Space Systems! Du jamais vu dans l'histoire spatiale même s'il convient de relativiser ce chiffre incroyable. Car parmi les 913 satellites gagnés, 900 sont destinés à la constellation OneWeb du milliardaire américain Greg Wyler, qui a évalué le prix unitaire de ces microsatellites entre 360.000 et 400.000 euros dans un entretien accordé en novembre à "Paris Match". Soit un contrat relativement modeste de 360 millions d'euros, qui équivaut à un très gros satellite de télécoms.

Airbus Defence & Space a d'ailleurs annoncé la création d'une coentreprise de satellites détenue à parité avec OneWeb, destinée à étendre l'accès à internet dans les endroits les plus reculés du monde. OneWel Satellites concevra et fabriquera 900 satellites destinés à OneWeb et qui seront lancé à partir de 2018. Cette coentreprise fabriquera également des satellites commercialisés par Airbus Defence & Space pour d'autres futures constellations, a précisé la filiale d'Airbus Group dans un communiqué.

Une très belle année commerciale en 2015

Airbus Space Systems, qui revendique pour 2015 la deuxième place mondiale dans le spatial, estime être également le numéro un mondial des satellites de télécoms en valeur avec 28%, hors OneWeb, devant le canadien Loral (5 satellites). Le constructeur européen a remporté en 2015 quatre compétitions : SES-14, Quantum d'Eutelsat et deux Inmarsat-6 (600 millions de dollars). Il rappelle qu'il fournit les sept premiers opérateurs mondiaux et revendique être le numéro un mondial de la propulsion électrique (SES-14, Inmarsat-6 et COMSAT NG).

En outre, il a signé des contrats auprès de l'Agence Spatiale européenne (ESA) et du CNES pour la fabrication de cinq satellites d'observation et des sciences de la Terre (Juice, Sentinel-2C et Sentinel 2-D, Sentinel-6 et Merlin). Enfin, la filiale spatiale d'Airbus a remporté la construction de quatre satellites militaires : trois CERES (renseignement d'origine électronmagnétique) et un COMSAT NG (télécoms sécurisées).

2016 mieux que 2015?

Du coup, les prises de commandes dans les systèmes spatiaux ont été "ont été très, très, très, très nettement supérieures à notre chiffre d'affaires en 2015. Nous avons augmenté notre carnet de commandes de façon très significative", a annoncé mardi le le directeur de la branche espace d'Airbus Defence ans Space, François Auque, à l'occasion des vœux à la presse. Il n'a pas voulu préciser ni le chiffre d'affaires, ni le montant des commandes de 2015.

"Je suis prêt à prendre le pari que l'année 2016 sera encore meilleure que l'année 2015", a lancé François Auque. Il vise notamment la signature de grands contrats à l'exportation dans le domaine de l'observation (Egypte, Arabie Saoudite...). "Nous n'avons pas signé de grands contrats en 2015 mais il y a beaucoup de perspectives en 2016", a-t-il expliqué. Enfin, la conférence ministérielle de l'ESA prévue fin 2016 à Lucerne en Suisse va décider "d'un certain volume de milliards de programmes spatiaux", notamment le lancement définitif d'Ariane 6.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2016 à 17:25 :
Excellent, encore un contrat dans la besace pour la France. Ce qui est pris n'est plus à prendre.
a écrit le 27/01/2016 à 10:08 :
Voir L.O.S cela vous renseignera.....
a écrit le 27/01/2016 à 9:40 :
Moi ce qui m'interpelle c'est comment peut-on laisser en orbite autant de déchet. Il faudrait inventer un navire spatial pour aller récupérer les satellites et autres qui tourne autour de nos têtes et qui ne fonctionne plus. Cela serait écologique.
Réponse de le 27/01/2016 à 17:24 :
C'est très gentil à vous de vouloir payer à vous seul cet énorme chantier écologique. Merci. N'oubliez pas de passer à votre agence pour demander un chèque de banque :) Scully
Réponse de le 29/01/2016 à 6:26 :
Ne vous inquietez pas, la régulation internationale impose aux satellites de déorbiter naturellement en moins de 25 ans
(frottements de l'air résiduel, même faible à cette altitude, existe, et fait rentrer les satellites après plusieurs années)
Les satellites brulent donc naturellement en rentrant dans l'atmosphere, et nous sommes heureux de voir une "étoile filante"! :-)
a écrit le 26/01/2016 à 18:17 :
Concernant le programme Sentinel 2, la commande de 2 satellites supplémentaire est une bonne nouvelle. Mais doit on s'inquiéter de celle ci?

https://sentinels.copernicus.eu/web/sentinel/missions/sentinel-2/news/-/article/sentinel-2a-unavailability-on-15-january-2016

Quand à la constellation des 900 satellites destinés à OneWeb , j'y croirai le jour ou ils seront tous en orbite. A suivre
a écrit le 26/01/2016 à 18:00 :
L Égypte la Tunisie so Ç est Cômme les mistral perdant !!!👏😡

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :